C'est comment, mourir?

par Audrey Neveu - 37e AVENUE le 8 janvier 2016
MOrgue

C'est un des grands mystères de l’existence, car personne n'est revenu pour nous en parler. Qu'à cela ne tienne, des scientifiques américains croient avoir trouvé une réponse à cette question en étudiant l'activité cérébrale...

 

Si vous avez la malchance de vous faire poursuivre par un assassin déterminé, votre cerveau entre en réaction de peur. L'activité est à son maximum pour assurer vos chances de survie. Mais si votre assaillant réussit à planter son couteau dans votre coeur sans causer de dommage à votre cerveau, vous entrez dans un état de mort clinique.

 

Selon l'American Chemical Society, à ce stade, même si le corps est en arrêt cardiorespiratoire, le cerveau entre alors dans une période d'hyperactivité neurologique.

 

C'est ce qu'on appelle aussi « l'expérience de mort imminente ». À ce moment, vous pouvez donc revivre votre assassinat en boucle dans votre tête, jusqu'à ce que les fonctions cognitives cessent. On parle alors de mort biologique, la seule qui vous délivrera de ce film d'horreur!