10 conseils pour bien choisir sa lampe de luminothérapie

par Stéphane Vaillancourt le 16 octobre 2014

Avec l’automne qui vient d’arriver, les heures d’ensoleillement diminuent et chaque matin, il devient de plus en plus difficile de se lever du bon pied.

Si c’est votre cas, vous avez probablement besoin d’une lampe de luminothérapie.

Mais par où commencer? Quels critères rechercher? Y a-t-il des modèles meilleurs que d’autres?

J’ai fait le tour de la question pour vous…

La lumière matinale a un effet bénéfique sur le corps humain. Elle aide à être alerte et à partir la journée du bon pied, tout en réglant l’horloge du cycle du sommeil.

 

Critères de sélection

 

Choisissez une lampe qui représente votre style de vie

Certaines lampes aident à vous réveiller en simulant un lever de soleil, alors que d’autres vont donner une bonne dose de lumière pendant que vous vous adonnez à une activité.

Les lampes devraient généralement produire une intensité lumineuse de 10 000 lux à une distance de 30 à 60 cm (1 à 2 pieds). On parle alors d’un traitement quotidien de 30 minutes environ. Pour une lampe de 5 000 lux, le traitement doit alors durer une heure.

 

Déterminez le meilleur endroit où placer votre lampe

Il existe des lampes de table et des lampes de plancher. Il est donc important de savoir où et quand vous utiliserez votre lampe. Aurez-vous besoin de la déplacer? Si oui, optez pour un modèle compact ou léger.

 

Yeux sensibles? Optez pour une lampe avec diffuseur

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à la lumière forte. Si c’est votre cas, optez pour un modèle avec diffuseur, ce qui adoucira la lumière dégagée par la lampe, qui pourrait vous sembler « agressante », alors que c’est l’effet contraire qui est recherché.

 

Conseils

Amorcez la luminothérapie dès que les symptômes de déprime saisonnière se manifestent et poursuivez-la jusqu’au printemps, lorsque vous jugerez qu’il y a suffisamment de lumière pour votre système.

La luminothérapie semble plus efficace lorsque faite entre 6 heures et 8 heures le matin.

Vous pouvez séparer une séance de luminothérapie en deux phases, plutôt qu’une phase plus longue. Par exemple, vous pouvez prendre 15 minutes au réveil et 15 minutes en fin d’avant-midi ou début d’après-midi, si vous constatez que ça vous procure un meilleur résultat.

Vous devriez constater des résultats concrets et positifs au bout de 7 à 10 jours.

Si vous éprouvez des maux de tête ou devenez irritable, réduisez la durée de vos séances.

Consultez toujours un médecin si vous prenez des médicaments comme de la mélatonine ou du lithium.

 

Quelques suggestions de modèles de lampes

 

Wake-up Light de Philips – 80-100$

Lampe Wake-up Light de Philips

Ce modèle est idéal pour vous aider à vous lever du bon pied. La lampe simule un lever du soleil en augmentant graduellement la puissance de la lumière. Vous pouvez même faire jouer deux types de chants d’oiseaux.

Source

 

goLITE BLU Energy Light de Philips – 130-150$

Lampe goLITE BLU Energy Light de Philips

Cette lampe portable, aussi de Philips, vous permet d’effectuer des séances de luminothérapie et regagner votre énergie tout en travaillant, puisqu’elle se pose aisément sur un bureau.

Source

 

Lampe SunTouch Plus Light and Ion Therapy de NatureBright

Lampe SunTouch Plus Light and Ion Therapy de NatureBright

Une lampe dont la lumière simule celle d’un ciel bleu pur, avec 10 000 lux et une température de 17 000 Kelvin, vous aidant à vous sentir plus calme et à éclaircir vos pensées.

Elle est compacte et facile à transporter ou placer sur une table ou un bureau.

Source

 

Un dernier conseil…

Comme la plupart des magasins offrent de reprendre tout article acheté dans les 30 jours (parfois plus), et que vous devriez voir les effets d’une lampe de luminothérapie en 7 à 10 jours, rien ne vous empêche d’essayer une lampe, et ainsi voir si vous obtenez l’effet escompté avec elle. Sinon, vous pourrez toujours l’échanger contre un autre modèle.