11 restos différents pour une expérience unique à Montréal

par Henri Michaud le 13 février 2014

Dans un décor médiéval, dans le noir, dans un conte des mille et une nuits, vous aimez vivre des expériences culinaires uniques? Vous recherchez des ambiances, des atmosphères différentes? Voici quelques bonnes adresses montréalaises qui vous feront saliver sans vous laisser sur votre appétit. 

 

Auberge du Dragon rouge

restaurant L'auberge du dragon rouge


Un incontournable, si vous avez un appétit gargantuesque. Le Maître Queux (lire cuisinier) propose une combinaison d’éléments inspirés de la cuisine médiévale et du Nouveau Monde. Personnel costumé, troubadours et ambiance unique. On y mange avec les mains. Yes!

Auberge du Dragon Rouge 
8870, rue Lajeunesse

 

Dans le noir

restaurant o.noir


Pour une expérience sensuelle unique, deux restaurants vous proposent d’évoluer et de manger, dans le noir. Privés d’un élément important, la vue, vos autres sens seront en alertes. Vous pourrez ainsi mieux savourer l’arôme et le goût de la nourriture. Au surplus, vous serez sensibilisés au quotidien des personnes aveugles.

O.Noir 
1631, rue Sainte-Catherine Ouest

Dans le noir 
151, rue Sainte-Catherine Est

 

Le Balcon

restaurant Le balcon


Ce restaurant cabaret music-hall du Vieux-Montréal propose une cuisine fusion inspirée des saveurs du monde et de fabuleuses tapas, le tout agrémenté d’un spectacle ou d’une soirée dansante. Les vendredis et samedis, on y reçoit de nombreux artistes, en plus de proposer des soirées thématiques. Quelques soirées sont également offertes le jeudi.

Le Balcon
304, rue Notre-Dame Est

 

La Maison du Jazz

restaurant La maison du jazz


Un peu dans la même veine, mais dans une ambiance complètement jazzée. De formule bistro, on y sert de la cuisine BBQ et cajun, des burgers, des salades, etc. Au fil des ans — le resto est ouvert depuis 1980 — l’établissement s’est taillé la réputation d’être la Mecque du Jazz.

La Maison du Jazz 
2060, rue Aylmer

 

La Couscoussière Ali Baba

restaurant La Couscoussière Ali Baba


Cuisine maghrébine, décor unique et ambiance unique. Pour un voyage au Maroc à peu de frais. L’établissement est très fréquenté, ce qui ajoute à l’atmosphère. Couscous, tajines, brick et baklavas au menu. En plus, vous pouvez apporter votre vin, ce qui a souvent un impact positif sur la facture.

La Couscoussière Ali Baba
1460, rue Amherst

 

Bateau Mouche souper et croisière

restaurant Bateau mouche


Un resto saisonnier… mais apprécié. Pour un souper croisière inoubliable, en saison. Le menu est signé Louis-François Marcotte. Six formules repas vous y sont proposées avec, en arrière-plan, le décor urbain de la métropole. De mai à octobre.

Bateau Mouche souper et croisière
Quai Jacques-Cartier

 

Atame

restaurant Atame


Cocktails et mets aphrodisiaques se retrouvent à la carte de ce restaurant lounge et galerie d’art. En plus du menu, on y trouve, entre autres, des spectacles burlesques et de danse. Plusieurs rideaux procurent plus d’intimité aux convives. On cherche à reproduire ici l’ambiance sexy du Moulin Rouge de Paris.

Atame 
351, rue Duluth Est

 

La Khaïma

restaurant La Khaïma


Cuisine nomade? Intrigant! En fait, le restaurant propose un tour du monde culinaire dans une atmosphère saharienne. Le Moyen-Orient et l’Afrique dans votre assiette. Appréciez les tables basses, les parfums qui se dégagent de la cuisine, le tout à prix raisonnable.

La Khaïma
142, avenue Fairmount Ouest

 

Tripes & Caviar

Restaurant Tripes & caviar


Difficile de passer à côté de cette adresse. Les abats et des parties souvent délaissées des animaux se transforment en véritables mets gastronomiques qui vous feront saliver. Des exemples : Os à moelle, Cervelle popcorn, langue de veau, tête de saumon et queue de bœuf. Cœurs sensibles s’abstenir. Ouvert du mercredi au dimanche.

Tripes & Caviar 
3725, rue Wellington

 

Rasputin

restaurant Rasputin


Plats traditionnels russes et d’Europe de l’Est se retrouvent sur la carte de ce restaurant à découvrir. Au surplus, de nombreux immigrants d’origine russe s’y retrouvent pour un repas entre compatriotes, ce qui témoigne de l’authenticité des plats. De plus, la musique traditionnelle y est à l’honneur.

Rasputin
617, boulevard Décarie

 

Pat’e Palo

restaurant Pat'e Palo


Un de mes favoris : le poisson et le guacamole y sont à tomber. Si l’atmosphère est plus traditionnelle, la cuisine péruvienne qu’on y sert vous transporte littéralement dans ce pays. Profitez-en pour déguster un cocktail à base de Pisco, la boisson nationale du Pérou.

Pat’e Palo
1376, rue Beaubien E