10 acteurs/actrices méconnaissables par leur maquillage

Les comédiens ont cette facilité à faire passer une panoplie d'émotions et à nous convaincre qu'ils peuvent être quelqu'un d'autres. Parfois, certains d'entre eux sont prêts à modifier leur apparence en pratiquant des régimes extrêmes pour les besoins d'un rôle. 

Dans d'autres cas, c'est grâce au travail de maquilleurs talentueux que les vedettes du cinéma arrivent à devenir méconnaissables. En voici d'ailleurs dix dont la transformation est on ne peut plus percutante.
 

Jim Carrey – Le grincheux qui voulait gâcher Noël

Jim Carrey
 
Malgré sa capacité à faire toutes sortes de simagrées, et même sous son maquillage du Comte Olaf (Les désastreuses aventures des orphelins Beaudelaire) ou derrière un masque vert aux propriétés magiques (The Mask), Jim Carrey a tout de même des traits qu'on reconnaît bien. Toutefois, dans son interprétation du grincheux, il est pratiquement impossible de le démasquer.
 

Tom Cruise – Tonnerre sous les tropiques

Tom Cruise
 
Bien qu'on ait pu le voir défiguré dans Vanilla Sky ou teint en blond dans Entretien avec un vampire, sa métamorphose la plus étonnante - mais surtout la plus amusante - est celle dans la comédie Tonnerre sous les tropiques, alors qu'il incarne un producteur véreux. 
 

Robert De Niro – Frankenstein

Robert De Niro
 
Qu'il ait été boxeur, parrain de la mafia, chauffeur de taxi, flic, agent de la CIA à la retraite ou encore catatonique, le célèbre et très grand acteur Robert de Niro est reconnaissable entre tous. Cependant, il ne reste plus beaucoup de traits nous permettant de l'identifier, grâce à l'efficace transformation pour son rôle de la créature dans Frankenstein (1994). 
 

Robert Englund – Les griffes de la nuit

Robert England
 
Aujourd'hui, tout le monde sait bien que Robert Englund et Freddy ne font qu'un. Impossible de dissocier l'acteur du personnage. Or, à l'époque du tout premier film de la franchise, plusieurs furent étonnés d'apprendre que le grand brûlé au gant de lames était incarné par l'inoffensif lézard extraterrestre dans la télésérie «V». 
 

Jeff Goldblum – La mouche 

Jeff Goldbloom
 
Ce qui est fascinant dans ce remake du cinéaste David Cronenberg, c'est de pouvoir observer l'étonnante métamorphose de Jeff Goldblum, qui rend le comédien de plus en plus hideux, mais surtout pratiquement méconnaissable vers la fin de sa mutation.
 

Gary Oldman – Dracula

Gary Oldman

Les techniques de maquillages visant à vieillir les acteurs n'ont pas toujours été aussi perfectionnées que de nos jours. Il fut un temps où on ne se contentait que de teindre les cheveux en gris et d'ajouter quelques rides. Dans le Dracula de Francis Ford Coppola, la version âgée du comte vampirique est si convaincante, qu'elle nous fait oublier qu'il s'agit de l'excellent comédien Gary Oldman.
 

Rebecca Romijn – Mystique – X-men

Rebecca Romjin
 
La carrière de la séduisante Rebecca Romijn a pris un essor considérable, lorsqu'elle a obtenu le rôle de Mystique dans la série des X-Men. Cette mutante capable de reproduire l'apparence de quiconque, est dotée d'un physique bien particulier, lorsqu'elle se dévoile au naturel. Difficile de pouvoir identifier Rebecca Romijn sous son camouflage bleu.
 

Tim Roth – La planète des singes

Tim Roth
 
Le solide acteur britannique qu'on a vu dans quelques films de Tarantino (Reservoir Dogs, Pulp Fiction) et plus récemment dans la série Lie to Me, a été transformé de manière plutôt extrême dans le remake de La Planète des singes signé Tim Burton. 
 

Charlize Theron – Monster

Charlize Theron
 
Oscarisée à titre de meilleure actrice pour son rôle dans ce film, Charlize Theron est à peine reconnaissable en empruntant les traits d'Aileen Wuornos, tueuse en série condamnée à la peine de mort. C'est fou ce qu'on peut arriver à faire seulement avec quelques prothèses, des lentilles de contact et une coiffure. 
 

Hugo Weaving – Red Skull - Capitaine America

Hugo Weaving

Ce ne sont ni ses oreilles pointues dans Le Seigneur des anneaux, ni ses verres fumés dans La Matrice, qui rendaient Hugo Weaving méconnaissable. Sûr qu'avec le masque qu'il portait dans V pour Vendetta, qui aurait pu le reconnaître, mais c'est son maquillage squelettique qu'il a subi pour le personnage de Red Skull qu'on retient ici.

 

Catégories