Les choses les plus étranges faites par des somnambules

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 28 octobre 2015
Un homme somnambule

Comme si le fait de se promener en dormant n’était pas assez bizarre en soi, ces quatre comportements de somnambule ont de quoi étonner!

 

Manger comme un porc

Manger en pleine nuit

Crédit photo: hd1photography / Thinkstock

 

Une petite fringale de fin de soirée? Non, plutôt une ÉNORME fringale qui dure toute la nuit et dont les seuls souvenirs au petit matin sont des emballages vides… et des kilos en trop. Car les calories ingérées, elles, ne sont pas qu’un mauvais rêve!

 

S’improviser des parties de jambes en l’air

Un couple dans la nuit

Crédit photo: carloscastilla / Thinkstock

 

Excuse-moi chéri, je t’ai trompé en dormant… En 2004, une Australienne sortait en pleine nuit pour errer dans la ville et faire l’amour avec de parfaits inconnus. C’est ce qu’a découvert son mari après plusieurs mois de réveils causés par son épouse, qui ne gardait aucun souvenir de ses expéditions nocturnes. L’histoire ne dit pas ce que ces hommes ont pensé des approches de cette charmante endormie…

 

S’aventurer dans des expéditions dangereuses

Somnambule en danger

Crédit photo: riskms / Thinkstock

 

Il y a une dizaine d’années, à Londres, une jeune fille de 15 ans s’est retrouvée en pleine nuit au sommet d’une grue de 40 mètres, complètement endormie. Croyant à une tentative de suicide, des passants ont alerté la police. Ses parents ont expliqué que l’adolescente avait pris l’habitude de grimper pendant ses épisodes de somnambulisme. Elle a eu de la chance cette fois-ci…

 

Commettre l’irréparable

Tueur

Crédit photo: Alexei Novikov / Thinkstock

 

Violer, tuer… des gestes terribles ont déjà été commis en plein épisode de somnambulisme. Blâmer Morphée au tribunal pour cet odieux comportement nécessite bien sûr une défense béton, appuyée par un diagnostic médical. Le cauchemar demeure toutefois réel… Un cas célèbre s'est même rendu jusqu'en Cour Suprême au Canada : celui de Ken Parks, acquitté en 1989 du meurtre de sa belle-mère et d'une tentative de meurtre de son beau-père. Les médecins ont déterminé qu'il était endormi au moment des faits.