10 tendances technos pour 2012

Difficile de revenir sur l’année 2012 dans les technos sans d’abord pointer du doigt plusieurs tendances dans le domaine de la téléphonie mobile (et des tablettes électroniques). Que ce soit les appareils eux-mêmes ou les applications, l’année qui se termine s’est déroulée sous le signe de la mobilité. Mais il n’y a pas eu que ça…

Voici donc une revue non-exhaustive et très peu objective des tendances technos de l’année 2012:
 

1- La planète devient de plus en plus mobile

 
Si vous doutez de l’omniprésence des technologies mobiles dans nos vies et sur la planète, je vous rappelle qu’à la fin de l’été, on apprenait qu’il y aurait plus de téléphones que d’êtres humains d’ici la fin de l’année.
La Banque Mondiale donnait les détails de la croissance fulgurante des téléphones portables depuis l’an 2000. Il y a 12 ans, il y avait un peu moins de 1 milliard d’abonnements à la téléphonie mobile. Aujourd’hui, il y en a plus de 6 milliards. Les trois quarts de la population mondiale ont accès à un téléphone cellulaire. À ce rythme, le nombre d’abonnements dépassera bientôt celui de la population de la planète. Et ça ne menace pas de ralentir.
 

2- Les réseaux sociaux et la mobilité, un mariage parfait

 
Pour ce qui est des applications, la présence des réseaux sociaux sur mobile est en pleine croissance.  Les plateformes des médias sociaux prennent de plus en plus de bande passante. Ils servent de portail et de lieu d’entreposage pour un volume croissant de données (vidéos, jeux, photos, etc.). En août dernier, un rapport de Comscore nous apprenait que les utilisateurs de Facebook et de Twitter passaient maintenant plus de temps sur ces réseaux par le biais de leur téléphone intelligent que par ordinateur traditionnel.  
 

3- Le téléphone intelligent devient un compagnon de magasinage 

Évidemment, qui dit téléphone intelligent dit aussi commerce. Bien qu’il soit une extension du commerce électronique (à plus petite échelle) dans un environnement moins chargé, les observateurs estiment que des applications pour mobile dédiées au commerce électronique vont bientôt s’imposer. Par exemple, la possibilité de ‘s’enregistrer’ quand on entre dans un magasin pour signifier votre présence, ou encore ajouter un produit à votre panier virtuel tout simplement en prenant sa photo. Selon Deloitte, 70% des propriétaires de téléphone intelligent ont l’intention de l’utiliser pour leur magasinage du temps des fêtes.
 

4- La fraude devient elle aussi mobile

Évidemment, toute cette frénésie autour du téléphone mobile excite l’imagination des pirates. Préparons-nous, les spécialistes sont catégoriques, les appareils Androïd, iPhone et Windows sont les prochaines cibles des cybercriminels. Récupération de numéros de carte de crédit, transaction par texto, vol de données personnelles, virus, ver informatique et cheval de Troie. Bref, toute la panoplie du pirate associée jusqu’ici à l’ordinateur personnel. Après tout, nos téléphones ne sont que de petits ordinateurs. Utilisateurs d’Androïd attention! Vos appareils sont la principale cible des pirates (dans 70% des cas).   
 

5- Facebook est… partout!

Bon, il n’y a pas que la téléphonie mobile qui soit omniprésente. Comme le petit Jésus, FACEBOOK est partout. Le réseau de Mark Zuckerberg a passé le cap du milliard d’utilisateurs en 2012 et se retrouve maintenant, dans la voiture (mais pas n’importe laquelle).
 
Mercedes et FB ont conclu un partenariat pour mettre de l’avant des fonctionnalités axées surtout sur la localisation de contacts et de commerces. Et la sécurité des conducteurs dans tout ça? Selon un porte-parole de l’entreprise : «Toutes les activités sur Facebook qui nécessitent d’écrire sont désactivées quand la voiture est en marche. Cette application propose de nombreux messages pré-enregistrés que le conducteur peut publier sur Facebook sans multiplier les manipulations». L’application Facebook pour voiture sera dans tous les modèles 2013 qui seront mis en marché au cours de l’année.
 

