Deux jeunes délinquants condamnés à passer une nuit dans un cimetière

par Vincent Noël
pocongs - nuit dans un cimetière

Si vous passez par la Malaisie ou l’Indonésie, je vous déconseille de jouer le même tour que ces deux adolescents. Vous pourriez en faire des cauchemars.

Depuis quelque temps, les gens d'un village malaisien étaient régulièrement terrorisés par des pocongs. Ce sont des fantômes. Selon la légende, chacun d'entre eux représente l'âme d'une personne décédée qui est emprisonnée dans un linceul (nom donné à la toile blanche qui sert à ensevelir les morts).

Pour vous donner une idée de leur apparence, voici des affiches de deux films d'horreur dans lesquels ces spectres sont en vedette.

pocong - films de fantômes

Maxima Pictures/ Sinemart Pictures

Dans cette région du globe, personne ne souhaite tomber face à face avec un pocong - pas plus que vous ne voudriez rencontrer Bloody Mary...

Amusés par l'idée d'effrayer les passants au clair de lune, deux jeunes ont revêtu des draps et ont noué quelques cordes autour d'eux, afin de prendre les traits de ces sinistres personnages.

Enfin pris au piège par les villageois qu'ils terrorisaient, les délinquants ont été forcés de passer la nuit... dans un cimetière!

pocongs - nuit dans un cimetière

Sarawak Viral/Facebook

Aucun juge n'a ordonné une telle punition; les habitants se seraient fait justice eux-mêmes. Plutôt dissuasif, comme méthode.

Je ne crois pas que les deux petits comiques recommenceront... s'ils ont survécu.

(Sources : thecoverage.my, page Facebook de Sarawak Viral)

 

 


Tu aimeras aussi:

LES PERSONNAGES D'HORREUR, D'HIER À AUJOURD'HUI          7 histoires de voyage qui donnent froid dans le dos
 
Lumière sur un neutrino, particule fantôme insaisissable de l'Univers