10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Star Trek

Grâce à la complexité de ses personnages et aux valeurs égalitaires qu’ils véhiculent, l’univers de science-fiction imaginé en 1966 par Gene Roddenberry a profondément marqué la culture populaire, avec pas moins de six séries télévisées et douze long-métrages. Alors que la patrouille du cosmos se prépare pour un voyage au cœur des ténèbres, voici 10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Star Trek.

10. Vers de nouvelles étoiles

Star Trek : Into Darkness

William Shatner et Leonard Nimoy disposaient d’un droit de véto quant aux comédiens qui reprendraient leurs rôles dans la mouture de 2009. Aucun autre acteur de la franchise ne détient un tel privilège. Lorsqu’on l’a choisi pour jouer le capitaine Kirk, Chris Pine a immédiatement écrit à William Shatner, qui lui a donné sa bénédiction. Durant leur première rencontre sur le plateau de tournage, Leonard Nimoy aurait dit à Zachary Quinto : « Tu ne sais pas dans quoi tu viens de t’embarquer ».

9. Le champ de distorsion de la réalité

William Shatner

Les inventions dépeintes par Star Trek ont influencées la réalité. Le docteur Martin Cooper s’est inspiré du fameux Communicateur pour créer le téléphone portable. Suite aux pressions des fans, qui ont envoyé plus de 200 000 lettres à la NASA, la première navette spatiale américaine (devant se nommer « Constitution ») a plutôt été baptisée « Entreprise ». Plus récemment, Eternal Image proposait l’envoi dans l’espace de cercueils-torpilles semblables à celui de Spock dans The Wrath of Khan, mais malheureusement, la compagnie a fait faillite.

8. Vilain IMDb

Benedict Cumberbatch

Benedict Cumberbatch (de la série Sherlock) incarne le vilain de Star Trek : Into Darkness, mais l’identité de son personnage a été entourée de mystère. La dernière bande-annonce dévoilait le nom de John Harrison et les coordonnées 23174611, deux indices pointant vers « Space Seed », un épisode de la série originale qui introduit le pire ennemi de Kirk. Nul besoin d’être un Trekkie fini pour découvrir qu’il s’agit de Khan, puisque le site IMDB a vendu la mèche en affichant le nom du personnage de Cumberbatch quelques semaines avant la sortie du film.

7. Téléportez-moi, Scotty!

Christopher Doohan

Si les nouveaux Star Trek sont conçus pour être vus par un public qui ne connait rien de l’univers de Roddenberry, les fans ont tout de même droit à plusieurs clins d’œil insérés à travers le montage. Pour le reboot de 2009 par exemple, la quasi-totalité des voix secondaires des Romuliens étaient effectuées par Will Wheaton (Wesley Crusher dans The Next Generation). Into Darkness fait appel pour la seconde fois à Christopher Doohan, le fils du Scotty original, qui apparait brièvement en compagnie du nouveau Scotty, Simon Pegg.

6. Espace, frontière de l'infini...

Star Trek

Star Trek a brisé plusieurs tabous. Lorsque la comédienne Nichelle Nichols a voulu quitter la série, Martin Luther King l’a convaincue de l’importance culturelle de son personnage de Nyota Uhura au petit écran. Le baiser qu’elle échange avec William Shatner dans l’épisode « La descendance » est crédité comme le premier baiser interracial de l’histoire de la télévision. J.J. Abrams a rendu hommage à cette scène en remplaçant Kirk par Spock, traumatisant au passage des milliers de nerds qui n’avaient jamais imaginé que le Vulcain puisse avoir une vie sexuelle.

5. De Terra Prime à Starfleet

Peter Weller

Bien connu des amateurs de science-fiction, Peter Weller (RoboCop, Screamers) se consacre surtout à la réalisation depuis quelques années. Impressionné par sa performance dans l’épisode « White Tulip » de la série télévisée Fringe, J.J. Abrams lui a demandé de joindre la distribution d’Into Darkness pour le rôle de l’amiral Marcus. Le comédien est familier avec la franchise, puisqu’il jouait le personnage de John Frederick Paxton, le chef du groupe xénophobe Terra Prime, dans l'émission Star Trek : Entreprise.

4. Honorer les héros

Star Trek Into Darkness

Si l’équipage de l’USS Entreprise affronte un terroriste du futur dans Star Trek : Into Darkness, les productions Bad Robot supportent ceux et celles qui luttent aujourd’hui contre ce fléau. Le générique du film contient une dédicace aux vétérans d’Irak et d’Afghanistan, et quatre des six militaires qu’on peut voir dans la scène du drapeau sont de véritables soldats américains. Une partie des profits sera d’ailleurs remise à Mission Continues, un organisme qui vient en aide aux vétérans de ces deux guerres. 

3. Là où la main de l'homme n'a jamais mis le pied

Wiliam Shatner

De Galaxy Quest en passant par Dans une galaxie près de chez vous, Star Trek est la source de nombreux hommages et parodies. Pas plus tard que cet hiver, le fisc américain (IRS) a été vertement critiqué pour sa vidéo qui traite d’évasion fiscale en empruntant le style de la série. Entre 2001 et 2004, le premier mème répertorié d’Internet reprenait à toutes les sauces l’extrait du capitaine Kirk criant « Khaaaaaaan! ». Gardez l’œil ouvert : J.J. Abrams propose sa propre variation du mème dans Into Darkness.

2. Une image vaut mille mots

Edgar Wright

Dans un tweet, Edgar Wright a révélé qu’il signait l’un des 2120 plans d’Into Darkness. Il n’en fallait pas plus pour que la machine à rumeurs s’emballe, et que le nom du réalisateur de Shaun of the Dead et Scott Pilgrim vs. The World soit associé à la réalisation du très probable Star Trek 13. Comme Disney a confié à J.J. Abrams les commandes de Star Wars, la possibilité qu’un autre cinéaste signe la prochaine aventure de Kirk et Spock est assez forte.

1. Un film qui fait dans la dentelle

Shatner et Picard

Les capitaines James T. Kirk et Jean-Luc Picard ont partagé l’écran dans Star Trek : Generations. Lors de leur passage au dernier ComiCon de Montréal, les deux hommes ont révélé que pour diminuer l’irritation provoquée par de longues heures passées à dos de cheval, ils portaient de la lingerie féminine en dentelle sous leurs vêtements, un truc du métier donné à Shatner par un professionnel de l’équitation. Cette information jette un éclairage pour le moins différent sur la scène équestre.