Android fait son entrée sur le secteur des télévisions intelligentes avec Philips

Surprise à Las Vegas, où TP Vision, la co-entreprise détenue par le chinois TPV et Philips, annonce le lancement de téléviseurs sous Android. L'objectif est de pouvoir profiter de la boutique Google Play sur les futures Smart TV Ambilight de Philips à partir du deuxième trimestre 2014 en Europe.
 
Incontournable sur les marchés des téléphones intelligents et des tablettes, Android s'apprête donc aujourd'hui à investir les télévision intelligentes. Ces téléviseurs permettront d'accéder à de nombreuses applications via Google Play, en plus des programmes Philips Smart TV existants. Depuis chaque téléviseur Philips fonctionnant sous Android, les utilisateurs pourront ainsi accéder à une multitude d'applications, mais également à de la vidéo sur demande, de la télévision de rattrapage, un guide électronique des programmes ou encore un lecteur de musique.
 
Android présente également l'avantage de faciliter la convergence vers les téléphones intelligents et les tablettes équipés du même système afin, par exemple, de partager des contenus. Associé à la puissance de la nouvelle puce quatre coeurs qui devrait équiper les prochains téléviseurs de la marque, Android offrira une plateforme de jeux sur grand écran, à sélectionner via Google Play. "Dès 2015, la majorité de nos téléviseurs Smart TV sera équipée d'Android", prévient Maarten de Vries, le PDG de TP Vision.
 
D'autres constructeurs devraient suivre la même logique et la bataille des systèmes d'exploitation pour les télévisions intelligentes promet d'être âpre. Ainsi, LG a dévoilé, toujours au CES, webOS, son nouveau système d'exploitation maison rattaché à ses futurs téléviseurs connectés. Celui-ci sera capable de gérer une multitude d'applications (YouTube, Skype, Facebook, Twitter...) à télécharger directement sur sa télévision intelligente ainsi que des jeux et de la vidéo sur demande (Amazon, Hulu, Netflix...). Près de 70% des téléviseurs connectés de la marque produits en 2014 devraient en être équipés.
 
Dans un genre différent, son grand rival Samsung a présenté Smart Home, un système autorisant l'intégration d'applications dédiées à la gestion d'appareils électroménagers connectés. En plus des recommandations et de ses multiples applications, la Smart TV de Samsung va donc bientôt intégrer le contrôle domotique. La conséquence sera de pouvoir contrôler depuis la télécommande et l'interface de son téléviseur aussi bien la fermeture des volets que la température ambiante ou l'éclairage des pièces depuis des applications dédiées.
 
Parallèlement, Firefox OS devrait prochainement équiper quelques modèles de TV connectées de la marque Panasonic, sans autre précision sur les modèles concernés et leur date de sortie. Reste maintenant à savoir ce que préparent Apple et Microsoft afin de ne pas se faire distancer sur ce nouveau secteur assurément porteur.