10 choses à savoir absolument sur Le Silence des agneaux

par Patrick Robert

Avec son ambiance glauque, à la frontière entre le policier et l’horreur, Le Silence des agneaux a profondément marqué le monde du cinéma, comme la culture populaire. Pour souligner le 25ème anniversaire de sa sortie en 1991, voici 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le film culte de Jonathan Demme.

 

Quand la réalité dépasse la fiction

Crédit photo: Orion Pictures

Le Silence des agneaux est le deuxième de quatre romans mettant en vedette Hannibal Lecter. Pour l’intrigue, l’auteur Thomas Harris s’est basé sur l’étrange et véridique collaboration entre le criminologue Robert Keppel et le tueur en série Ted Bundy, qui a prêté main forte aux autorités depuis sa cellule pour tenter de découvrir l’identité de l’infâme meurtrier de Green River dans les années 1980.

 

Le courrier des Lecter

Crédit photo: Orion Pictures

Avant même sa publication en 1988, Gene Hackman achète les droits du Silence des agneaux avec l’intention de réaliser le film et d’y interpréter Hannibal Lecter, mais suite à sa participation au long-métrage Le Mississipi brûle, l’acteur renonce à jouer d’autres personnages violents, et abandonne le projet. Ed Harris, Patrick Stewart, Jeremy Irons et Jack Nicholson ont tous été pressentis pour le rôle d’Hannibal. 

 

Un titre ambigu

Crédit photo: Orion Pictures

Quand son agent lui téléphone pour lui proposer de jouer dans Le Silence des agneaux, Anthony Hopkins pense tout d’abord qu’il s’agit d’un film pour enfants. Pour se préparer au rôle, l’acteur visite des prisons et assiste même au procès de quelques meurtriers. Il s’inspire également du comportement des reptiles, ce qui explique son interprétation monocorde et le fait qu’il cligne si peu des paupières.

 

Des tas de Clarice

Crédit photo: Orion Pictures

Selon le réalisateur Jonathan Demme, près de 300 actrices se sont manifestées pour décrocher le rôle de Clarice Starling. Premier choix du cinéaste, Michelle Pfeiffer refuse de participer au film, parce qu’elle se sent mal à l’aise devant la violence « extrême » du scénario. Une comédienne peu connue à l’époque, du nom de Halle Berry, se plaindra de ne pas avoir été engagée à cause de la couleur de sa peau. 

 

Une femme dans un monde d'hommes

Crédit photo: Orion Pictures

La production du Silence des agneaux a bénéficié de la collaboration du FBI, et de son Groupe des sciences du comportement, ce qui explique la facture très réaliste du long-métrage. Jodie Foster a d’ailleurs suivi des cours à Quantico avant le tournage, en plus de participer à l’entrainement des recrues. Le FBI espérait que le nombre de candidatures féminines augmente après la sortie du film, mais on ignore si ça a fonctionné.

 

Court, mais intense

Crédit photo: Orion Pictures

Bien que leur relation soit au cœur même de l’intrigue, seulement quatre scènes du Silence des agneaux montrent Clarice Starling et le docteur Hannibal Lecter ensemble. Anthony Hopkins ne dispose au total que de 16 minutes à l’écran, ce qui en fait la deuxième plus courte performance de l’histoire à recevoir un Oscar, après les 15 minutes 38 secondes de David Niven dans le film Tables séparées.

 

Buffalo Débile

Crédit photo: Orion Pictures

Le personnage de Buffalo Bill est un amalgame de trois tueurs en série ayant vraiment existé : Ed Gein, qui fabriquait des rideaux, des gants ou des abat-jours avec la peau des personnes qu’il assassinait, Ted Bundy, qui portait souvent un faux plâtre ou des béquilles pour attirer ses victimes, et Gary Heidnick, qui enfermait les femmes qu’il kidnappait dans une sorte de puits creusé dans son sous-sol.

 

De chrysalide à papillon

Crédit photo: Orion Pictures

Sur l’affiche, le crâne de squelette sur le dos du papillon est en fait une photographie de « Volupta Mors », une œuvre de Salvador Dali où sept femmes nues sont allongées dans une position évoquant une tête de mort. Comme ils étaient placés dans la gorge des comédiens et risquaient d’être avalés, les chrysalides du Silence des agneaux ont été fabriquées à partir d’oursons en gelée et de Tootsie Rolls. 

 

Drôle de couple

Crédit photo: Orion Pictures

Bizarrement, Le Silence des agneaux est sorti au cinéma le 14 février 1991. S’il s’agit d’un choix de film douteux pour la Saint-Valentin, un couple plutôt particulier s’est formé sur le plateau. En effet, Ted Levine (l’interprète de Jame Gumb, alias Buffalo Bill) et l’actrice Brooke Smith, qui joue Catherine Martin, sa victime enfermée dans le sous-sol, ont connu une brève idylle durant le tournage.

 

Le Seigneur des agneaux

Crédit photo: Orion Pictures

Le Silence des agneaux est seulement le troisième film de l’histoire du cinéma à remporter les 5 Oscars les plus importants (meilleur acteur, actrice, scénario, réalisation et long-métrage), après New York-Miami et Vol au-dessus d’un nid de coucou. La version d‘Hannibal Lecter jouée par Anthony Hopkins trône en première position de la liste des 100 meilleurs vilains de tous les temps du American Film Institute. 

Catégories