Ce qui se cache derrière les chalets suisses...

par François Dominic Laramée le 30 juin 2015

L’armée suisse ne fait pas preuve d’inventivité seulement quand vient le temps de concevoir des canifs de toutes sortes. Elle sait aussi cacher des bunkers, des arsenaux et toutes sortes d’autres installations militaires en les camouflant sous les couleurs de pittoresques maisons de campagne.

Faux chalet qui cache un bunker

Le photographe Christian Schwager a documenté cette pratique dans un projet intitulé « Faux Chalets », qui recense toutes sortes d’édifices dont les fenêtres ne sont pas de vraies fenêtres mais seulement des peintures sur du béton et dont les dimensions n’ont rien à voir avec ce que l’on s’attendrait à trouver si des gens y vivaient vraiment. Semble-t-il que l’existence de ces faux chalets était si bien cachée que, jusqu’en 2004, bien des Suisses ignoraient que certaines des maisons de leurs villages étaient en fait des caches d’armes et des fortifications secrètes!

Il existerait plus de 250 de ces faux chalets en Suisse, dont plusieurs datent de la Seconde Guerre mondiale. Certains ont été laissés à l’abandon; d’autres sont étonnamment bien conservés encore aujourd’hui.

Source: Messy Nessy Chic