Bruno Spengler à trois points du premier rang en DTM

Bien qu'il n'y avait aucun Grand Prix de Formule 1 à l'horaire la semaine dernière, l'actualité de cette série a fait beaucoup parler et l'annonce combinée du recrutement de Sergio Pérez chez McLaren en remplacement de Lewis Hamilton qui prendra la place de Michael Schumacher chez Mercedes a rappelé à tous que la saison 2013 est déjà en marche. Pourtant, nombre de séries internationales n'en ont pas encore fini avec leur saison 2012, à l'image du championnat DTM qui présentait le week-end dernier son avant-dernier rendez-vous, sur le circuit de Valence en Espagne.

Série DTM 2012

Tandis que les Mercedes étaient reléguées dans les profondeurs du classement, le Brésilien Augusto Farfus (BMW M3) a dominé, récoltant la pole position puis la victoire. C'est la première dans la série pour Farfus, débutant cette saison. Il devance à l'arrivée une autre recrue, le jeune Adrien Tambay (fils de l'ancien pilote F1 Patrick Tambay) et le double champion Mattias Ekström, tous deux sur Audi A5. Le Québécois Bruno Spengler (BMW) termine sixième, en dépit d'une pénalité de passage dans les puits, devant la Suissesse Rahel Frey (Audi) qui marque ses premiers points dans la série. Ce "Top 6" de Spengler, combiné à l'abandon de Gray Paffett, permet à Bruno de revenir à trois points du pilote Mercedes au premier rang du championnat, avec seulement une course à faire.

En NASCAR, Brad Keselowski s'est imposé lors de l'épreuve de Coupe Sprint présentée à Dover (Delaware). Sur ce même tracé, Joey Logano a remporté la veille la course de série Nationwide. En Camping World Trucks, le Brésilien Nelson Piquet Jr a décroché sa seconde victoire de la saison dans cette série, sur l'ovale de Las Vegas.

Nelson Piquet Jr en série NASCAR Camping World Trucks 2012

En Championnat du monde d'Endurance, les prototypes Audi R18 e-tron quattro ont récolté les deux premiers rangs au terme des 6 Heures de Bahreïn. Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer, lauréats plus tôt dans l'année des 24 Heures du Mans, l'ont emporté devant leurs coéquipiers McNish et Kristensen. La Toyota de Wurz/Lapierre, lauréate deux semaines plus tôt au Brésil, a abandonné suite à des problèmes mécaniques.

Enfin, le week-end dernier marquait la conclusion de la saison en Championnat du monde des Voitures GT. Sur le circuit de Donington en Angleterre, en remplacement de la course annulée en Inde, la lutte pour le titre entre les duos Bartels/Buurman (BMW Z4 GT3) et Winkelhock/Basseng (Mercedes SLS AMG) a pris fin à trente minutes de l'arrivée lorsque Markus Winkelhock a heurté violemment Yelmer Buurman. Les deux pilotes, blessés, ont été contraint à abandonner, ce qui suffit à Winkelhock et Marc Basseng pour s'assurer du titre. La victoire est revenue à la McLaren MP4-12C de Frédéric Makowiecki et Stef Dusseldorp.

Lancée il y a deux ans avec faste, et terminée cette saison dans l'anonymat médiatique, cette série pourrait bien disparaître dès l'an prochain, la Fédération Internationale privilégiant logiquement le Championnat du monde d'Endurance qui regroupe voitures prototypes et GT, tandis que Stéphane Ratel (le promoteur actuel) a déjà fait savoir qu'il préférait se concentrer sur la série Blancpain, un championnat européen de courses de longue durée ayant comme épreuve vedette les très populaires 24 Heures de Spa.