15 termes de jargon technologique démystifiés!

par Stéphane Vaillancourt le 19 décembre 2012

Perdu dans le jargon technologique? Voici un petit dictionnaire des termes que vous risquez de rencontrer souvent en consultant des fiches de produits, tant sur le Web qu’en magasin.

Ce petit dictionnaire techno est classé en ordre alphabétique. Il se concentre sur l’informatique et la technologie en général (ordinateurs, réseaux, téléphones mobiles).
 
3G/4G/LTE/5G: ces appellations désignent en fait une “génération” technologique pour les communications cellulaires (3G = 3e génération et ainsi de suite). Le standard est plutôt large, ce qui a permis l’arrivée de la 4G (4e génération) plus rapidement que prévu. La LTE, dont on entend parler depuis environ 2 ans, était en fait la véritable 4e génération, mais le marketing étant ce qu’il est, les choses se sont passées autrement. Ceci dit, comme tout ce qui est technologique, plus vous adoptez une génération ou une version récente, plus vous devriez normalement obtenir une meilleure performance - mais le prix est souvent plus élevé aussi.
 
Bluetooth: il s’agit d’un protocole de communication sans fil, un peu comme le Wi-Fi (voir ci-dessous), mais sur une plus courte distance. La version la plus récente (4.0) utilise d’ailleurs en partie le Wi-Fi pour un taux de transfert amélioré.
 
Chiffrement (ou cryptage): procédé pour protéger le contenu d’un fichier, d’un dossier ou d’un disque dur - ou autre unité de stockage - en entier en le rendant impossible à lire sans la clé pour le déchiffrer. On peut voir des appellations comme AES ou Blowfish pour désigner un type de chiffrement, ainsi que les nombres 128 bits ou 1024 bits, lorsqu’on se réfère à la longueur de la clé (qui équivaut à la puissance de chiffrement).
 
Cloud (le nuage ou l'infonuagique): mot en vogue depuis 2008, mais encore nébuleux (!) pour certains. Il s’agit en fait de stocker ou accéder à des logiciels ou données sur des serveurs via Internet. En fait, Hotmail et Gmail sont des services de messagerie “dans le nuage”. Le mot n’existait tout simplement pas à l’époque.
 
Gb/s et Mb/s: Il s’agit d’une unité de mesure du taux de transfert des données. 1 Gb/s (ou Gigabit par seconde) équivaut à 1000 Mb/s. Une connexion Internet à très haute vitesse peut atteindre 50 ou 100 Mb/s. Une connexion 3G, environ 15 Mb/s. 
 
Il suffit de diviser par 8 pour connaître le nombre exact de Mo (ou mégaoctets) transférés à la seconde, afin de savoir en combien de temps votre connexion peut télécharger un fichier, selon sa taille. Par exemple, un logiciel de 100 Mo nécessitera 8 secondes sur une connexion de 100 Mb/s, 16 secondes sur une connexion de 50 Mb/s... et près d’une minute sur une connexion 3G à 15 Mb/s. Évidemment, il s’agit ici d’exemples basés sur une connexion idéale sans ralentissement ni interruption causés par des interférences ou autres facteurs externes, ce qui est rarement le cas.
 
LiFi: il s’agit d’une méthode de transfert des données sans fil, un peu comme le WiFi (voir ci-dessous), mais le signal est émis par les ampoules à DEL - oui, même vos ampoules de lampes de salon pourraient transmettre des données! Il s’agit de faire varier l’intensité - ou simplement “clignoter” - l’ampoule à une vitesse supérieure à ce que l’oeil humain peut capter.
 
La vitesse de transmission peut atteindre 800 Mb/s (versus 100 Mb/s en moyenne pour le WiFi), mais la visibilité demeure actuellement un problème, puisqu’un obstacle ou un mouvement peut couper la transmission.
 
SSD (Solid State Drive): un disque dur à mémoire flash, qui fonctionne un peu comme une clé USB ou une carte SD que l’on utilise dans les appareils photo, tablettes et autres gadgets - donc plus de partie mécanique. Beaucoup plus compacts que leurs ancêtres, ils offrent un accès en lecture 10 fois plus rapide, mais coûtent beaucoup plus cher.
 
Téléchargement: lorsque vous recevez un fichier, une pièce musicale ou autre sur votre appareil, vous effectuez un téléchargement (aussi appelé “transfert en aval”).
 
Téléversement: lorsque vous expédiez un document ou que vous mettez une vidéo en ligne sur Youtube à partir de votre appareil, vous effectuez un téléversement (aussi appelé “transfert en amont”).
 
WiDi: protocole de transfert vidéo sans fil (en anglais, Wireless Display). Certains processeurs Intel Core pour ordinateurs portables permettent de diffuser de façon simultanée ce qui se passe sur l’écran du portable vers un téléviseur compatible WiDi.
 
WiFi : protocole de communication sans fil pour les réseaux domestiques et d’entreprise. La portée est plus grande que celle du Bluetooth, mais se limite généralement à quelques dizaines de mètres. On voit souvent l’appellation WiFi accompagnée d’une série de chiffres et de lettres comme 802.11n ou, plus récemment, 802.11ac. Il s’agit là de la norme (ou “standard”) utilisée pour communiquer à des vitesses variant selon la norme utilisée, mais pouvant dépasser 1 Gb/s (1000 Mb/s), la moyenne étant toutefois de 100 Mb/s. Il est préférable d’opter pour la norme la plus récente pour une meilleure vitesse et une plus grande longévité de votre installation réseau. Dans l’ordre, du plus récent au plus ancien: ac, n, g, b et a. Chaque nouveau protocole est généralement compatible avec la plupart des générations précédentes.
 
Notez que vous pouvez aussi consulter mon billet intitulé “Comment déchiffrer une publicité d’ordinateur?” pour d’autres définitions.
 
Photo :Horia Varlan