10 armes secrètes à avoir dans son pool de hockey cette année

par Patrice Maréchal le 24 septembre 2013
Le temps des pools de hockey bat son plein et quelques sélections plus tardives pourraient vous rapporter gros au bout de la ligne. Que ce soit en raison d’un retour en santé, un changement d’entraîneur-chef ou même l’arrivée avec une nouvelle équipe, quelques joueurs sont susceptibles de connaître une grosse saison. Outre, les étoiles telles que Crosby, Malkin, Stamkos et compagnie, voici une liste de 10 joueurs un peu plus «underdogs» qui pourraient vous aider à remporter les grands honneurs dès cette saison.
 
 

1. Roberto Luongo – Gardien des Canucks de Vancouver

Roberto Luongo

   
Le Québécois a reçu un vote de confiance de la part de l’organisation lorsque celle-ci a échangé Cory Schneider au New Jersey. Le nouveau pilote des Canucks, John Tortorella, a clairement identifié Luongo comme étant son homme de confiance devant le filet et celui-ci devrait répondre aux attentes de brillante façon. La situation des gardiens était malsaine la saison dernière à Vancouver et maintenant que les distractions sont derrière lui, l’athlète de Saint-Léonard peut redevenir le gardien élite qu’il a toujours été. En oubliant la dernière campagne écourtée par un lock-out, Luongo a récolté au moins 30 victoires à chacune de ses 6 autres saisons dans l’uniforme des Canucks. Il ne faut pas oublier non plus que Tortorella est habitué d’utiliser à outrance son gardien numéro un puisqu’il pouvait compter sur l’excellent Henrik Lundqvist avec les Rangers à New York. Une saison de 65 départs est donc à prévoir pour Luongo qui excelle justement lorsqu’il est utilisé aussi régulièrement.
 
 

2. Tyler Seguin – Centre des Stars de Dallas

Tyler Seguin

 
Acquis dans un gros échange avec les Bruins de Boston le 4 juillet dernier, le deuxième choix au total lors du repêchage de 2010 aura toutes les chances de se faire valoir à Dallas. Non seulement il sera le centre numéro un de la formation, mais il pourra également compter sur un marqueur naturel en Jamie Benn comme ailier gauche. N’oublions pas que Seguin a connu une saison de 67 points il y a deux ans seulement et qu’il n’est âgé que de 21 ans. Le changement d’air lui sera bénéfique puisqu’il ne jouera plus dans l’ombre de Patrice Bergeron et David Krejci comme c’était le cas à Boston. Les Bruins ont-ils lancé la serviette trop tôt dans son cas ? La réponse risque fort bien d’être oui…
 
 
 
 

3. Bobby Ryan – Ailier Droit des Sénateurs d’Ottawa

Bobby Ryan

 
L’Américain a fait une entrée remarquée dans la LNH avec Anaheim lors de la saison 2008-2009 alors qu’il a été en nomination pour le trophée Calder remis à la recrue de l’année grâce à une récolte de 31 buts et 57 points. D’ailleurs, il a connu des saisons d’au moins 30 filets à ses 4 premières saisons dans le circuit Bettman. Avec de telles statistiques offensives, on peut conclure que le 2e choix au total au repêchage de 2005 derrière Sidney Crosby a répondu aux attentes. Toutefois, les Ducks ont décidé d’échanger leur gros ailier aux Sénateurs au cours de l’été. Ayez bien à l’œil le duo qu’il formera avec Jason Spezza, l’un des meilleurs fabricants de jeu de toute la LNH. Il ne faut pas se créer d’attentes trop farfelues, mais sachez que Dany Heatley a connu deux saisons de 50 buts dans la capitale nationale avec le grand Spezza comme joueur de centre.
 
 

4. Derick Brassard – Centre des Rangers de New York

Derick Brassard

 
Les attentes envers le Québécois étaient très élevées lorsqu’il a été repêché par Columbus au 6e rang en 2006. Après tout, il venait de faire la pluie et le beau temps en compagnie de Guillaume Latendresse avec les Voltigeurs de Drummondville dans la LHJMQ. Les choses ne se sont toutefois pas déroulées tel que prévu de sorte que Brassard n’a pu faire mieux que 47 points en 74 matchs dans l’uniforme des Blue Jackets. Après 5 saisons passées à Columbus, l’athlète de 25 ans avait clairement besoin d’un changement d’air et l’organisation de l’Ohio l’a échangé aux Rangers pour mettre la main sur Marian Gaborik. Son arrivée dans l’uniforme des «Blue Shirts» est loin d’être passée inaperçue puisqu’il a amassé 23 points en 25 matchs (séries incluses) avec les Rangers. Brad Richards est clairement identifié comme étant le centre numéro un de la formation, mais il y a une belle bataille pour le poste de second entre Brassard et Derek Stepan, qui est en dispute contractuelle avec l’organisation. L’occasion est donc belle pour le Québécois de se faire valoir. Nous pourrions bien assister à l’éclosion du jeune homme dès cette saison.
 

