15 meilleurs jeux de 2012

par François Dominic Laramée le 30 novembre 2012

Voici maintenant le moment de faire le décompte des jeux qui m’ont le plus comblé de bonheur en 2012.

D’abord, quelques mises en garde. N’étant qu’un être humain (au volume et à la masse supérieurs à la moyenne, mais quand même), il est fort possible que je n’aie pas aimé, ou même pas essayé du tout, un jeu qui se retrouvera dans votre Top 5 de l’histoire de l’humanité. C’est normal. J’ai aussi des goûts assez éclectiques en matière de plates-formes alors la liste contiendra non seulement des jeux PC/consoles, mais aussi des jeux mobiles et des jeux de société, tous mélangés. Enfin, il est bien possible que mon opinion d’un jeu ait quelque peu évolué depuis la première fois où je vous en ai parlé ici ou à la télévision; le classement ci-dessous pourrait donc ne pas être totalement cohérent avec la hiérarchie des notes que j’ai attribuées en cours d’année.
 
Prêts? Alors passons aux choses pas sérieuses...
 

Petits bonheurs d'occasion

 

15 - Bad Piggies (Windows, Mac et plates-formes mobiles)

Bad Piggies

Quitter la zone de confort d’Angry Birds et créer une expérience véritablement nouvelle constituait un risque considérable pour Rovio. Pari gagné avec ce jeu de puzzles physiques débridé qui, s’il n’a pas beaucoup de chances d’obtenir un jour la notoriété de son prédécesseur, offre une jouabilité nettement plus convaincante. (Oui, j’ose.)

 

14- Quantum Conundrum (Windows, XBOX Live Arcade, PlayStation Network)

Quantum Conundrum

Un autre jeu de puzzles physiques, dans lequel on manipule les forces de la nature pour explorer le manoir d’un savant fou. Les fans de Portal vont être ravis, d’autant plus qu’il s’agit d’un jeu pas cher du tout.

 

13- Mass Effect 3 (XBOX 360, PlayStation 3, Wii U, Windows)

Mass Effect 3

Belle conclusion d’une trilogie de jeux de rôles de science-fiction marquante, dont la fin confuse et plus que controversée lui a fait perdre quelques rangs. J’ai tout de même très hâte de voir ce que BioWare Montréal a en tête pour la suite de la série.

12- Nun Attack (iOS et Android)

Nun Attack

Des nonnes armées jusqu’aux dents, dont une stéroïdée qui s’appelle Olga. Des morts-vivants en dessins animés, armés de tronçonneuses. Des pouvoirs miraculeux hilarants. Une jouabilité simple mais combien efficace. Et une production québécoise par-dessus le marché. Que dire de plus? 

 

11- King of Tokyo (jeu de société)

Jeu de société King of Tokyo

Conçu par Richard Garfield (oui, celui de Magic: The Gathering), ce petit jeu de dés sans prétention constitue une excellente façon de se tapocher dessus entre amis en attendant que le souper finisse de mijoter. Le seul jeu lancé en 2011 sur ma liste de cette année puisque je ne l’ai découvert qu’en début d’année 2012.

 

Moyens bonheurs à revisiter souvent 

 

10- Rayman Jungle Run (iOS et Android) 

Rayman Jungle Run

Probablement le meilleur jeu de plates-formes pour tablettes à ce jour. Son rythme effréné en fait un excellent divertissement... Quelques minutes à la fois!

 

9- New Super Mario Bros U (Wii U)

New Super Mario Bros U

Ce porte-étendard de la Wii U est probablement le jeu de Mario qui m’a procuré le plus de plaisir depuis l’époque de la Nintendo 64. Un excellent titre de lancement dont on aurait quand même apprécié qu’il exploite mieux les capacités particulières du contrôleur de la Wii U.

 

8- Airlines Europe (jeu de société)

Jeu de société Airlines EuropeUn jeu de stratégie au design impeccable dans lequel les joueurs collectionnent des cartes qui représentent des investissements dans des lignes aériennes et contribuent à l’expansion de celles-ci en espérant pouvoir mettre la main sur leurs profits plus tard. Et les petits avions en plastique sont très, très mignons.

 
 

7-Assassin’s Creed III (Windows, PlayStation 3, XBOX 360)

Assassin’s Creed III

La richesse du contenu et la variété des actions à entreprendre dans ce nouvel épisode de l’épique série d’Ubisoft sont clairement dans une classe à part. Mais quelques irritants l’empêchent d’accéder au Top 5.

 

6-Halo 4 (XBOX 360)

Halo 4

Hormis une fin de campagne solo qui n’en finit plus (!), Halo 4 est mon préféré de la série grâce à la variété des environnements et des armes et à la profondeur du développement des personnages principaux. Et c’est toujours aussi agréable de canarder des hordes de «grunts» qui se sauvent de nous en courant.

 

Grands bonheurs inoubliables

 

5-Le Havre (iOS)

Le Havre

Le jeu de société sur lequel cette app est basée est magnifique, mais il est très facile de se tromper dans ses règles et il exige tellement de manipulations de petites pièces de carton qu’on hésite à l’amener à la table. Sur iOS, tout cela disparaît pour ne laisser que la beauté de la stratégie - et pour réduire la durée de la partie à 20 minutes. Et le design de l’interface, qui représentait un défi monstrueux compte tenu de la quantité d’information à afficher, est parfaitement réussi.

 
 

4-FEZ (XBOX Live Arcade)

Fez

Grand gagnant du Festival du jeu vidéo indépendant, cette production montréalaise attendue (ô, combien attendue!) depuis quelques années n’a pas déçu. Des trésors d’originalité déployés dans la conception des niveaux et un monde inoubliable rendent FEZ incontournable malgré quelques problèmes techniques embêtants.

 

3-Dishonored (Windows, XBOX 360, PlayStation 3)

Dishonored

L’un des jeux de 2012 auxquels j’ai le plus hâte de rejouer une fois la saison des NerdZ terminée. L’alliance entre le «steampunk» et la magie fait de cette propriété intellectuelle originale un produit unique; on ne peut que se réjouir en constatant que les ventes de Dishonored ont dépassé les prévisions et que les développeurs auront la chance d’explorer ce monde fascinant à nouveau.

2-Max Payne 3 (Windows, PlayStation 3, XBOX 360)

Max Payne 3

En matière de croisement entre le cinéma et le jeu vidéo, rien ne se compare à Max Payne, tant au point de vue de la direction photo qu’en matière d’identification avec les souffrances du personnage principal. Une série dont on aimerait voir de nouveaux épisodes plus souvent.

1-Papo & Yo (PlayStation Network)

Papo & Yo

Une oeuvre d’art. Sa jouabilité toute simple mais très efficace se place au service d’une sensibilité extraordinaire. Le genre d’expérience qui ne plaira pas à tout le monde mais qui, chez un certain public, sera inoubliable.

 
 

Futur bonheur potentiel

 
Au moment d’écrire ces lignes, je n’avais pas encore mis la main sur Far Cry 3, dont on dit le plus grand bien. J’aurai l’occasion de vous en reparler à l’émission en janvier.