4 faits étonnants sur les gauchers

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 24 août 2015

« Être gauche » n'est certes pas un compliment... mais qu'est-ce que ça veut dire « être gaucher » ? Voici 4 traits prouvés sur les gauchers.

 

Les gauchers utilisent mieux tout leur cerveau

Cerveau

Hémisphère gauche, hémisphère droit, les gauchers passent de l’un à l’autre plus aisément, alors que les droitiers affichent une dominance claire. Cette polyvalence a du bon – Einstein, de Vinci, Gates et Verlaine : tous des gauchers –, mais elle entraîne aussi des conséquences indésirables, notamment un plus haut taux de maladies mentales. Parlez-en à Van Gogh.

 

Les gauchers sont plus… violents

Poing sur la table

La main du Diable, la gauche ? L’Université de Montpellier a étudié neuf communautés éparpillées dans cinq continents et la découverte a été choquante : plus une société compte de gauchers… plus elle est violente.

 

Les gauchers performent bien dans les sports

Cycliste

Une droite de la gauche, un revers de la droite et un wrap around qui surprend par la gauche : par sa rareté, être gaucher confère indéniablement aux sportifs un avantage stratégique. Mais ce n’est pas tout. Un chercheur français en neurosciences prétend que les gauchers auraient un temps de réaction plus rapide de leur main dominante que les droitiers.  En effet, comme l’hémisphère droit est responsable de la perception de l’espace et que tout se croise entre la réflexion cérébrale et l’action motrice, les membres à gauche ont une avance de taille par rapport aux membres à droite. L’avance se chiffre en fait à une dizaine de millisecondes, mais comme chaque fraction de seconde compte pour les athlètes professionnels…

 

La gaucherie est génétique

Père et enfant

Acquise ou innée, la main dominante ? D’abord innée, selon une étude publiée dans le journal PLOS Genetics. Des chercheurs ont en effet identifié le gène PCSK6 comme responsable de la préférence droite-gauche. Ensuite, la pression sociale et l’environnement favorable ou non peuvent quant à eux faire en sorte que de nombreux gauchers refoulés souffrent en silence…