5. Matt Moulson – Ailier Gauche des Islanders de New York

Matt Moulson

 
Cet ailier gauche est en train de passer de carte cachée à valeur sûre pour un pool de hockey. Non seulement est-il devenu le premier joueur des Islanders à réussir 3 saisons consécutives de 30 buts (2009-2012) depuis Zigmund Palffy (1995-1998), mais il complète à merveille l’excellent John Tavares. Ce duo est l’un des plus dangereux de toute la LNH depuis quelques années et rien n’indique qu’il ralentira cette saison. Moulson est l’un des joueurs les plus sous-estimés mais n’oublions pas qu’il a tout de même récolté 113 points en 129 matchs. De plus, l’athlète de 29 ans n’a raté qu’une seule rencontre lors des 4 dernières saisons. Un choix sûr qui sera assurément payant.
 
 
 

6. Andrew Ladd – Ailier Gauche des Jets de Winnipeg

Andrew Ladd

 
Le capitaine des Jets vient de connaître une saison du tonnerre, la meilleure de sa carrière avec 46 points en 48 matchs. Il ne pourra probablement pas maintenir ce rythme durant une saison complète, mais il devrait amasser sa part de points avec les Jets qui ne comptent pas sur une tonne d’habiles marqueurs. Ladd évoluera sur le premier trio et sera utilisé à outrance en supériorité numérique. Sa grande force est qu’il n’a pas peur de se salir le nez et d’aller se poster devant le filet pour faire dévier des tirs ou saisir des retours de lancer. Il devrait connaître une bonne saison encore une fois, mais oubliez le standard d’environ un point par match qu’il a établi la saison dernière.
 
 

7. Mark Streit – Défenseur des Flyers de Philadelphie

Mark Streit

 
L’ancien porte-couleurs du Tricolore ne répétera probablement jamais ses 62 points enregistrés à Montréal lors de la saison 2007-2008, mais reste qu’il augmentera sa production par rapport aux dernières campagnes. Après un passage de 4 saisons avec les Islanders, Streit a signé un pacte de 4 ans avec les Flyers au cours de l’été. Il sera le quart-arrière de cette formation qui compte plus de munitions offensives que l’équipe new-yorkaise. Bon an, mal an, le défenseur suisse amasse environ la moitié de ses points en supériorité numérique. Le jeu de puissance est justement une grande force des Flyers qui ont terminé au 3e rang dans la LNH à ce chapitre la saison dernière. Même s’il aura 36 ans en décembre, Streit ne montrera aucun signe de ralentissement cette année, bien au contraire. Le plateau des 45-50 points est envisageable dans son cas.
 

 

8. Paul Stastny – Centre de l’Avalanche du Colorado

Paul Stastny

 
Le fils du légendaire Peter a fait rager plusieurs participants de pools de hockey la saison dernière, mais ne vous laissez pas berner par sa mauvaise saison. Il pourrait fort bien relancer sa carrière avec l’arrivée de Patrick Roy à la barre de l’Avalanche. D’ailleurs, le célèbre ancien gardien du Canadien a vite fait taire les rumeurs d’échange concernant Stastny. Il faut prendre en considération que celui-ci n’a que 27 ans et qu’il a connu trois saisons de plus de 70 points lors de 3 de ses 4 premières saisons dans la LNH. Pour les plus sceptiques d’entre vous, gardez en tête qu’il a terminé l’année dernière avec 15 points en 10 rencontres aux championnats du monde avec les États-Unis. Ne vous attendez pas à ce qu’il répète sa meilleure saison en carrière (79 points), mais il fera assurément mieux que ses 24 points de la saison dernière.
 
 

9. Mike Ribeiro – Centre des Coyotes de Phoenix

Mike Ribeiro

 
Le spectaculaire Québécois d’origine portugaise ne rajeunit pas, mais demeure l’un des bons fabricants de jeu de la LNH comme en font foi ses 49 points en 48 matchs l’année dernière en compagnie d’Alexander Ovechkin à Washington. Ribeiro s’amène dans le désert de l’Arizona avec un contrat de 4 saisons en poche et il retrouvera son ancien entraîneur-chef à Dallas, Dave Tippett. Le Montréalais a connu de belles années sous ses ordres avec les Stars. Il fera partie des principales armes à l’attaque des Coyotes en compagnie des défenseurs Keith Yandle et Oliver Ekman-Larsson. 
 
 

10. David Perron – Ailier Gauche des Oilers d’Edmonton

David Perron

 
Avec une production offensive en chute libre lors des dernières saisons, l’athlète originaire de Sherbrooke avait besoin de quitter les Blues qui l’ont échangé à Edmonton en juillet dernier. Il pourra davantage exploiter son talent offensif en Alberta où il évoluera probablement aux côtés de Sam Gagner. Le Québécois pourrait se faire un nid avec les Oilers qui comptent énormément de bons jeunes joueurs offensifs prometteurs. La troupe de Dallas Eakins devrait marquer beaucoup de buts cette saison et Perron amassera sa part de points.