10 évènements marquants dans le domaine de l’automobile en 2012

2012 souffle ses dernières chandelles… Et avant que 2013 ne s’installe pour son bail d’un an, il est de bon ton de se rappeler les bons et les mauvais coups que 2012 a réservé au monde de l’automobile. Voici, selon nous, les dix événements les plus marquants de 2012, sans ordre particulier :

 

10. Une voiture sans pilote

Signe des temps, une voiture n’a plus besoin d’un conducteur! En mai 2012, l’État du Nevada a émis un certificat d’immatriculation pour une Toyota Prius modifiée par Google attestant que l’auto peut être manœuvrée sans conducteur, uniquement en se fiant à des capteurs et à une solide programmation de ses divers ordinateurs. Jusqu’à maintenant, le seul incident impliquant une telle voiture est le fait… d’un être humain! Verra-t-on un jour une course automobile sans pilotes? Ou une voiture sans conducteur recevoir une contravention par un radar photo?
 

9. Adoption du Move Over Law

 
Le 1er décembre 2011, le policier Vincent Roy du service de police de Bromont perdait la vie, happé par un camion alors qu’il remettait une contravention à un automobiliste sur le bord d’une route secondaire. Ce décès tragique n’aura toutefois pas été vain. S’ensuivit un mouvement pour l’adoption d’une loi obligeant les automobilistes à ralentir leur vitesse et à changer de voie lorsqu’un véhicule d’urgence est immobilisé sur le bord de la route. Le 5 août 2012, le move over law est adopté.
 

8. Le décès de Carroll Shelby

Le 11 mai, nous apprenions le décès du Texan le plus populaire auprès des amateurs de voitures, Carroll Shelby. Âgé de 89 ans, il est mort des suites d’une pneumonie.
 
Au début des années 1960, Shelby, excellent pilote de course durant la décennie précédente, avait eu la bizarre idée de descendre un V8 dans une petite voiture anglaise. La AC Cobra venait de naitre. Au cours de sa vie, Shelby a transformé plusieurs marques de voiture mais c'est surtout la Mustang qui a porté le mieux son nom. À tel point qu'aujourd'hui, Shelby est une marque indépendante. Le monde de la haute performance n’est plus le même grâce à Carroll Shelby. Il n’est plus, non plus, le même après son départ...
 

7. Bruno Spengler, un grand champion québécois

Les Québécois sont reconnus pour avoir un coup de volant sûr. Et certains le démontrent fort bien! Le 21 octobre, le Québécois Bruno Spengler remporte le Championnat DTM au volant d’une BMW. Un baume en cette année du trentième anniversaire du décès du réputé Gilles Villeneuve (8 mai).
 

6. Aux États-Unis, Suzuki se départit de sa division automobile

Si Suzuki est une importante corporation japonaise qui connait beaucoup de succès dans certaines parties du monde, il en va tout autrement de sa division automobile en Amérique du Nord. Au début novembre, la direction américaine de Suzuki annonçait qu’elle cessait de vendre des voitures. Cependant, cette décision n’affecte pas les autres divisions de la marque (motos, tout-terrain et moteurs de hors-bord). De son côté, Suzuki Canada poursuit ses opérations comme avant, la vente des voitures n’étant pas touchée. Mais pour combien de temps?
 
Le retrait de Suzuki nous rappelle que les entreprises orphelines ont de moins en moins de chances de survivre dans un domaine où le moindre investissement se calcule en millions de dollars. Au début de l’année, c’était SAAB qui ne finissait plus d’en finir. Qui sera la prochaine victime?
 

5. Le retour de la Viper

La première Viper, née Dodge en 1992, était un pari insensé. Insensé mais réussi. En 2012, dévoiler une voiture mue par un V10 de 640 chevaux et 600 livres-pied de couple capable de franchir le 0-100 km/h en moins de 4,0 secondes est un pari insensé dans un contexte où l’entreprise qui l’a créée était sur le bord de la faillite il y a à peine deux ans et où les constructeurs investissent des sommes colossales pour économiser ne serait-ce qu’un dixième de litre aux 100 kilomètres. La Viper est une magistrale claque au visage des écologistes et… un succès garanti!
 

4. Consommation trompeuse, Hyundai et Kia pris la main dans le réservoir

En novembre 2012, le groupe Hyundai/Kia a dû s’excuser d’avoir produit des étiquettes (window stickers) erronées. Ces étiquettes, apposées sur plus de 900 000 voitures Hyundai et Kia aux États-Unis (dont environ 170 000 au Canada), faisaient état d’une consommation sur l’autoroute de 0,3 l/100 km trop faible. Tous les modèles touchés sont des millésimes 2011, 2012 ou 2013. Pour plus de renseignements : www.kiaconsommationessence.ca et www.hyundaiconsommationessence.ca.
 
Au début de l’année, Honda avait été reconnu coupable d’avoir annoncé des cotes de consommation (Honda Civic Hybrid) impossibles à réaliser dans la vraie vie. Il est fini le temps où les entreprises pouvaient prétendre ce qu’elles voulaient…
 

3. Radars photo

Les radars photo, longtemps réservés à de lointaines contrées, font maintenant partie du paysage québécois. 2012 a vu leur implantation et, surtout, leur efficacité se confirmer. Il existe même des radars photo mobiles. Gage de sécurité pour les uns et trappe à ticket pour les autres, on s’attend à en retrouver de plus en plus au cours des prochaines années. Désormais, on sait qu’un jour, il n’y aura plus d’endroit pour laisser l’amateur de vitesse s’exprimer librement. 
 

2. Rappels

Dans une société de plus en plus en proie au politiquement correct, les rappels se font naturellement plus nombreux. Désir de sécurité, certes, mais aussi (et surtout) crainte des poursuites judiciaires ont fait exploser le nombre de rappels. Aucun constructeur n’est épargné par ces retours au garage. Parmi les plus importants rappels, mentionnons les 7,4 millions de Toyota (environ 240 000 au Canada) rappelées pour un commutateur de vitre électrique défectueux. À peine un mois plus tard, en novembre, Toyota y allait d’un autre rappel, de « seulement » 2,77 millions de Prius pour un problème de direction (environ 15 000 touchées au Canada). Jeep n’a pas non plus été épargnée par les rappels pour des coussins gonflables défectueux tandis que Honda, Suzuki, Hyundai et combien d’autres rappelaient eux aussi certains de leurs véhicules. Même Ferrari a dû rappeler 1 248 de ses supervoitures. Si ce chiffre semble peu élevé par rapport à ceux de Toyota, dites-vous que la production de Ferrari est passablement moindre que celle du géant japonais!
 

1. Dérapages

Le plus récent film de Paul Arcand, Dérapages, sort sur les écrans des cinémas québécois. Véritable cri du cœur d’un journaliste, ce documentaire raconte le destin de quelques jeunes et de leurs parents et amis dont les vies ont été brisées par un accident d’automobile. Vitesse et boisson se conjuguent trop souvent dans le quotidien des 16-24 ans. 
 
Si ce film n’a sauvé la vie que d’une seule personne, il mérite sa place dans notre top 10.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Catégories