Chute des ventes de jeux vidéo: faut-il s’inquiéter?

Les statistiques de ventes de jeux vidéo n’ont rien de bien réjouissant depuis quelques mois. En fait, depuis 4 mois, les ventes de l’industrie ont chuté de près de 30% par rapport à la même période l’année précédente, du jamais vu depuis le grand crash du début des années 1980 si ma mémoire est bonne. Pourquoi? Voici quelques pistes de réponse.

Une partie du problème provient d’un manque de produits très attendus. Le début de l’année 2012 a été particulièrement pingre à ce chapitre. Mais même le grand succès de Mass Effect 3 n’a pas permis de renverser la tendance: selon les analystes du NPD Group (qui n’a rien à voir avec le parti politique, mais qui est la source la plus respectée en ce domaine depuis au moins une quinzaine d’années), les ventes de logiciels de jeux ont tout de même baissé de 26% en mars 2012 par rapport à mars 2011.
 
Une autre source de maux de têtes pour les détaillants: la faiblesse de Nintendo. Plus personne n’achète de matériel pour la Wii, et les éditeurs de jeux préfèrent attendre le lancement de la Wii U plutôt que de miser sur une console vieillissante - d’autant plus que le type de jouabilité requise par les nouveaux contrôleurs de la Wii U requiert des changements significatifs. 
 
Et finalement, les chiffres de NPD ne tiennent pas compte des ventes de jeux téléchargeables, de contenu additionnel pour des jeux déjà achetés (DLC), et de contenu pour les plates-formes mobiles. Des canaux qui échappent aux détaillants et aux distributeurs, mais qui constituent des parts croissantes des revenus pour les éditeurs et les développeurs.
 
Conclusion: il n’y a pas forcément de raison de s’inquiéter... Sauf si on possède une boutique de jeux ou des actions de Nintendo. Auxquels cas la Wii U n’arrivera pas sur les tablettes une minute trop tôt!
 
Sources: Gamasutra 
Photo : Hachimaki