Audi achète Ducati

L’ancien patron du groupe Volkswagen, Ferdinand Piëch, qui est demeuré président du conseil de surveillance du géant allemand, célébrait cette semaine son 75e anniversaire de naissance.

Mais quoi donner en cadeau à ce génie du monde de l’automobile, si ce n’est de lui offrir sur un plateau d’argent, sa marque de motos fétiche, Ducati.

Circonstances aidant, c’est finalement ce qui s’est passé dans les bureaux de la direction de Volkswagen, cette semaine.

Officiellement, c’est la marque Audi qui s’est porté acquéreur de Ducati, laquelle fait partie des 10 marques de voitures et véhicules appartenant au groupe Volkswagen.

Les motos BMW dans la mire
Cet achat réalisé par Audi, ne peut être étranger au fait que son éternel rival bavarois est également un important manufacturier de motos, tout aussi célèbres que ses véhicules.

L’an passé, la division motos de BMW a pu acquérir la marque Husqvarna.

On peut donc s’attendre à un nouvel affrontement entre les services de marketing des deux sociétés allemandes.

Une belle prise
Dans les années ’50, Audi avait déjà tenté l’expérience de fabriquer des motos. Une tentative qui n’a jamais eu de suite.

La marque de motos Ducati, dont le siège social est situé à Bologne, en Italie, a vu le jour en 1926.

Aujourd’hui, on considère cette société comme un des plus importants constructeurs de motos au monde. Dans un sens, c’est un peu comme la Harley-Davidson des Italiens.

Ducati vend annuellement plus de 42 000 motos et compte 1 100 salariés.

On estime que la marque Audi aurait versée la modique somme de 860 millions d’euros pour s’offrir  Ducati.

Il ne reste plus qu’aux autorités d’entériner le rachat de Ducati par Audi.