Ce qu’il faut retenir du CES 2012

Le Consumer Electronics Show de Las Vegas avait lieu cette semaine. (Enfin, techniquement, il n’est pas encore fini, mais il ne se passe jamais rien la dernière journée alors faisons comme si.) Voici ce qu’il faut en retenir cette année.

La grande tendance

Une bonne façon de savoir ce que l’industrie espère nous vendre, c’est de compter le nombre de produits différents annoncés dans une catégorie particulière. En 2010, ce qui dominait le plancher, c’étaient les téléviseurs 3D et les liseuses. En 2011, les tablettes. Cette année: les “ultrabooks”.

L’ultrabook est un ordinateur portable très mince et tout de même relativement puissant, conçu pour faire la lutte à la fois au Macbook Air (surtout) et aux tablettes (un tout petit peu). Parmi ceux qui ont attiré l’attention: le HP Envy14 Spectre, dont le boîtier en verre “Gorilla Glass” lui donne un look d’enfer pour aller avec sa puissance (Core i7, stockage SSD, port HDMI, etc.), le Dell XPS13 ultra-léger grâce à son boitier en fibre de carbone, et l’Aspire S5 d’Acer, le plus mince démontré au CES avec une épaisseur maximale de 15 mm. Voici d’ailleurs la vidéo d’introduction du HP Spectre:

Ceci dit, tout le monde n’est pas convaincu de la pertinence de cette catégorie: les ventes des premiers ultrabooks (hormis le Macbook Air, qui n’en est pas à sa première génération) ont été décevantes, et pour le moment certains considèrent que l’ultrabook constitue surtout une manière, pour Intel, de s’insérer dans un segment de marché dominé par ses compétiteurs.

Et quand on considère le peu de succès de la télé 3D et le faible nombre de liseuses et de tablettes qui ont vraiment fait leur place sur le marché après avoir été présentées au CES, on se doit d’admettre que l’industrie n’a pas toujours le don de clairvoyance!
 
La télévision: OLED, intelligente, et ...
 
Attendue depuis plusieurs années mais très difficile à produire à une échelle raisonnable, la technologie OLED (dans laquelle chaque pixel est doté de ses propres diodes de couleurs) pourrait enfin percer cette année. Samsung a présenté un appareil de 55 pouces qui devrait être sur le marché “quelque part en 2012″, tandis que LG en a démontré un (qui n’est peut-être qu’un prototype) aussi grand mais d’une épaisseur de… quatre millimètres. Quatre! Par contre, Sony a décidé d’abandonner ce créneau pour se concentrer sur le “Crystal LED”, une technologie qui utilise aussi des diodes pour chaque pixel mais différemment.
 
On verra aussi bientôt une nouvelle génération de téléviseurs intelligents. Nyxio a annoncé une gamme de téléviseurs à écrans tactiles dotés du système Android et capables, en théorie, d’exécuter toutes les applications développées pour celui-ci. La webcam et le microphone deviendront aussi des accessoires quasi-obligatoires, pour la communication mais aussi pour contrôler son téléviseur avec les gestes et la parole. Et la prochaine gamme de Samsung sera équipée de processeurs doubles-coeurs pour passer rapidement de la télévision aux applications secondaires.
 
Enfin, le CES ne serait pas le CES sans quelques prouesses technologiques qui n’ont pas beaucoup de chances de se retrouver dans nos salons à court ou à moyen terme. Sharp a présenté un téléviseur de 85 pouces à la résolution 8K, soit 16 fois celle d’un téléviseur 1080p (ou 33 millions de pixels), tandis que la compagnie chinoise TCL avait dans sa besace un téléviseur holographique.
 
Pour les gamers…
 
Le CES n’est pas un salon particulièrement attrayant pour l’industrie du jeu, mais Razer en a tout de même profité pour présenter Fiona, une étrange tablette Windows 7 dotée de deux contrôleurs qui ressemblent beaucoup au Nunchuk de la Wii ou à des accessoires de PlayStation Move. Fiona (qui changera sans doute de nom en cours de route) devrait être lancée d’ici la fin de l’année.
 
Razer Fiona
 
Pour ce qui est des consoles, pas grand chose à signaler. La Wii U était sur place, mais on n’a rien appris de neuf. Kaz Hirai aurait confirmé qu’il n’y aurait pas de PlayStation 4 au E3 cette année. Et du côté de la XBOX, rien du tout. Faudra attendre encore quelques mois.
 
Les survivants 
 
Deux compagnies que l’on donnait pour mortes ont présenté des produits apparemment pas piqués des vers. Le téléphone Lumia 900 de Nokia, un appareil Windows Phone, a fait tourner les têtes à un tel point que plusieurs l’ont qualifié de meilleur produit de toute l’exposition. Tandis que la prochaine génération du PlayBook OS de Research in Motion, qui arrivera sur le marché… euh… un de ces jours, serait une immense amélioration par rapport à celle qui a échoué en 2011. Trop peu trop tard pour RIM? Bien possible…
 
Les trucs bizarres 
 
Semble-t-il que la compagnie Haier aurait démontré un téléviseur contrôlé par la pensée, mais dont les performances n’étaient pas très convaincantes. Ericsson espère bientôt transmettre des données entre deux gadgets en les faisant passer à travers votre corps. Et surtout, Victorinox offrira un couteau suisse à 3 000$ qui inclut une clé USB de 1 Téraoctets. Ayoye.