Audi A3 2015

Audi A3 2015 - Stylisme réalisé par le designer québécois Dany Garand

Chimerica. C’est l’expression consacrée par Niall Ferguson, historien en économie, pour caractériser la relation presque symbiotique qui unit actuellement les économies de la Chine et des États-Unis d’Amérique. Cette expression s’applique parfaitement à la nouvelle A3, laquelle a comme mission de s’imposer sur ces deux marchés en modifiant son code génétique passant d’une configuration de voiture à hayon à celle d’une berline.

La A3 de troisième génération arrivera chez nous au printemps 2014 en tant que modèle 2015 et sera accompagnée de la très performante S3 qui fera son entrée par la même occasion. La version à cinq portes tire sa révérence et ne reviendra au pays que sous la forme d’une hybride rechargeable à traction un an après les débuts de la berline A3.

Cette montée en gamme pour la troisième génération de la A3 vise deux objectifs : doubler les ventes du modèle en Amérique du Nord et laisser la voie libre au modèle A1 à configuration à hayon qui roule déjà en Europe et qui se pointera éventuellement chez nous devenant ainsi le nouveau modèle d’entrée de gamme de la marque aux quatre anneaux. Cette nouvelle stratégie de mise en marché explique également pourquoi la nouvelle berline A3 ressemble beaucoup à une A4 dont le format aurait été réduit à la taille 7/8. En fait, ses dimensions ainsi que ses proportions sont remarquablement similaires à celles du tout premier modèle de la A4 lancé en 1994. Calandre baptisée singleframe, prises d’air élargies à l’avant et ligne « tornado » qui sculpte les flancs, coffre avec déflecteur intégré, tous ces éléments sont réunis pour souligner la nouvelle identité du modèle qui mesure 15 centimètres de plus en longueur que la version à 5 portes de la A3, mais 24 centimètres de moins que la A4 actuelle. Précisons également que le design est l’œuvre de Dany Garand, originaire de la région de Sherbrooke et travaillant depuis plusieurs années au sein du département de design de Audi à Ingolstadt. En outre, la A3 de troisième génération fait un usage étendu de pièces en aluminium afin de réduire le poids de la voiture et de bonifier la consommation de carburant.

Motorisations essence et diesel


Dans un premier temps, trois motorisations turbocompressées de quatre cylindres sont proposées pour le marché nord-américain, soit deux moteurs à essence de 1,8 et 2,0 litres développant respectivement 180 et 220 chevaux ainsi que le moteur diesel de 2,0 litres qui en livre 150. Le moteur essence de 2,0 litres, monté aussi dans les modèles A4 et Q5, est jumelé au rouage intégral Quattro, alors que le moteur de 1,8 litre ainsi que le diesel sont associés à la simple traction; et tous les modèles vendus au Canada sont dotés de la boite S Tronic à double embrayage à six rapports, la boite manuelle à six vitesses vendue en Europe ne faisant pas partie de l’offre. La sportive S3 reçoit une version plus évoluée du moteur 2,0 litres à essence qui devrait commander 300 chevaux et ainsi permettre à la voiture d’atteindre la barre des 100 kilomètres/heure en moins de cinq secondes, selon Audi. Par ailleurs, le modèle 5 portes hybride rechargeable, dont le concept a été présenté au Salon de l’auto de Genève au printemps 2013, sera animé par un moteur 4 cylindres de 1,4 litre jumelé à un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion pour livrer une puissance combinée de 204 chevaux.

À l’occasion du lancement mondial de la A3, seuls les modèles équipés des moteurs à essence de 1,8 litre et diesel de 2,0 litres étaient disponibles pour les essais de la presse spécialisée. Les deux se sont montrés à la hauteur des attentes avec des performances relevées aussi bien en accélération qu’en reprise, le moteur diesel s’étant particulièrement distingué lors des manœuvres de dépassement sur des routes secondaires. Au démarrage, le moteur TDI de 2,0 litres est remarquablement silencieux et son couple de 236 livres-pied, dont la livrée est constante entre 1 750 et 3 000 tours/minute, lui permet de faire tout le travail avec une grande docilité. Sur la route, tous les modèles ont fait preuve d’un bel aplomb et d’une tenue de route que l’on peut qualifier de très bonne, mais pas nécessairement d’inspirante, la direction étant un peu trop surassistée. Les berlines A3 sont livrables avec le système Audi Drive Select qui permet de paramétrer les réglages de la commande des gaz, de la direction à assistance électrique ainsi que la vitesse de passage des rapports de la boite S Tronic à double embrayage et la calibration de la suspension adaptative.

Qualité de finition à la hauteur


L’habitacle est à l’image des autres modèles de la marque concernant la qualité d’assemblage et de la finition. Toutefois, la partie supérieure de la planche de bord, réalisée d’une seule pièce, adopte un style qui fait plus Volkswagen qu’Audi. Par ailleurs, la berline A3 offre le système de télématique MMI (Multi Media Interface), lequel présente un nouveau design pour la molette de contrôle, ce qui la rend plus facile à manipuler. L’écran de contrôle surgit de la planche de bord au démarrage et ressemble beaucoup à un iPad mini. L’espace accordé pour le dégagement des jambes des passagers arrière est maintenant plus généreux, et le coffre est d’une capacité de 425 litres avec les sièges en place et de 880 litres avec les dossiers repliés.

Avec cette berline A3, Audi marque des points auprès de la clientèle qui apprécie l’aspect plus classique d’une voiture à quatre portes et envoie une riposte ciblée à la nouvelle Mercedes-Benz CLA qui s’attaque également au marché de la voiture de luxe de taille compacte.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Audi A3 2015

Options

n.d.

Concurrents

Mercedes-Benz Classe B, MINI Classique, Volvo C30, Mercedes-Benz CLA, BMW Série 1

Points forts

Moteurs bien adaptés
Qualité d'assemblage et de finition
Bonne tenue de route
Modèle S3 performant

Points faibles

Prix élevés
Visibilité vers l'arrière
Moteur diesel non livrable avec rouage intégral
Absence de boîte manuelle

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

70.0 %

Performance

80.0 %

Apréciation générale

80.0 %