Cadillac CTS-VR1200

Cadillac CTS-VR1200 vitaminée par Hennessey

Lorsqu’il s’agit de parler de célèbres préparateurs, il n’est pas rare que nous fassions référence à des entreprises allemandes, lesquelles sont les plus connues à travers le monde.

Des noms tels: AC Schnitzer, AMG, Brabus, Carlsson, Gemballa, Irmscher, RUF et autres.

Le tuning extrême


Par définition, un préparateur est une entreprise spécialisée dans la transformation d’un véhicule de série qui, par ses soins, devient un bolide attrayant et généralement beaucoup plus performant.

Ici, on parle de tuning extrême et non d’une petite Honda Civic modifiée. À titre d’exemple, le Mercedes-Benz ML BlueTec est propulsé par un moteur de 240 chevaux, tandis que le même véhicule assemblé par AMG bénéficie d’une carrosserie plus dynamique et d’un moteur qui délivre une puissance de 550 chevaux.

Les préparateurs américains


En Amérique du Nord, les préparateurs se font plus rares et les plus connus sont en fait des divisions sport des constructeurs nationaux: Ford Racing, GM Performance Division, Mopar et SRT.

Parmi les indépendants, nous retrouvons les sociétés: Callaway, Hennessey, Hurst Performance, RENNtech, Saleen, Shelby, West Coast Customs et autres.

De ces derniers, il ne fait nul doute qu’Hennessey est de loin le plus imposant. À preuve, cette conversion extrême de la Cadillac CTS-V Coupe qui accueille une motorisation tonitruante.

Cadillac CTS-VR1200 signée Hennessey


La Cadillac CTS-V coupé est méconnaissable avec ses appendices forts peu discrets autour de sa carrosserie, notamment des contours d’aile proéminents et un capot très révélateur.

Sous ce dernier, nous retrouvons un moteur V8 de 7,0 litres bi-turbo qui délivre une puissance progressive qui grimpe de 800 à 1 000, voire à 1 226 chevaux, pour un couple de 1 109 lb-pi.

Le préparateur nous dit que sa berline sport passe de 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes. La vitesse de pointe de la voiture avoisine les 390 km/h.

La Cadillac CTS-VR1200 assemblée à la main par Hennessy sera produite en seulement 12 exemplaires.

Le bolide devient ainsi la voiture de série, la plus puissante au monde. Une place actuellement détenue par la Bugatti Veyron Super Sport avec ses 1 200 cv.