BDSM : à la recherche d'échappatoires

BDSM et fouet

Le BDSM est un jeu où des adultes responsables et consentants peuvent transgresser les normes et mettre en scène leurs fantasmes. Ils souhaitent échapper temporairement à la vie quotidienne.  Ce phénomène est de plus en plus populaire, très complexe, et va au-delà des menottes en minou et du fouet en plastique. Mais le BDSM, on peut se le dire : ce n'est pas pour tout le monde!

Que veut dire BDSM? 

C'est un acronyme désignant: Bondage, Domination (ou Discipline), Soumission et Masochisme. Le BDSM est devenu littéralement, avec le temps, une culture, voire même un style de vie, pour ses adeptes. Les termes "sado-maso", soit sadisme et masochisme, sont des dérivés des noms des auteurs Marquis de Sade et Leopold von Sacher-Masoch. 

Où et comment jouer? 

Le donjon est le lieu de prédilection pour les adeptes désirant jouer et s’adonner à leurs pratiques. Cela peut être un garage, une cave, une chambre isolée. 

Il y a des jeux plus physiques où l'on ressent des sensations très fortes, car on peut jouer avec le niveau de douleur. Il peut également y avoir un aspect psychologique au jeu. 

Parmi le matériel destiné aux séances diverses et variées, on y retrouve plusieurs choix. Par exemple, une croix de St-André, un cheval d'arçon, une roue, une cage, des tables, des frondes, quelques choix de cravaches, des cordes, des baillons, des chaînes, des crochets pour la suspension et plus encore. 

Outils BDSM

MG-PicturesProd / Shutterstock

La dynamique comporte généralement un dominé et un dominant. Le terme switch est utilisé pour nommer la personne qui sera soumise une personne durant un jeu, mais qui sera capable d'être la personne dominante dans un autre contexte, selon avec qui elle est.

Code de conduite 

La communauté BDSM est empreinte de codes, de normes et de règles qui lui sont propres. Le respect des limites de l'autre est essentiel pour que le jeu en demeure un. Des mécanismes d’autorégulation semblent être mis en place en ce qui a trait à la sécurité et aux différents rôles et pratiques qui constituent la communauté BDSM. Par exemple, des codes en référence aux lumières VERT, JAUNE ou ROUGE indiquent le degré de satisfaction ou d’insatisfaction des joueurs.

50 Shades of Black (euh... Grey) 

Avec le succès des livres de la série 50 Shades, on perçoit dans la culture populaire une ouverture aux pratiques inspirées de la culture BDSM. Le livre 50 Shades of Grey a été publié en 2011. En juin 2015, 125 millions de copies du roman étaient vendues. C'est le record de rapidité de vente de livres de tous les temps. Il a été traduit en 52 langues différentes. L’ensemble de l’œuvre, sera ensuite progressivement adapté au cinéma. En 2015, le premier film a récolté des recettes de plus de 550 millions de dollars.

Saviez-vous que?

La communauté BDSM a son propre drapeau.

Pour en savoir plus sur la culture BDSM, Jessica Caruso a écrit un essai sur le sujet BDSM : LES RÈGLES DU JEU

Merci à Urbania qui a collaboré à l'écriture de cet article.