On te dit pourquoi quand t'es réchauffé tu deviens bilingue!

par Annie Dubé le 30 octobre 2017
Boire en voyage

As-tu déjà remarqué que ton espagnol sonnait meilleur quand tu bois un Pina Colada? Si oui, tu as peut-être raison de le croire! Selon une étude récente, une faible dose d’alcool améliore la prononciation des langues étrangères!

via GIPHY

L’étude, révélée dans le Journal of Psychopharmacology, a été faite sur des cobayes allemands. 50 natifs de l’Allemagne ayant récemment appris le hollandais ont reçu des drinks. Un groupe a reçu des boissons contenant de l’alcool, l'autre groupe a bu des cocktails sans alcool. Ils avaient ensuite 2 minutes pour converser avec des gens dont la langue maternelle est le hollandais, qui devaient évaluer leur maîtrise de cette langue. Les évaluateurs ne savaient pas qui avaient consommé ou non de l’alcool pendant qu'ils donnaient une note à chacun. Les participants avaient aussi comme tâche de s’autoévaluer sur leurs capacités à jaser en hollandais. 

via GIPHY

Et le résultat?

Les gens qui avaient bu avaient une meilleure prononciation selon les observateurs! Par contre, les notes d’autoévaluation ne changeaient pas d’un groupe à l’autre.

Il faudra faire d’autres recherches pour vraiment saisir en détail l’effet de l’alcool sur le langage. La théorie la plus plausible est que boire réduirait l’anxiété, ce qui améliore la façon de prononcer les mots et d’avoir un meilleur accent! Ça te rappelle la fois que tu étais full bilingual en voyage, hein?

Par contre, attention aux abus d’alcool!  En grande dose, on finit par parler une langue qui n’a plus rien à voir avec la réalité…

via GIPHY