Passer au contenu principal.

10 faits méconnus sur Mario Bros.

par Gaël Corboz
Pochette du premier jeu de Super Mario.

Le 10 mars, c'est le Mario Day, une journée où l'on fête le plus célèbre plombier de la galaxie! Le moustachu de Nintendo est sans contredit le personnage de jeu vidéo le plus reconnaissable d'entre tous. La sortie du jeu Super Mario Bros. en 1985 a littéralement sauvé l'industrie après un crash suivant l'apparition de plusieurs jeux terriblement insipides et fades comme l'infâme E.T. sur Atari. Et près de 35 ans plus tard, Mario est encore là, toujours aussi populaire. Mais connaissez-vous vraiment les faits derrière le personnage et son univers ? Voici 10 faits méconnus sur Mario Bros.

via GIPHY

1. Avant de s'appeler Mario...

Le personnage porta plusieurs noms avant de s'arrêter définitivement sur Mario. Au départ, le souhait du créateur, Shigeru Miyamoto, était de le nommer Mr. Video. Les dirigeants de Nintendo, eux, penchait pour le nom Ossan qui signifie quelque chose comme "gars entre 45 et 60 ans". Eille, wow....Par après, on donna le nom de Jumpman au personnage et c'était le nom qui devait rester. Mais Nintendo of America voulait un nom qui engagerait plus les joueurs d'ici. Le nom Mario provient en fait du propriétaire du terrain sur lequel se tenait l'entrepôt de la compagnie qui est venu réclamer son chèque alors que l'équipe trimait dur sur la question. Eh ben.

via GIPHY

2. L'origine de son look

Mario est apparu en premier dans le jeu Donkey Kong. Or, dans la première pub du jeu, il est chauve. L'idée fut rapidement abandonnée, surtout que Mario est sensé avoir 24 ans, et Miyamoto s'est mis à la tâche de lui faire une chevelure. Mais à cause de la technologie de l'époque, il bûcha pendant des heures pour concevoir des cheveux qui avait de l'allure en 8-bits avant de se dire: «D'la marde, je lui mets y casquette». L'histoire se répète pour la moustache. Afin d'accentuer le nez et les traits de son visage rudimentaire, on lui colla une moustache. La salopette ? C'était pour rendre les mouvements des bras plus réalistes. Bref, les concepteurs peuvent dire merci aux contraintes techniques!

via GIPHY

3. Parlons de Luigi

Luigi est le frère jumeau de Mario, et non son jeune frère. On dit que Mario est plus vieux car il est le premier à être sortie du baluchon transporté par la cigogne à leur domicile, comme on peut le voir à la fin de Super Mario World 2: Yoshi's Island. De plus, sa couleur verte provient elle aussi d'une limitation technique. Luigi fut créé pour le jeu d'arcade de 1983. Au départ, il était connu comme le Mario vert. En fait, Nintendo voulait créer un jeu multi-joueurs et a donc ajouté un deuxième personnage. Mais quand est venu le temps de lui faire des vêtements, les ordinateurs n'étaient pas assez puissants pour recréer une autre tenu, donc on lui a simplement donné les mêmes vêtements. Et comme on ne pouvait pas ajouter une autre couleur à cause du manque de puissance(...), on lui donna la couleur de la carapace de la tortue Koopa. 

via GIPHY

4. Le vrai nom de Yoshi

L'adorable petit dinosaure vert est apparu dans Super Mario World sur la SNES en 1990. On le connaît tous sous le nom de Yoshi, mais ce ne serait pas son vrai nom. Un internaute du nom de Blake J. Harris a découvert un vieux document interne officiel de Nintendo dans lequel on apprend que Yoshi se nomme en fait T. Yoshisaur Munchakoopas: 

Le vrai nom de Yoshi tel que paru dans un document interne de Nintendo.

Fredzone

À quoi le T. fait-il référence ? Personne ne le sait sauf le dude qui a écrit ça. On apprend en même temps que Mario est de la race "homo nintendonus" et c'est trop d'information pour nous.

via GIPHY

5. De la nature de Bowser 

Autrefois connu sous le nom de King Koopa, Bowser est un genre de tortue-dinosaure avec un air bête. Mais au départ, Bowser était...un boeuf. Sans blague. Il faut blâmer (ou remercier) l'animateur de l'époque, Yoichi Kotabe, qui avait mal interprété les premières esquisses du personnage. On ne sait pas comment quelqu'un peut confondre un boeuf avec une tortue, mais on se dit que les dessins devait avoir l'air du yable. De plus, à par Bowser Jr, les autres Koopalings (Lemmy, Morton, Roy et les autres) ne sont pas ses vrais enfants et on ne connait pas leur mère non plus. #tragique.

