10 détails fascinants à savoir sur Fight Club

par Patrick Robert le 3 octobre 2014

Fight Club est l’un de ces films qui méritent d’être vus plus d’une fois. Aussi percutant aujourd’hui qu’au moment de sa sortie, il y a maintenant quinze ans, voici 10 détails du long-métrage de David Fincher que vous n’aviez probablement jamais remarqués.

 

Pour public averti

Fight Club

Immédiatement après l’avertissement du FBI, on a droit à un tout autre genre de message lorsqu’on visionne Fight Club sur Blu-ray ou DVD. Invitant le spectateur à cesser la masturbation compulsive et à faire autre chose de son existence que de perdre son temps à lire les textes légaux écrits en petits caractères, il est signé par nul autre que Tyler Durden lui-même.

 

Message subliminal

Message subliminal dans Fight Club

Avant que le narrateur (Edward Norton) ne fasse sa connaissance, Tyler Durden est introduit de manière quasi-subliminale dans quatre scènes différentes au début de Fight Club. L’image de Brad Pitt apparaît en effet durant une fraction de seconde près de la photocopieuse au bureau, derrière le médecin à l’hôpital, lors d’une des thérapies de groupe, et après sa première rencontre avec Marla Singer.

 

La copie d'une copie d'une copie

Publicité dans Fight Club

Une scène de Fight Club montre le personnage d’Edward Norton assis sur le lit anonyme d’une chambre d’hôtel en train de regarder la télévision. Dans la publicité pour la chaîne fictive Bridgeworth Suites qui est diffusée, on remarque une autre apparition prémonitoire de Tyler Durden parmi les employés souhaitant la bienvenue aux clients.

 

Placement de produit

Placement de produit dans Fight Club

Critiquant vertement la société de consommation moderne, David Fincher a placé un contenant au logo Starbuck dans toutes les scènes de Fight Club, à l’exception de la finale. Si la chaîne de Seattle s’est gracieusement prêtée au jeu, elle a toutefois refusé que l’une de ses succursales soit détruite dans le film, dont le nom a été changé pour Gratifico Coffee.

 

Une conversation à sens unique

Cabine téléphonique dans Fight Club

Plusieurs indices disséminés à travers Fight Club indiquent d’avance que le narrateur et Tyler Durden sont la même personne. Suite à l’explosion de son appartement, le narrateur contacte Durden à partir d’une cabine téléphonique. Ce dernier le rappelle quelques secondes plus tard, mais un gros plan sur l’appareil laisse voir qu’il est impossible de recevoir des appels depuis cette cabine.

 

Troubles de personnalité

Trouble de personnalité dans Fight Club

D’autres éléments trahissent la double personnalité du narrateur. Lorsque les deux complices vandalisent des voitures, seuls les coups d’Edward Norton déclenchent l’alarme des véhicules. En entrant dans un autobus public, Tyler Durden ne paye pas son passage. Quand le propriétaire de la taverne, Lou, assène un coup de poing à Brad Pitt, on voit le narrateur se crisper de douleur sous la force de l’impact.

 

Perte de contrôle

Perte de controle dans Fight Club

La scène de l’accident de voiture dans Fight Club constitue probablement le plus gros indice que donne Fincher avant de révéler que Tyler Durden et le narrateur ne font qu’un. Alors qu’on aperçoit clairement Brad Pitt au volant du véhicule, il sortira pourtant du côté passager de l’automobile après la collision, tandis qu’Edward Norton sera extirpé du côté conducteur.

 

Des têtes d'affiches

Tête d'affiche dans Fight Club

Au moment où le narrateur tente de convaincre Marla Singer qu’elle doit quitter la ville, la marquise de cinéma derrière eux annonce Seven Years in Tibet, un film ayant valu à Brad Pitt d’être interdit de séjour en Chine. Des affiches de Wings of the Dove et The People Vs. Larry Flint, dans lesquels jouent respectivement Helena Bonham-Carter et Edward Norton, sont également visibles.

 

Tyler, le motivateur

Le motivateur dans Fight Club

Tyler Durden menace un employé de dépanneur de revenir le tuer dans six semaines si ce dernier ne reprend pas ses études de vétérinaire, et subtilise son permis de conduire. Un peu plus tard dans la maison de Paper Street, on constate que l’arrière de sa porte de chambre est tapissée de permis de conduire, indiquant que Durden a refait le même manège des dizaines et des dizaines de fois.

 

Sabotage Club

Sabotage dans Fight Club

Tyler Durden commet de nombreux actes de sabotages déjantés dans Fight Club, dont l’un des plus drôles consiste à glisser des images pornos subliminales lors de projections de films pour toute la famille. Il ne faut pas cligner des yeux trop longtemps si on veut distinguer le clin d’œil de Fincher à la toute fin du film, qui insère à son tour le gros plan d’un pénis durant quelques secondes.