5 trucs pour améliorer votre réseau sans fil à la maison

par Stéphane Vaillancourt

Le sans-fil fait maintenant partie de nos vies (en ce qui me concerne, je ne pourrais plus m’en passer)... mais combien de fois avez-vous dû vérifier si votre connexion Wi-Fi était optimale, voire fonctionnelle, parce que la vitesse n’était tout simplement pas au rendez-vous?

Voici donc quelques trucs afin d’améliorer la qualité du signal sans fil dans votre maison.
 

1- Équipez-vous de la technologie la plus récente

Il existe plusieurs normes, en ce qui concerne le Wi-Fi. Vous avez probablement déjà remarqué la série de chiffres et de lettres du type “802.11a/b/g/n/ac” sur votre routeur ou appareil sans fil.
 
Les lettres sont très importantes, puisqu’elles désignent la norme en question. Les lettres “a”, “b” et “g” désignent des normes désuètes (donc, plus lentes) et vous devriez éviter d’utiliser un routeur qui ne supporte que ces normes.
 
La lettre “n” désigne une norme plus récente, qui devrait vous fournir une bonne vitesse, du moment que les appareils qui y sont branchés sont aussi compatibles (par exemple, la console de jeux vidéo PlayStation 3 ne supporte pas la norme Wi-Fi “n”).
 
Les lettres “ac” désignent une nouvelle norme (non officielle, au moment d’écrire ces lignes) qui sera beaucoup plus performante que la norme “n” actuelle. Des routeurs supportant cette norme sont déjà disponibles sur le marché (par exemple, le routeur LinkSys EA4500 de Cisco).
 

2- Choisissez l’emplacement idéal pour votre routeur

Ce conseil vaut non seulement pour la diffusion du signal vers vos appareils sans fil, mais aussi pour les appareils câblés: s’il est vrai que vous obtiendrez un signal sans fil plus homogène dans votre foyer si le routeur est situé dans un endroit central, cet endroit n’est peut-être pas le meilleur pour y brancher des appareils avec un câble réseau (ou Ethernet).
 
De plus, un appareil câblé obtient généralement une connexion plus stable et rapide qu’un appareil utilisant le signal Wi-Fi.
 

3- Faites attention aux interférences

Gardez votre routeur sans fil loin des autres appareils émettant sur des fréquences similaires: téléphones sans fil et four à micro-ondes sont les ennemis jurés du Wi-Fi.
 
De plus, si vos voisins utilisent aussi des routeurs sans fil sur le même canal que vous, il est possible que cela nuise à votre signal. Utilisez un logiciel comme WiFi Analyzer pour Android afin de choisir un canal moins encombré.
 
Wifi Analyser
 
Enfin, les jeux vidéo, stations de radio en diffusion continue et les vidéos YouTube consomment beaucoup de bande passante. Si un membre de votre foyer s’adonne à ce genre de passe-temps, il est fort possible qu’il soit responsable des ralentissements sur votre réseau.
 

4- Répétez le signal

Si vous avez un routeur supplémentaire, vous pouvez l’utiliser comme “répéteur de signal”, afin d’améliorer la portée du signal Wi-Fi dans votre foyer. 
 
Il existe aussi des répéteurs de signal Wi-Fi (aussi appelés “pont sans fil”), offrant généralement de 1 à 4 ports Ethernet, qui vous permettent non seulement d’améliorer le signal Wi-Fi, mais aussi d’y brancher certains appareils - comme la console PlayStation 3 - afin d’améliorer la vitesse de transfert des données en passant par un câble réseau, plutôt que le sans-fil moins rapide dont la console est équipée.
 

5- Redémarrez votre équipement

Lorsqu’un problème de signal faible semble généralisé à tous vos appareils, il est peut-être temps de redémarrer votre routeur (et, pourquoi pas, tous les appareils qui y sont branchés du même coup!).
 

Bonus

Assurez-vous aussi que votre routeur soit bien sécurisé (mot de passe administrateur changé, mot de passe Wi-Fi chiffré par WPA2-PSK et identifiant - ou SSID - du routeur non publié), puisque des petits malins pourraient s’y connecter et vous siphonner de la bande passante sans que vous vous en rendiez compte... jusqu’au jour où votre fournisseur Internet vous fera parvenir une facture salée pour dépassement de votre limite mensuelle.
 
Il existe aussi d’autres solutions pour les plus bidouilleurs d’entre vous, comme le micrologiciel DD-WRT, qui permet d’apporter une foule de fonctionnalités avancées à votre routeur.