10 choses essentielles à savoir sur la Wii U

par François Dominic Laramée

Cet été, après avoir passé quelques heures en compagnie de la Wii U lors d’un événement de presse organisé par Nintendo, je vous ai tracé un portrait de mes premières impressions de la nouvelle console. Voici maintenant 10 observations que j’ai compilées depuis que j’ai mis la main sur la version finale du matériel en fin de semaine dernière.

 

1. N’ÉTEIGNEZ PAS LA CONSOLE PENDANT UNE MISE À JOUR

 
Dès qu’on lui présente son nouvel ami Internet, Wii U télécharge une mise à jour monstre de son micrologiciel, ce qui permet d’activer quantité de nouvelles fonctions. Cette mise à jour prend du temps: dans mon cas, environ 45 minutes, mais je l’ai effectuée hors des heures de pointe, un matin de weekend. Pour d’autres, l’opération a pris une heure... deux heures... jusqu’à quatre heures... Et certains se plaignent d’une consommation de bande passante astronomique allant jusqu’à 5 Go. (Pour moi, c’était plutôt de l’ordre de 1 Go - costaud, mais pas de quoi faire pleurer un forfait haute vitesse normal.)
 
Ceci dit, si jamais vous pensez que votre console a planté pendant la mise à jour parce qu’il ne semble rien se passer, résistez à tout prix à l’envie de la redémarrer puisque vous risquez de lui causer des dommages permanents et de vous retrouver avec une coûteuse brique entre les mains. Oui, vous devriez pouvoir la remplacer grâce à la garantie du manufacturier, mais cela ne sera ni agréable, ni instantané. Laissez-donc la Wii U prendre tout son temps pour se mettre à jour, c’est plus sécuritaire.
 

2. La Wii U peut servir de télécommande pour votre téléviseur

 
Du moins, pour certaines fonctions essentielles: contrôle du volume, choix des canaux, passage d’une source vidéo à l’autre (ce qui est bien pratique quand votre Wii U et votre terminal de câblodistribution sont branchés dans des connecteurs différents), etc. Une bien bonne chose parce qu’on a toujours trop de télécommandes qui traînent partout.
 

3. Le contrôleur Wii U semble fait pour durer

 
Je ne le mettrais peut-être pas entre les mains d’un petit brise-fer de 3 ans, mais pour un enfant d’âge scolaire, pas de problème. D’autant plus qu’il est plus léger qu’un iPad à la prise en mains.
 

4. Pas besoin d’un capteur spécial, mais...

 
Vous vous rappelez du petit capteur qu’on devait brancher dans la Wii originale et placer sur le dessus de son téléviseur pour que la console puisse communiquer avec les manettes (et qui passait son temps à dégringoler derrière le cinéma-maison au moindre coup de vent)? Pas nécessaire pour la Wii U... Si vous vous contentez de jouer  tout seul avec le contrôleur dédié. Les activités multijoueurs qui nécessitent l’utilisation d’une télécommande Wii pour le participant #2, elles, vous obligeront à brancher le fameux capteur. Parce que les télécommandes Wii n’ont pas miraculeusement changé leur mode de vie le jour du lancement de la nouvelle console!
 

5. Les fonctions vidéo de la Wii U ne sont pas encore toutes disponibles

 
L’application Netflix (assez réussie, mais pas révolutionnaire) est là, mais pour le reste, dont la TVii, il faudra attendre à décembre. Même l’application YouTube ne semble pas encore fonctionnelle. 
 
Et il faut se rappeler que la Wii U n’est compatible ni avec les disques vidéo Blu-ray, ni même avec les DVD ordinaires. Dommage, parce que cette console ultrasilencieuse aurait été parfaite pour alimenter un cinéma-maison.
 

6. La mémoire du modèle de base est un tantinet limitée

 
La Wii U blanche est dotée de 8 Go de mémoire Flash, mais une fois le système d’exploitation et les applications intégrées installées il ne reste qu’environ 3 Go d’espace disponible. Pas un grave problème pour les familles qui utilisent les mêmes 3 ou 4 jeux pendant des années, mais les gamers sérieux risquent d’en venir à bout rapidement; le modèle «de luxe» noir, avec ses 32 Go de mémoire, leur conviendra sans doute mieux et leur évitera d’avoir à nettoyer la mémoire trop souvent.
 

7. L’écran tactile fonctionne mieux avec un stylet qu’avec les doigts

 
Il s’agit d’un écran résistif, pas d’un écran capacitif comme celui d’un iPad ou d’une Surface. Probablement plus costaud à l’usure, mais pas aussi facile à manipuler; les vieux réflexes d’un utilisateur de iPad ne fonctionnent pas très bien puisqu’il faut appliquer une pression plus soutenue pour que le contrôleur reconnaisse les commandes et que plusieurs boutons d’interface sont trop petits pour des doigts d’adulte. Le stylet fourni (et hébergé dans une fente du contrôleur, comme il se doit) est un meilleur choix.
 

8. La station de recharge du contrôleur deviendra votre meilleure amie 

 
L’autonomie du contrôleur serait de 3h30 minutes environ. Ce qui est suffisant pour la plupart des sessions de jeu... À condition qu’on n’oublie pas de déposer le contrôleur sur sa station de recharge une fois qu’on a éteint la console. J’ai même choisi la pièce où j’allais installer ma Wii U en fonction de la disponibilité d’une prise de courant dans laquelle j’allais pouvoir laisser la station d’accueil branchée en permanence sans que les câbles d’alimentation ne traînent partout.
 

9. Le jeu incontournable du lancement, c’est New Super Mario Bros U

 
Avec le report de Rayman Legends à mars 2013, notre gentil plombier favori n’a pas vraiment de compétition dans la catégorie «Bon pour tout le monde». Parce que ZombiU, ce n’est pas le genre de jeu qu’on devrait mettre entre les mains de sa progéniture...
 
Je vous reparle des aventures de Mario la semaine prochaine.
 

10. La Wii U n’a pas fini de dévoiler ses secrets

 
Selon le site iFixit qui s’est empressé de démonter sa console, le contrôleur de la Wii U recèle une puce de communication NFC qui lui permettra de «parler» directement à d’autres appareils dotés de cette technologie. Pourra-t-on éventuellement apporter son contrôleur Wii U chez un ami pour échanger du contenu par NFC? Ou encore communiquer avec un téléphone intelligent? C’est à suivre...