Les 10 meilleurs films se passant dans le futur

par Patrick Robert
Rapport Minoritaire (v.o. : Minority Report)

Essayer de prédire l’avenir peut s’avérer un pari risqué. Parlez-en à tous ceux qui annonçaient la fin du monde en 2012! Malgré tout, quelques braves cinéastes ont tenté d’imaginer à quoi pourrait ressembler la société de demain, et les dix films suivants proposent, chacun à leur façon, une vision unique du futur.

 

Clones (v.o. : Surrogates)

Crédit photo: Touchstone Pictures

Avec les crimes, les accidents et les risques d’attraper un virus, sortir de chez soi comporte bien sûr sa part de risques, mais vivre par procuration en ayant recours à un double robotisé pour toutes ses interactions à l’extérieur n’est pas une solution idéale non plus, comme le prouve le long-métrage d’anticipation Clones.

 

Woody et les Robots (v.o. : Sleeper)

Crédit photo: United Artists

Anesthésié en 1973 pour une simple opération chirurgicale de routine, Miles Monroe se réveille deux siècles plus tard dans un monde où fumer est bon pour la santé, et où une machine nommée orgasmatron a remplacé les relations sexuelles. Bien qu’elle date un peu, la vision futuriste de Woody Allen est toujours aussi drôle.

 

Mad Max 2 (v.o. : Mad Max 2: The Road Warrior)

Crédit photo: Warner Bros. Pictures

Un jour ou l’autre, c’est inévitable, les réserves mondiales de pétrole viendront à s’épuiser. Espérons toutefois que cette disparition de l’or noir ne transformera pas notre planète en désert post-apocalyptique livré à la merci des bandes de criminels, comme c’est le cas dans le second volet de Mad Max.

 

Idiocracy

Crédit photo: 20th Century Fox

On a tendance à penser que l’avenir est synonyme d’évolution et de progrès. Voilà pourquoi le film Idiocracy, qui raconte comment la population américaine de 2505 est devenue stupide au point d’arroser les plantes avec du Gatorade et de ne plus savoir quoi faire avec les déchets, frappe autant l’imaginaire.

 

Bienvenue à Gattaca (v.o. : Gattaca)

Crédit photo: Columbia Pictures

Bienvenue à Gattaca présente une société sur la pente glissante de l’eugénisme, alors que les tests d’ADN permettent de savoir dès la naissance si le nouveau né souffrira de maladies héréditaires, de dépression ou d’alcoolisme, ce qui annonce le début d’une nouvelle forme de discrimination, la discrimination génétique.

 

Les Robots (v.o. : I, Robot)

Crédit photo: 20th Century Fox

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un robot effectuant toutes les tâches ingrates à sa place? Malheureusement, même en programmant les trois lois d’Asimov pour les empêcher de nuire aux humains, les androïdes finiront immanquablement par se révolter contre leurs créateurs, ce qui surviendra en 2035 selon le film d’Alex Proyas. 

 

La Matrice (v.o. : The Matrix)

Crédit photo: Village Roadshow Pictures

La simulation virtuelle dans laquelle évolue la population de la planète ressemble à s’y méprendre à la civilisation de la fin des années 1990, mais en réalité, La Matrice se déroule des siècles plus tard, sur une Terre privée des rayons du soleil et dominée par des robots utilisant les humains en guise de piles.

 

Rapport Minoritaire (v.o. : Minority Report)

Crédit photo: 20th Century Fox

Si le meurtre existe depuis la nuit des temps, dans le 2054 de Rapport Minoritaire, il a été complètement éradiqué, grâce à trois « precogs », des mutants capables de prédire les crimes sans se tromper, et une division bien spéciale de la police arrêtant les coupables avant même qu’ils ne commettent l’irréparable.

 

La Planète des singes (v.o. : Planet of the Apes)

Crédit photo: 20th Century Fox

Dans un revirement inattendu du darwinisme, des astronautes atterrissent sur une planète où les humains sont tenus en esclavage par des singes, avant de découvrir avec horreur qu’il s’agit de la Terre en l’an 3978. Malgré les reboots des dernières années, l’original, avec sa finale coup-de-poing, demeure un immense classique.

 

Blade Runner

Crédit photo: Warner Bros. Pictures

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’action de Blade Runner prend place en 2019, mais même si plus que trois ans nous séparent des voitures volantes, de la pluie constante, et des androïdes refusant de mourir qu’on peut voir dans le chef-d’œuvre de Ridley Scott, il vaudrait peut-être mieux s’y préparer quand même…

Catégories