Audi maître en DTM

Vainqueur des 6 Heures de Silverstone avec ce prototype R18 à propulsion hybride, Audi a raflé le titre mondial en Endurance.

L'actualité du sport automobile international était très abondante le week-end dernier. En Europe, les épreuves vedettes avaient lieu en rallye, endurance et DTM. Dans cette dernière série, c'est sur le petit circuit hollandais de Zandvoort, en bordure de la mer du nord et à quelques minutes seulement du centre d'Amsterdam, que les pilotes avaient à en découdre.

Au terme d'une course riche en rebondissements, les pilotes Audi ont monopolisé le podium, le Franco-italien Edoardo Mortara avec sa A5 aux couleurs Playboy l'emportant devant ses équipiers Mike Rockenfeller et Mattias Ekström. La remontée de la course est à mettre à l'actif du Québécois Bruno Spengler (BMW M3 DTM) qui, mal qualifié (dix-huitième sur la grille de départ), est parvenu à gagner douze positions pour croiser le fil d'arrivée sixième, une place devant le meneur au championnat, l'Anglais Gary Paffett (Mercedes AMG C Coupé).

Les Audi étaient également à la fête aux 6 Heures de Silverstone, une course faisant suite aux 24 Heures du Mans dans le calendrier du Championnat du monde des épreuves d'Endurance de la FIA. Et tout comme au Mans, le prototype Audi R18 e-tron quattro (moteur diesel/électricité) du trio composé de Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer l'a emporté, garantissant ainsi à la marque allemande le titre 2012. Toutefois, la Toyota TS030 hybride (essence/électricité) de Wurz, Lapierre et Nakajima est parvenue à devancer la seconde Audi inscrite, le modèle R18 Ultra (moteur turbodiesel) de Tom Kristensen et Allan McNish, à la deuxième place. De bon augure pour le reste de la saison que de voir Toyota se rapprocher un peu plus d'Audi en terme de performance dans cette série où les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et qui fait figure d'exemple à suivre pour l'ensemble des autres disciplines de sport automobile.

En Amérique du Nord, les pilotes des séries NASCAR avaient à en découdre sur le petit ovale de Bristol, au Tennessee. Trois courses qui ont toutes été remportées par des pilotes Toyota ! En Coupe Sprint, la victoire est revenue à Denny Hamlin devant Jimmie Johnson, tandis qu'en série Nationwide Joey Logano a eu le meilleur sur Ricky Stenhouse Jr. Dans la série Camping World Trucks, c'est le meneur au championnat Timothy Peters qui s'est imposé.

En série IndyCar, c'est sur le circuit routier de Sonoma en Californie qu'avait lieu la treizième des quinze manches du calendrier 2012. Qualifié en pole position pour la troisième année de suite sur ce tracé, l'Australien Will Power a mené presque toute la course mais son compatriote, et coéquipier au sein du team Penske, Ryan Briscoe a profité d'un meilleur dernier arrêt aux puits pour prendre la tête à dix tours de la fin et l'emporter. Power finit deuxième, devant Dario Franchitti. Pénalisé comme plusieurs pour un contact, Alex Tagliani a du laisser filer le cinquième rang. Il termine neuvième.

Enfin, en Championnat du monde des Rallyes, Sébastien Loeb et Daniel Elena (Citroën DS3 WRC) ont remporté sans surprise le Rallye d'Allemagne, tracé au coeur de la région viticole de Moselle. Avec ce nouveau gain, Loeb prend une sérieuse option sur un neuvième titre mondial consécutif, un record dans l'histoire du sport automobile.

Catégories