10 acteurs qui ont joué le sexe opposé à l'écran

par Patrick Robert le 7 octobre 2016
Hilary Swank dans le film Boys don't cry

On admire les comédiens pour leur faculté à se glisser dans la peau de personnages dont la personnalité est souvent bien différente de la leur, mais il n’existe probablement pas de plus grand défi que d’interpréter une personne du sexe opposé, comme le démontrent bien ces dix acteurs ayant changé de sexe, le temps d’un film…

 

Eddy Murphy – Norbit

Crédit photo: Paramount Pictures

Empruntant toute une panoplie de déguisements, Eddie Murphy joue pas moins de trois rôles différents dans cette comédie déjantée, dont un vieux Chinois, mais il n’est vraiment pas évident de reconnaître l’acteur dans la peau de Rasputia Latimore, une femme énorme, vulgaire, autoritaire, et absolument insupportable.

 

Hugo Weaving – Cartographie des nuages, v.o. : Cloud Atlas

Crédit photo: Warner Bros. Pictures

Plusieurs comédiens interprètent des personnages de l’autre sexe dans ce film, parmi lesquels Susan Sarandon, Halle Berry et Ben Whishaw, mais la transformation la plus déconcertante demeure celle d’Hugo Weaving (l’agent Smith de La Matrice) en infirmière Noakes, une femme cruelle qui abuse des aînés dont elle a la charge.

 

John Travolta – Hairspray

Crédit photo: New Line Cinema

Contrairement à Divine, qui jouait Edna dans la version originale de la comédie musicale, John Travolta n’est pas un travesti professionnel, mais il se tire très bien d’affaire dans le remake, en reprenant le rôle de cette mère de famille qui n’est pas sortie de la maison depuis une dizaine d’années parce qu’elle se trouve trop grosse.

 

Cate Blanchett – I’m Not There

Crédit photo: The Weinstein Company

C’était une excellente idée d’illustrer les multiples facettes de la personnalité de Bob Dylan en confiant son rôle à six acteurs différents, mais Cate Blanchett a définitivement créé la surprise en livrant la version la plus ressemblante du chanteur, dans ce film très librement inspiré de sa vie et de son œuvre.

 

Dustin Hoffman – Tootsie

Crédit photo: Columbia Pictures

Étonnamment, le film le plus féministe de 1982 mettait en vedette Dustin Hoffman dans la peau de Michael Dorsey, un comédien au chômage qui deviendra Dorothy Michaels afin de décrocher un rôle dans le soap le plus populaire de l’heure, et dont l’attitude peu conventionnelle pour une femme fera immédiatement sensation.

 

Tyler Perry – Franchise Madea

Crédit photo: Lionsgate Home Entertainment

Inspiré de sa mère et de la performance d’Eddie Murphy dans le second Nigaud de professeur, le personnage de Mabel « Madea » Simmons est apparu dans une bonne dizaine de films depuis 2005, si bien qu’on reconnaît plus facilement Tyler Perry avec une robe et une perruque que dans ses vêtements d’homme maintenant.

 

Hilary Swank – Boys Don’t Cry

Crédit photo: Fox Searchlight Pictures

On ne peut pas dire qu’Hilary Swank ait des airs de garçon manqué. Pourtant, avec son visage anguleux et ses cheveux en brosse, elle réussira facilement à berner les habitants d’une petite ville du Nebraska en se faisant passer pour un jeune homme de 19 ans, dans ce film racontant l’histoire véridique du transgenre Brandon Teena.

 

Robin Williams – Madame Doubtfire, v.o. : Mrs. Doubtfire

Crédit photo: 20th Century Fox

Robin Williams livre une autre de ses performances marquantes dans le rôle de Daniel Hillard, un père de famille fraîchement divorcé qui aime tellement ses enfants qu’il ira jusqu’à assumer l’identité d’une vieille bonne anglaise afin de les voir plus souvent qu’une fois par semaine, dans ce classique de Chris Columbus.

 

Cillian Murphy – Breakfast on Pluto

Crédit photo: Sony Pictures Classics

Pour mieux cacher leur masculinité au grand écran, la plupart des hommes se travestissent en obèses ou en dames d’un certain âge (parfois les deux), mais ce n’est pas le cas de l’acteur Cillian Murphy, qui, avec une touche de maquillage et une simple perruque blonde, incarne une très belle femme dans Breakfast on Pluto.

 

Glenn Close – Albert Nobbs 

Crédit photo: Entertainment One

Malgré une carrière remplie de rôles mémorables et plus de 80 films à son actif, Glenn Close a encore réussi à nous étonner en 2011, en se glissant avec beaucoup de naturel dans la peau d’Albert Nobbs, une femme obligée d’assumer l’identité d’un homme afin de décrocher un emploi de majordome dans l’Irlande du 19e siècle.

Catégories