10 trucs pour protéger son identité sur Facebook

par Stéphane Vaillancourt le 23 mai 2013

Vos photos sont sur Facebook, probablement quelques vidéos aussi, vos amis, contacts... bref, votre vie.

Il devient donc nécessaire de mettre un maximum de mesures en place afin de protéger ces données personnelles qui pourraient tomber entre de mauvaises mains.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à blinder votre compte Facebook des regards indiscrets.

 

1- N’utilisez pas le même mot de passe sur Facebook que pour vos courriels

Ceci peut paraître anodin, voire évident, mais beaucoup de gens utilisent le même mot de passe partout. Du moment que quelqu’un réussit à s’infiltrer dans votre compte Facebook (il pourrait y avoir une faille de sécurité sur le site, qui sait?), il aura aussi accès à vos courriels!

Allons un peu plus loin : utilisez une adresse courriel DIFFÉRENTE sur Facebook que votre adresse principale. Les services comme Gmail.com ou Outlook.com vous permettent de créer plus d’un compte ou, à la limite, d’utiliser un « alias », afin d’éviter d’indiquer votre adresse principale dans vos informations personnelles.

 

2- Créez des listes (ou groupes) de contacts

Regroupez vos contacts sous différents groupes afin de limiter l’accès à certaines informations (statuts, photos ou autres). De cette façon, vous pourrez partager plus librement, en limitant l’accès à vos amis proches et pourrez donc garder un certain contrôle sur le flux d’information.

Allons un peu plus loin : évitez de publier des statuts ou photos compromettants, même à vos amis proches. Vous vous éviterez bien des soucis. ;-)

 

3- Réglez vos paramètres de confidentialité

Vous pouvez bloquer l’accès à vos informations personnelles à ceux qui ne font pas partie de vos contacts ou, mieux, limiter l’accès à certains albums photo à certains groupes (comme le groupe « Famille » ou « Amis proches », par exemple). Il en va de même (et surtout!) pour l’adresse, le numéro de téléphone, l’adresse courriel (même si vous utilisez un alias ou pseudonyme)… moins vous divulguez d’information précise à votre sujet, mieux votre identité sera préservée.

Par exemple, si vous habitez la RÉGION de Montréal (Longueuil, Laval, Brossard, Repentigny), pourquoi ne pas indiquer que vous habitez « Montréal »? De cette façon, vous limitez les chances que quelqu’un recoupe votre nom à votre ville de résidence… puis à votre adresse et numéro de téléphone!

Allons un peu plus loin : assurez-vous d’activer l’option d’authentification à deux étapes. Cette option nécessite un numéro de téléphone mobile, puisque vous recevrez un message texte avec un code que vous devrez fournir à Facebook lorsque vous vous brancherez à partir d’un appareil non reconnu. Si quelqu’un d’autre que vous tente d’accès à votre compte, non seulement serez-vous immédiatement avisé, mais en plus il sera bloqué, n’ayant pas reçu le message texte en question!

 

4- Contrôlez les informations de géolocalisation

La géolocalisation peut s’avérer très utile, lorsque vous faites un voyage et prenez beaucoup de photos, afin de vous rappeler où vous étiez exactement. Toutefois, la géolocalisation sur Facebook (ou autres réseaux comme Foursquare) ne sert qu’à partager votre position en temps réel avec vos contacts et, souvent, avec LEURS contacts à eux, indiquant lorsque vous n’êtes pas à la maison… et indiquant également votre LIEU de résidence.

Allons un peu plus loin : si vous le pouvez, masquez les plaques de véhicules ou les noms de rues, s’il y en a sur vos photos. De cette façon, même si une photo se faisait partager hors de votre réseau de contacts, il serait très difficile de retrouver l’endroit où elles ont été prises ou qui est le propriétaire du ou des véhicules se trouvant sur ces photos.

 

5- Contrôlez les publications par des applications tierces

Les jeux ou applications installés via Facebook n’hésiteront pas à publier des mises à jour de votre statut. Vous pouvez gérer les paramètres de publication de chacune des applications autorisées.

Cliquez sur « Confidentialité », puis sur « Applications ». Vous pourrez ensuite cliquer sur le petit « X » à droite pour supprimer une application, ou sur « Modifier » afin de changer les paramètres de chacune des applications qui sont autorisées à publier en votre nom sur Facebook.

Allons un peu plus loin : N’oubliez pas aussi que plus vous utilisez vos informations Facebook pour créer un compte sur un autre service (par exemple : Instagram), vous rendez toutes ces applications accessibles à quiconque réussira à s’infiltrer dans votre compte Facebook.

 

Enfin, quelques trucs en rafale…

6- Gardez certains statuts pour vous

Vous pouvez utiliser la fonction « Ne pas afficher dans votre journal » pour masquer une publication que vous ne souhaitez pas voir rendue « publique ».

 

7- Verrouillez votre appareil!

Verrouillez votre téléphone intelligent ou tablette avec un code ou mot de passe! De cette façon, si vous le perdez ou vous le faites voler, personne ne pourra utiliser l’application Facebook et recueillir vos informations ou celles de vos contacts (ceci est aussi valable pour votre carnet de contacts situé sur l’appareil en question!).

 

8- Ne parlez pas aux étrangers

Ne pas accepter d’invitation de gens que vous ne connaissez pas personnellement (une règle simple: avoir rencontré la personne au moins une fois et avoir eu une bonne impression).

 

9- Surveillez votre réputation

Retirez les identifications provenant de vos contacts si le contenu peut nuire à votre réputation professionnelle (sur une photo ou un statut, entre autres).

 

10- Des amis dignes de confiance...

Surveillez l’arrivée prochaine de l’option « Trusted Friends », qui vous permettra de nommer 3 amis dignes de confiance qui recevront chacun un code, si vous perdiez votre mot de passe, afin qu’ils vous aident à le récupérer. Ceci devrait s’avérer une option de sécurité intéressante.

 

On pourrait écrire encore longuement sur le sujet... vous pouvez d'ailleurs lire d'autres conseils sur la façon de bien sécuriser votre compte Facebook, que je vous donnais l'été dernier.

Avez-vous d’autres trucs ou conseils à partager avec les lecteurs, afin d’accroître la sécurité et ainsi protéger les informations personnelles sur Facebook?