10 films qui vous mettront l'eau à la bouche

par Patrick Robert le 11 décembre 2015
Julie & Julia

Simple nécessité pour certains, véritable passion pour d’autres, la bouffe est au cœur de nos vies. Il est donc normal qu’elle occupe également une place de choix au cinéma. Afin d’éveiller le foodie en vous, voici dix films qui risquent de vous mettre l’eau à la bouche.

Les dernières vacances (v.o. : Last Holiday)

Les dernières vacances (v.o. : Last Holiday)

Crédit photo: Paramount Pictures

 

Atteinte d’une maladie incurable ne lui laissant que trois semaines à vivre, Georgia Byrd abandonne son régime et se rend dans un luxueux hôtel de Prague. Se liant d’amitié avec le fameux chef Didier après avoir commandé la totalité de son menu, elle découvrira que « le secret du bonheur, c’est le beurre », dans cette comédie rendant hommage aux plaisirs de la vie, dont celui de manger, évidemment.

 

Ratatouille

Ratatouille

Crédit photo: Pixar

 

La présence d’un rongeur dans une cuisine suffit habituellement à nous couper l’appétit. C’est donc un tour de force que réussit le film Ratatouille, en racontant l’histoire de Remy, un rat obsédé par la gastronomie qui s’associera à un jeune cuistot pour faire du Gusteau le meilleur restaurant de Paris. Jamais une animation en 3D ne nous aura autant fait saliver!

 

Chocolat

Chocolat

Crédit photo: Miramax Films

 

En ouvrant une chocolaterie durant le Carême, Vianne Rocher bouleversera la vie bien rangée d’un petit village français ultra-catholique dans Chocolat. Pas besoin d’avoir la dent sucrée pour apprécier cette ode à la gourmandise, qui illustre avec brio comment le cacao possède le pouvoir d’éveiller les passions, au point de devenir un vrai pêché.

 

À table (v.o. : Big Night)

À table (v.o. : Big Night)

Crédit photo: The Samuel Goldwyn Company

 

C’est la cuisine italienne traditionnelle qui est en vedette dans À table, alors que deux frères propriétaires d’un restaurant à New York dans les années ’50 sont acculés à la faillite parce que Primo, le chef, refuse catégoriquement d’américaniser son menu, et continue de servir risotto, fritata et timpano aux clients qui ne connaissent (et ne commandent) que du spaghetti aux boulettes de viande. 

 

Le Festin de Babette (v.o. : Babettes Gæstebud)

Le Festin de Babette (v.o. : Babettes Gæstebud)

Crédit photo: Nordisk Films

 

Babette, une ancienne chef cuisinière ayant fui la France, remerciera les gens d’un petit village austère du Danemark de l’avoir recueillie, en organisant un repas digne des rois. Soupe de tortue géante, blinis au caviar et à la crème, cailles farcies au foie gras; même s’il n’est que visuel, le festin auquel nous convie ce classique de 1987 stimulera tout de même vos papilles.

 

Les saveurs du Palais

Les saveurs du Palais

Crédit photo: France 2 Cinéma / Canal+

 

Les saveurs du Palais (aussi connu sous le nom de Haute Cuisine) nous transporte dans les coulisses de l’Élysée, où la chef Hortense Laborie est engagée pour préparer les repas du Président François Mitterrand et de ses invités. Bœuf en croûte, truffes, foie gras, ou poires pochées, la gastronomie française et des plats dignes d’un chef d’État sont à l’honneur, dans ce film qui comblera tous les foodies.

 

Julie et Julia (v.o. : Julie & Julia)

Julie et Julia (v.o. : Julie & Julia)

Crédit photo: Columbia Pictures

 

Pendant une année complète, la blogueuse Julie Powell se met au défi de suivre les traces de son idole, Julia Childs, la femme qui a « démocratisé » la cuisine française auprès des Américains, en réalisant chaque jour une recette de son célèbre livre « Mastering the Art of French Cooking ». Véritable porno alimentaire, il vaut mieux regarder Julie et Julia après un repas copieux.

 

Chef

Chef

Crédit photo: Fairview Entertainment

 

Suite à une mauvaise critique, le chef Carl Casper perd son emploi. Il saisit alors cette opportunité pour se lancer en affaires, et mettre sur pied son propre camion de bouffe, à bord duquel il traversera une partie des États-Unis. Ce road movie culinaire de Jon Favreau filme si bien les aliments qu’il parvient même à transformer un vulgaire grilled cheese en objet de convoitise.

 

Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (v.o. : The Cook, The Thief, His Wife and Her Lover)

Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (v.o. : The Cook, The Thief, His Wife and Her Lover)

Crédit photo: Miramax films

 

Grossier et violent, le voleur s’est acheté un restaurant de luxe, mais chaque soir durant le repas, sa femme rejoint son amant dans les cuisines, et avec la bénédiction du chef, ils s’adonnent à leurs ébats amoureux sous les victuailles, au bruit des aliments qu’on prépare. En combinant les plaisirs de la chair à ceux de la bonne chère, le film de Peter Greenaway rend toute sa poésie, et sa sensualité, à la bouffe.

 

Tampopo

Tampopo

Crédit photo: Itami Productions

 

Une restauratrice veuve et un camionneur se lieront d’amitié et entameront une longue quête pour concocter la soupe ramen la plus parfaite du Japon, dans ce film aussi drôle qu’appétissant. Si les Italiens sont derrière le Western spaghetti, le réalisateur Jûzô Itami a carrément inventé le « Western nouille » avec Tampopo, un long-métrage qui célèbre mieux que tout autre le plaisir de manger.

Catégories