6- Les Mac ne sont plus à l’abri

 
La fin d’un mythe : l’ordinateur MacIntosh n’est pas à l’abri des attaques informatiques. Dur à avaler pour les inconditionnels de la Pomme!
Au printemps dernier, des chercheurs en sécurité ont identifié deux versions d’un Cheval de Troie (SabPub) qui permet aux pirates de contrôler votre ordinateur à distance, effectuer des captures d’écran de la machine infectée, télécharger et voler des fichiers. On parle ici de 600 000 ordinateurs Apple infectés. Les appareils de la compagnie à la pomme, peu ciblé par les pirates dans le passé, sont de plus en plus vulnérables. Alors Macophile du monde, arrêtez de bomber le torse, vous êtes de plus en plus dans la mire des pirates.   
 

7- Augmentation des initiatives en réalité augmentée 

À la conférence Google I/O, à la fin du mois de juin, le co-fondateur de l’entreprise, Sergey Brin, est revenu sur le projet Glass. Il a confirmé ce qu’on savait : les lunettes seront dotées d'un processeur, d'une mémoire, d'une batterie, d'une caméra, d'un micro et de haut-parleurs, ainsi que de capteurs de mouvement. La plupart des composantes seront intégrées dans une des deux branches de la lunette qui sera aussi munie d’un système de trackpad (comme un tapis de souris) qui permettra d’interagir avec les contenus. Maintenant, c’est Microsoft qui se lance dans la danse. L’entreprise a en effet publié cet automne son brevet pour ses propres lunettes qui semblent destinées à un usage plus ciblé que celle de Google. Mais Microsoft est avare de détails pour l’instant. 
 

8- L’avenir est dans le nuage (Cloud computing)

L’idée et la pratique de stocker sur des serveurs distants les données et ressources qui traditionnellement se retrouvaient sur des serveurs locaux ou nos postes informatiques fait tranquillement son chemin. Bien que les entreprises y voient des avantages financiers et que pour les consommateurs, friands de tablettes électroniques, il soit pratique de stocker ses données personnelles sur des serveurs externes accessibles en tout temps, l’adoption de l’informatique en nuage reste lente. Mais la pratique est là pour rester. Les principaux freins pour l’instant semblent être la sécurité et la protection de la vie privée. Les promoteurs du Cloud Computing ont donc un travail d’éducation à faire, mais on n’arrêtera pas le train en marche. 
 

9 - La reconnaissance de la parole

La technologie existe depuis longtemps sous une forme ou une autre, mais avec Siri intégré dans le iPhone 4S, c’est tout à coup le commun des mortels qui peut en faire l’expérience. Envoyer des messages, naviguer sur le web et autres fonctions par de simples commandes vocales sont des gestes en voie de se banaliser. La technologie va se répandre aux autres marques dans un avenir proche. C’est inévitable. Nous entrons dans une nouvelle ère où quand on parle, les appareils nous comprennent. La télécommande n’en a plus pour longtemps.
 

10 - Le 2e écran s’impose.

On  le fait tous sans même y penser. Nous regardons la télévision avec un téléphone intelligent, une tablette ou un ordi portable sur les genoux. Bref, un 2e écran nous accompagne maintenant dans nos habitudes télévisuelles. Qu’on soit sur Twitter ou Facebook pour commenter une émission en direct (les soirées électorales québécoise et américaine ont battu toutes sortes de records de fréquentation sur ce réseau) ou encore en utilisant des applications conçues expressément pour profiter de la vague. Il y a donc plein de nouvelles possibilités d’interactions. On ne regarde plus la télé de la même manière, mais on la regarde encore beaucoup. Parmi toutes les ‘vieilles’ technologies de notre quotidien, s’il y en a une qui a encore beaucoup d’avenir c’est bien la télé. Qui aurait cru que la télévision serait encore très ‘tendance’ en 2012? 
 
Là-dessus, je vous souhaite de terminer l’année 2012 en beauté.