Ce jetpack pourrait être à vous en 2014... ou en 2015...

Il y a longtemps que l’on entend parler du jetpack de la compagnie néo-zélandaise Martin Aircraft, un bidule qui permettra un jour aux intrépides aventuriers parmi nous de s’envoler sans avoir besoin d’un avion, d’un hélicoptère ou d’une grosse catapulte. Nous avons maintenant des images d’un vol d’essai télécommandé du... 12e prototype (!) 

Selon la compagnie, ce nouveau prototype est beaucoup plus performant et plus manoeuvrable que les précédents, grâce à un changement de position des conduits d’air. Une bien bonne chose parce que s’il y a un critère qui s’impose quand vient le temps de choisir une machine volante, c’est bien la manoeuvrabilité. Si vous ne me croyez pas, allez regarder un ou deux dessins animés de Wile E. Coyote et vous serez convaincus! 
 
En termes de chiffres, on parle d’une vitesse moyenne de l’ordre de 50 km/h avec des pointes à 65, et d’une autonomie d’environ 30 km. Alors si vous avez l’intention de vous en servir pour aller travailler en flottant au-dessus des bouchons du pont Champlain, assurez-vous d’habiter dans la première couronne de banlieue, pas plus loin!

Semble-t-il que les pompiers et les policiers pourront mettre la main sur les premiers exemplaires commerciaux dès l’an prochain et que le reste de la population suivra en 2015. Et par: «le reste de la population», sachez que je veux dire: «des gens plus riches que moi», puisque le prix de détail de l’appareil devrait tourner autour de 250 000$. Plus le carburant et l’équipement de sécurité.
 
J’ai vu quelques autres prototypes de jetpacks de Martin dans le passé et je dois dire que celui-ci semble beaucoup moins «gigantesquissime» et plus utilisable par le commun des mortels. On verra bien ce qu’il en est quand les vols avec pilote reprendront d’ici la fin de 2013.
 
Source: Tech Crunch