via GIPHY

6. Les origines de Chomp Chomp et Boo

Chomp Chomp est cette espèce de boule en métal qui jappe accroché à un poteau par une chaine. Le personnage sort tout droit d'un traumatisme de jeunesse du créateur Miyamoto. Alors enfant, il a été poursuivi par un énorme chien qui fut retenu par une chaine avant de lui sauter dessus. Pour ce qui est de Boo, le petit fantôme qui se cache le visage quand Mario le regarde, l'équipe s'est inspirée de la femme d'un des concepteurs. D'habitude timide et tranquille, celle-ci aurait un beau jour explosé au visage de son mari en lui disant qu'il travaillait trop. Inspirés par l'incident, les développeurs ont décidé de crée un personnage en apparence inoffensif que se révèle menaçant quand on lui tourne le dos.

via GIPHY

7. Le cas Super Mario 2

S'il y a un jeu de la série qui diffère des autres, c'est bien la suite de la première aventure de Mario, Super Mario 2, sortie seulement en Europe et en Amérique du Nord. C'est le seul jeu de la série où l'on doit lancer des légumes sur les ennemis pour les éliminer (et non en sautant dessus) en plus d'avoir comme boss finale une grosse grenouille nommé Wart.  Pourquoi est-il si différent ? Parce que le jeu est une copie de Doki Doki Panic, un jeu sorti sur la Famicon japonaise en 1987. L'intégralité des décors et des niveaux de Doki se retrouve dans Super Mario 2 et à part le boss du monde 5, un crabe qui lancer des roches nommé Clawgrip, tous les autres boss se retrouvent dans Doki. 

via GIPHY

8. Les secrets de Super Mario 3

L'un des titres-phares mettant en vedette le plombier est sans contredit Super Mario 3. Apparu dans le film L'enfant génial en 1989, le jeu fait partie de toutes les listes des meilleurs jeux vidéos de tous les temps. C'est dans ce titre qu'on introduisait la flûte enchantée qui permet à Mario de changer de monde. Or, la flûte a carrément été copiée du jeu Legend of Zelda. D'ailleurs dans les deux jeux, elle émet le même son. De plus, dans le monde 3, le château se trouve sur la dernière petite île. Celle-ci a été créé en respectant la topographie du Japon et le palais se situe où se trouve dans la réalité la ville de Kyoto, lieu du quartier général de Nintendo. Oh et dernière chose: Super Mario 3 est une pièce de théâtre. C'est Miyamoto lui-même qui le dit!

via GIPHY

9. Le premier jeu était très très "léger"

Le code-source du premier Super Mario Bros. "pèse" 32 Ko. Si on ajoute les 8 ko qu'ont pris les graphiques, on arrive à un grand total de 40 Ko. Comparons avec un jeu récent, mettons Red Dead Redemption 2. Ce jeu pèse 88,5 Go, soit 88 500 000 Ko. Ce qui veut donc dire que le jeu Mario original entre environ 2,8 millions de fois dans RDR 2. Comme on l'a vu précédemment, les concepteurs ont dû faire preuve d'ingéniosité pour produire un jeu si complet, car il ne pouvait que contenir 256 éléments différents. Une technique utilisée fut notamment la réutilisation de certain éléments de décors, comme les nuages et les buissons, qui sont identique sauf la couleur.

via GIPHY

10. Le tour du jeu en 5 minutes!

En effet, si vous utilisez les différents bogues du jeu, il est possible, avec beaucoup de pratique de terminer Super Mario Bros. en moins de 5 minutes (exemple à voir ici), le but de tous joueurs effectuant un speedrun étant de terminer le plus rapidement possible. Le record du monde est de 4m 55s 796 ms et a été réalisé à la fin de 2018 par un joueur du nom de somewes. Incroyable!

via GIPHY

Donc, bon Mario Day à tous! Et si vous croyez que les jeunes d'aujourd'hui ne font que jouer aux jeux vidéos, ces 9 actes héroïques réalisés par des enfants vous convaincront du contraire!


Tu aimeras aussi:

IL SE BÂTIT UN CABINET D’ARCADE NINTENDO          9 ANCIENS JEUX NINTENDO QUI VALENT UNE PETITE FORTUNE
 
LA PLUS GROSSE MANETTE DE JEU VIDÉO AU MONDE