10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Die Hard

Bruce Willis, alias John McClane, est de retour au grand écran dans Une belle journée pour crever (A Good Day to Die Hard), cinquième volet de la franchise qui a pris naissance 25 ans plus tôt. En effet, c'est en 1988 que le film Piège de cristal allait rapidement devenir un incontournable pour tout amateur de films d'action qui se respecte.

 
N'est-ce pas là l'occasion idéale de se replonger dans l'univers de ce policier entêté qui n'a pas froid aux yeux? Voici, en ordre chronologique, quelques faits intéressants ou amusants concernant la série des Die Hard
 

1. Une suite à Commando

Commando

 
On raconte que le scénario devait servir de suite au film Commando (1985). Lorsque Schwarzenegger a choisi d'abandonner le projet, le scénariste Steven de Souza a récupéré l'histoire au profit du film que l'on connait aujourd'hui.
 

2. Les acteurs pressentis pour le rôle de John McClane

Burt Reynolds

 
Si le rôle colle à la peau de Bruce Willis, d'autres acteurs ont toutefois été pressentis pour incarner le policier new-yorkais. Ainsi, McClane aurait pu être joué par Arnold Schwarzenegger, Harrison Ford, Richard Gere, Sylvester Stallone, Mel Gibson ou même Burt Reynolds!
 

3. Le Nakatomi Plaza, maison mère de la 20th Century Fox

Fox Plaza

 
L’immeuble se nomme le Fox Plaza, et c'est dans cet imposant immeuble qu'on retrouve notamment les bureaux de la 20th Century Fox. Le maison de production s'est donc «auto-facturée» la location de ses locaux.
 

4. Bruce Willis partiellement sourd suite au tournage

Bruce Willis

L'arme qu'utilisait Bruce Willis lors de la scène où McClane, camouflé sous une table de conférence élimine une des brutes à la solde d'Hans Gruber, était trop près de sa tête. Les détonations ont causé d'importants dommages auditifs à son oreille gauche.
 

5. Premier rôle au cinéma pour Alan Rickman 

Alan Rickman

 
Le comédien britannique avait travaillé sur de nombreux plateaux de télé, mais son rôle du machiavélique Hans Gruber correspond à sa toute première apparition au cinéma. Un passage remarqué où il a fait bonne impression, car celui qui a également prêté ses traits à Severus Snapes dans les Harry Potter connaît depuis une carrière prolifique.
 

6. Pas de Bruce Willis sur l'affiche originale

Affiche Die Hard

Le visage de Willis n’apparaissait pas sur l'affiche originale, car le studio craignait que le public s'intéresse moins au film, étant donné que l'acteur était surtout associé au monde de la télévision. 20th Century Fox s'est ravisé peu de temps après la sortie, constatant le succès au box-office.
 

7. Les titres internationaux 

 
 
Si le titre en version française fut Piège de cristal, un choix de traduction également retenu par les Polonais, on se demande tout de même comment les Espagnols sont arrivés à Jungla de Cristal (Jungle de cristal). Le titre hongrois, qui se traduirait par «Donner sa vie chère», est lui aussi... assez particulier!
 

8. Les producteurs de Die Hard accusés de plagiat 

Kings and Desperate Men

 
Suivant la sortie de Die Hard, le réalisateur canadien Alexis Kanner entreprit une poursuite judiciaire contre les producteurs, stipulant qu'ils lui avaient volé l'idée de son film Kings and Desperate Men (1981). Il perdit sa cause. Die Hard s'inspire en fait du roman Nothing Lasts Forever, publié en 1979.
 

9. Le Django original apparaît dans Die Hard 2

Franco Nero

Alors qu'il a fait une brève apparition dans le Django Unchained de Quentin Tarantino, le comédien Franco Nero, le premier Django provenant du film du même nom paru en 1966, est aussi celui qui incarne le Général Ramon Esperanza dans 58 minutes pour vivre.
 

10. Le scénario de Die Hard 3 d'abord destiné à L'arme fatale 4

 
 
Simon Says en était le titre provisoire et c'est d'abord pour une suite potentielle aux Lethal Weapon (L'arme fatale) qu'avait été écrit le scénario. D'ailleurs, le personnage de Zeus (joué par Samuel L. Jackson) était une femme à l'origine.