10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Riddick

Vin Diesel remet ses lunettes de protection pour affronter des créatures sauvages et des mercenaires qui veulent sa tête dans le film Riddick. Alors que cette suite à Pitch Black et The Chronicles of Riddick prend d’assaut les écrans, voici 10 choses que vous ne savez peut-être pas sur ce héros pas comme les autres.

1. Sortir de l'ombre

Pitch Black

Richard B. Riddick est le dernier survivant de la planète Furia. C’est aussi le criminel le plus recherché de l’univers, et un antihéros comme on en voit peu de nos jours. Même s’il est difficile d’imaginer quelqu’un d’autre que Vin Diesel dans le rôle, le personnage créé par Jim et Ken Wheat devait originalement être une femme, du nom de Taras Krieg. L’acteur à la voix basse possède une affection particulière pour la franchise, puisque Pitch Black lui a offert son premier gros rôle au cinéma en l’an 2000. 

2. Vision de nuit

Pitch Black

Riddick a été opéré dans la prison de Butcher Bay en échange de 20 cigarettes de marque Kool. Depuis, il peut voir dans l’obscurité totale, un atout qu’il utilise souvent contre ses ennemis. À la fin de la première journée de tournage de Pitch Black, il a fallu faire venir d’urgence un optométriste sur le plateau pour retirer les verres de contact que portait Vin Diesel. Après avoir « testé » le prototype sur l’acteur, la compagnie Lens Quest a commercialisé ces verres sous le nom « Shine Job » à l’époque de la sortie du film.

3. Jamais deux sans trois

The Chronicles of Riddick

Pitch Black n’a peut-être pas remporté le succès escompté en salles, mais les ventes de DVD ont été assez substantielles pour qu’Universal se montre intéressé par une suite. Dès le départ, l’auteur et réalisateur David Twohy et son complice Vin Diesel savaient que The Chronicles of Riddick serait le début d’une trilogie. Ils ont déposé trois scénarios dans des chemises en cuir verrouillées lors de leur rencontre initiale avec les producteurs, avec une clé ouvrant la première chemise, mais pas les deux autres. 

4. Culture physique

The Chronicles of Riddick

Rhiana Griffith, l’interprète de Jack, la jeune protégée de Riddick dans Pitch Black, a auditionné pour reprendre le personnage (rebaptisé Kyra) dans le second volet de la série. Même si les producteurs étaient favorables à son embauche, sa forme physique laissait toujours à désirer après trois semaines d’entraînement intensif; on lui a finalement préféré la comédienne Alexa Davalos. Griffith a tout de même pu reprendre le rôle dans The Chronicles of Riddick : Dark Fury, un film d’animation réalisé par Peter Chung, le créateur d’Aeon Flux.

5. L'Outremonde

Assault on Dark Athena

Vin Diesel est un gamer avoué. Il a saisi l’occasion d’approfondir l’univers de Riddick à une fraction du coût d’un long-métrage, en produisant deux jeux vidéo qui permettent aux fans de se mettre dans la peau du Furien, tout en étoffant la mythologie du monde qu’il habite. Contrairement à la mauvaise réputation qu’ont généralement les jeux vidéos associés à des franchises cinématographiques, Escape From Butcher Bay et Assault on Dark Athena sont deux excellents titres, qu’il vaut encore la peine de se procurer aujourd’hui.

6. Le retour de nos idoles

The Chronicles of Riddick

Vin Diesel a personnellement insisté pour que Judi Dench, l’une de ses idoles, joigne la distribution de The Chronicles of Riddick. C’est seulement après qu’elle ait accepté de jouer le rôle d’Aereon que la production a commencé les auditions pour trouver les autres acteurs. Diesel remplissait chaque jour sa loge de bouquets de fleurs. Dans son autobiographie, la comédienne confie qu’elle a été très touchée qu’un jeune homme connaisse et admire son travail. Elle a toutefois avoué qu’elle ne comprenait pas grand-chose à l’histoire du film durant le tournage.

7. La traversée du désert

Riddick

Suite à la performance décevante de The Chronicles of Riddick au box-office, la série, à l’image de son antihéros, a été laissée pour morte durant plusieurs années, mais c’était sous-estimer la persévérance de Vin Diesel. Il s’est servi de sa brève apparition à la fin de The Fast & Furious : Tokyo Drift en 2006 pour négocier le droit d’exploiter la franchise de science-fiction. L’acteur et producteur croit tellement au projet qu’il a mis sa maison en garantie pour financer Riddick. Il blague qu’il serait devenu itinérant si le tournage n’avait pas été complété.

8. Majeur et vacciné

Riddick

Riddick a été financé de manière indépendante et bénéficie d’un budget modeste, surtout pour une œuvre de science-fiction. Cette approche devrait cependant réjouir les fans, puisqu’elle a permis aux créateurs de renouer avec le ton sombre et mature de Pitch Black, sans se soucier que le film soit classé 13 ans et plus. En entrevue, Vin Diesel a parlé du besoin d’exprimer sa créativité sans censure, et a comparé le tournage, qui s’est fait sans la supervision d’un gros studio, à un party en l’absence des parents.

9. Première impression

Riddick

On a passé près de cent comédiennes en audition pour le rôle de Dahl dans Riddick, mais c’est la toute première à auditionner, Katee Sackhoff (de Battlestar Galactica), qui a été choisie. Pour ne pas paraître trop petite à côté des mastodontes avec qui elle partage l’écran, l’actrice a suivi un régime à base de « fudge, de beurre d’arachide et de levée de poids » pour ajouter quinze livres à sa masse corporelle. Sackhoff adore la science-fiction. Le premier film qu’elle a vu en compagnie de son père à l’âge de cinq ans est Predator.

10. Riddick, P.Q.

Riddick

La majorité de Riddick a été filmé à Montréal, dans les mêmes studios que le 300 de Zack Snyder. Pour une partie des scènes extérieures, l’équipe de tournage s’est déplacée dans le Grand Nord, à Kuujjuaq plus précisément, afin de profiter des paysages évoquant naturellement une planète hostile et isolée. Riddick apprivoise un chacal extraterrestre qui devient son animal de compagnie dans le nouveau film; la bête a été conçue par Mokko Studio, une boîte d’animation et d’effets spéciaux montréalaise.