Changer son pneu en roulant à toute vitesse et autres folies routières arabes

L’Arabie Saoudite est le pays où l’on compte le plus d’accidents de la route, la culture du drift fort populaire auprès des jeunes hommes en est la cause principale. Bien que les autorités tentent de mettre un terme à ses comportements routiers plus que dangereux, force est d’admettre que cette culture est largement implantée auprès des hommes âgés de 16 à 36 ans. Il s’agit en quelque sorte d’un rite de passage et d’acceptation pour ces jeunes qui se foutent des dangers tant pour leurs personnes que pour celles d’autrui.

L’année dernière, l’extraordinaire vidéo-clip de la chanson Bad Girls de M.I.A., nommé aux Grammys, a révélé au monde cette culture qui s’étend désormais dans le monde arabe. Le voici :

 
 
Et voici quelques exemples de drifts arabes complètement fous, intrépides et dangereux. 
 
Changer de pneu en roulant à toute vitesse :
 
 
Plusieurs spectateurs qui risquent de se faire frapper par une voiture en plein drift :
 
 
Une compilation de drifts :
 
 
Servir et boire du thé en roulant à deux roues et bien plus :
 
 
Soulignons que Red Bull tente de capitaliser sur cette culture en organisant des événements de drifts dans le monde arabe, comme celle-ci qui a eu lieu l’année dernière à Abu Dhabi :
 
 
Enfin, les vidéos ou documentaires sur les dangers de telles conduites semblent plutôt rares. Il y a bien quelques compilations d’accidents de drifts, mais je n’en inclue pas ici, car on y voit bien souvent des cadavres.
 
P.-S. S.V.P., ne recréez pas de tels comportements, car comme le chantait Projet Orange, à la fin des années 90, cela vous ferait vite passer de Héros à Zéro.

Catégories