Chevrolet Traverse 2013: Discret mais efficace

Le Traverse de Chevrolet, tout en rondeur, épuré et discret

Certains véhicules en essai nous marquent plus que d’autres. Dans la plupart des cas, avant même d’en avoir pris le volant, on sait par expérience et par nos connaissances ce que le véhicule nous livrera. Mais dans le cas du Traverse, c’est seulement après avoir roulé pendant une semaine que nous avons découvert de surprenantes qualités.

Le Traverse fait partie d’un trio de VUS de moyen gabarit du constructeur américain General Motors. Chez Chevrolet, il s’immisce entre les Equinox et Tahoe. Le Traverse partage toutefois la grande majorité de ses composantes avec le Buick Enclave et le GMC Acadia. Des trois, le Traverse est surement celui qui montre la silhouette la plus sobre, discrète et classique. Il sied bien à la classe moyenne alors que le Buick Enclave offre un ensemble plus luxueux et plus dispendieux et que le GMC Acadia se destine à un service plus intense.

 

Think big!

D’entrée de jeu, les généreuses dimensions du Traverse lui permettent de rivaliser avec les fourgonnettes, de moins en moins populaires. La présence d’une troisième rangée, au dégagement assez impressionnant, permet même à des adultes d’y prendre place et d’être confortables. Malheureusement, si les passagers du centre reculent leur siège au maximum, l’espace pour les jambes à l’arrière fond comme neige au soleil. Et comme c’est souvent le cas pour les sièges de troisième rangée, l’assise est tellement basse que les genoux remontent pratiquement au plafond... L’accès s’avère cependant aisé mais il manque nettement de soutien et de rembourrage, autant pour l’assise que pour le dossier.

Au centre, les passagers bénéficient d’un dégagement impressionnant. Bien qu’une banquette soit disponible, il faut impérativement opter pour les deux baquets qui procurent un soutien merveilleux et un confort digne d’un La-Z-Boy. Imaginez lorsque deux enfants de 7 ans s’y assoient pour écouter Hotel Transylvania avec un sac de chips, le Traverse devient alors une parfaite salle de cinéma! Bizarrement, on ne trouve pas de lumières de lecture individuelles et bien dirigées aux places médianes, ce qui a évidemment beaucoup plu aux enfants puisqu’ils n’ont pas été en mesure de faire leurs devoirs.

À l’avant, on découvre des sièges confortables mais qui manquent de support latéral. La position de conduite se trouve aisément sauf pour l’appuie-tête qui s’avance trop vers l’avant. On a donc toujours l’impression d’être trop avancé et il est pratiquement impossible de s’accoter confortablement la tête vers l’arrière. Il faut également se questionner sur l’ergonomie du siège qui semble s’enfoncer trop au niveau des omoplates. Bref, faites-en l’essai quelques heures avant de vous en procurer un.

 

Conduite agréable


Conduire un Traverse, c’est pratiquement comme si l’on conduisait un motorisé. On a l’impression de tenir les rênes d’un véhicule de grand gabarit tellement les passagers sont loin de nous. Heureusement, la conduite est facile et rassurante. La visibilité surprend dans toutes les directions, sauf vers l’arrière où une caméra de recul nous aide. Malgré les distances, tout à l’intérieur du Traverse tombe à portée de main sauf le contenu de l’espace de rangement au haut de la console centrale. Autrement, le seul désagrément notable vient de la commande pour activer le coup de balai des essuie-glaces qui nécessite que l’on retire la main gauche du volant pour l’activer.

Sur le plan mécanique, le Traverse abrite le traditionnel V6 de 3,6 litres. Il développe tout près de 290 chevaux, cependant, compte tenu du poids de 2 141 kg, la puissance obtenue sous le pied s’avère suffisante mais juste. Toutefois, pleinement chargé ou remorquant une lourde charge, le Traverse semble manquer de cavalerie. Si ces cas extrêmes sont votre quotidien, il faudrait mieux acheter un Chevrolet Tahoe qui tracte 1 361 kg de plus que les 2 359 kg (5 190 livres )du Traverse, pour un total de 8 184 livres.

Il ne faut pas s’attendre à des prestations sportives avec un si gros véhicule. Les accélérations tombent dans la moyenne alors que les reprises mettent du temps à se mettre en place. Le roulis est bien présent puisque les suspensions semblent avoir été calibrées pour obtenir une douceur de roulement digne d’une Cadillac, celle d’antan!

Sur l’autoroute, la consommation du Traverse s’est maintenue à tout près de 13 litres aux 100 km, ce qui nous parait élevé. En ville, elle oscillait autour de 15 litres, bien que nous ayons conduit de façon civilisée et que la transmission automatique bénéficie d’un sixième rapport. Il faut dire que notre Traverse d’essai était équipé de la transmission intégrale et qu’il n’est pas possible de passer en deux roues motrices puisque le système ne permet aucune intervention de la part du conducteur.

Le Traverse s’ouvre sur un habitacle très volumineux. Les places avant offrent un excellent dégagement alors que l’espace disponible au centre rivalise avec celui de mon salon. À la troisième rangée, on note un dégagement généreux et au-dessus de la moyenne qui laisse tout de même un bon volume de chargement dans le coffre. Avec un moteur fiable et une transmission intégrale, on trouve un véhicule complet. Dommage qu’il soit si gros et que sa consommation frôle les 15 litres aux 100 km.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Chevrolet Traverse 2LT TI 2013

Fourchette de prix

34845 à 50725$

Prix du modèle à l'essai

50565$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 160 000 km

Options

Sièges 7 places (1 870$)
Système de divertissement (2 255$)
Toit ouvrant (1 685$)
Remorquage (550$)

Concurrents

Ford Edge, Ford Flex, Honda Pilot, Mazda CX-9, Nissan Murano, Subaru Tribeca, Toyota Highlander

Points forts

Habitacle généreux
Équipement complet
Confort assuré
Mécanique éprouvée

Points faibles

Gabarit imposant en ville
Puissance juste
Ergonomie parfois douteuse
Consommation élevée

Fiche d'appréciation

Consommation

70.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

90.0 %

Performance

70.0 %

Apréciation générale

80.0 %