5 viandes hors de l’ordinaire pour le BBQ

par Gaël Corboz
Alligator sur BBQ

 

Le beau temps commence à se pointer le bout du nez. Vous savez ce que ça veut dire, n’est-ce pas ? C’est le moment tant attendu de rallumer le BBQ ! Le son de la viande qui grille vous a manqué ? Nous aussi. Mais cette année, en plus des habituels T-bones, saucisses, cuisses de poulet et filets de porc, vous voulez essayer quelque chose de nouveau, d’inusité.

Nous vous suggérons donc 5 viandes hors de l’ordinaire pour le BBQ.

 

via GIPHY

 

L’alligator/crocodile

« Les boys, à soir, on mange du Gator ! » Provenant principalement d’Australie et du sud-est des États-Unis (Floride, Louisiane), la viande de ces reptiles ne contient pratiquement pas de gras ! Juste de la viande et du badass au cube. Et contrairement à l’allure féroce de l’animal,  son goût est plutôt léger et ressemble au poulet. Au niveau texture, la viande deviendra coriace si elle est trop cuite, comme la pieuvre, mais sinon, c’est presque fondant.  Pour des recettes, c’est ici !

Alligator sur le BBQ

 

Le chameau/dromadaire

Ne vous inquiétez pas, le sable est non-inclus. En provenance aussi d’Australie, la viande de chameau est rouge et très maigre, moins d’1% de gras. De plus, elle est extrêmement nutritive et son goût s’apparente à celui de l’autruche. Qu’est-ce que ça goute l’autruche ? Euh... ça goûte bon. On peut la cuire comme on cuirait du cheval, donc pas trop longtemps pour ne pas qu’elle sèche et ne durcisse.  Pour des recettes, c’est ici !

Viande de chameau

 

Le kangourou

Si vous en voyez, sautez dessus...désolé pour ce mauvais jeu de mot. Encore un fois en provenance d’Australie (si ça continue, j’vais déménager là-bas !), la viande de kangourou est une viande rouge très tendre, sa principale caractéristique, et assez maigre. Son goût prononcé, presque ferreux, est très apprécié par les amateurs de viande sauvage. Les parties les plus recherchées sont le filet et le faux filet, avec une cuisson saignante. Si vous mettez la main sur une queue de kangourou, elle fera un excellent bouillon. Pour des recettes, c’est ici ! 

Viande de kangourou

David Sun / Flickr

 

Le phoque/loup marin

Avant d’alerter Brigitte Bardot, on parle ici de phoque ADULTE et non de bébé phoque. Donc, en provenance des Îles-de-la-madeleine (pas mal moins loin que l’Australie...), le loup marin a une viande rouge très foncée, presque noire. Elle contient beaucoup de fer, un peu comme le foie. Il faut bien dégraisser votre phoque avant de le cuire, car le gras a un goût qui « rentre dedans » comme on dit en latin. Pour des recettes, c’est ici ! 

Viande de phoque

 

Un rêve en terminant : le boeuf de Kobé

Si « ben là, c’est juste du boeuf » est la première chose qui t’es venu en lisant ça, sort d’ici. Bon, pour les autres, il s’agit de ce qui est considéré comme le St-Graal de la viande. Pour être certifié Kobé, la viande doit répondre à des critères extrêmement strictes. La viande de Kobe est légèrement ferme et fond dans la bouche.  On dit même que certains éleveurs massent les bêtes plusieurs heures par jour pour attendrir la viande! Côté gout, c’est du boeuf de très très hautes qualité aux accents de noisette. Malheureusement, il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de mettre la main sur du vrai boeuf de Kobé en Amérique. Et méfiez-vous des imitations! Du boeuf de style Kobé, c’est comme un groupe hommage à Pink Floyd. Ça ressemble, mais on s’entends que c’pas pareil pantoute. Pour en savoir plus sur ce chef d’oeuvre d’élevage, c’est ici ! 

Boeuf de Kobé

 

Si vous êtes intéressé à essayer l’une de ces viandes, visitez un marchand spécialisé. Et si vous n’avez pas de BBQ, construisez-vous en un !