Boire du vin bleu, c'est maintenant possible!

par Rédaction 37e AVENUE le 16 juin 2016
Vin bleu Gïk

Une compagnie espagnole vient de lancer un vin d'un bleu océan... Et la couleur ne vient pas de l'ajout d'un colorant!

Après le vin rouge, blanc, rose, gris… voilà que le bleu fait son apparition dans le monde huppé de la viniculture et bouscule les principes à la base même de la production du vin. L’entreprise espagnole Gïk Blue a mis deux ans à concocter ce nectar qui tente de s’immiscer à l’heure de l’apéro, en collaboration avec l’University of the Basque Country et Azti Tecnalia, le service de recherche alimentaire du gouvernement basque.

Pourquoi bleu? Le site web de la société répond qu’il symbolise « le mouvement, l’innovation, la fluidité, le changement et l’infini ». C’est tout ça qu’on s’envoie dans le gosier quand on sirote cette boisson à 11,5 % d’alcool.

Gïk: vin bleu

Crédit photo: https://gik.blue/newsroom/

Les sceptiques seront confondus, parce que cette couleur n’est pas le résultat d’ajout chimique ou de colorant, mais obtenue par le croisement entre raisins rouges et blancs… Ok, ils ont triché un peu, mais avec des produits 100 % naturels : des anthocyanes (pigments) indigos, que l’on trouve dans de nombreuses fleurs ou feuilles.

Les six entrepreneurs dans la vingtaine derrière ce produit d’avant-garde, qui n’ont par ailleurs aucune expérience en vin, souhaitent attirer la jeunesse désireuse de vivre une nouvelle expérience en dégustation de vin, selon ce qui a été rapporté à Olive Press.

On peut se procurer une bouteille de leur première cuvée à 10 euros en la commandant sur leur site Web.