Cinq arguments en faveur des fourgonnettes

Apparues au début des années 80, les fourgonnettes compactes ont connu une forte popularité. Tant et si bien que la majorité des constructeurs avaient un ou deux modèles à leur catalogue à la fin de la décennie. Au fil des ans, les empattements se sont allongés, la mécanique s’est sophistiquée et le confort de l'habitacle. Pour toute famille active, c'était le véhicule incontournable de l'époque.

Dodge Caravan

Puis les gens se sont de plus en plus dissociés de la catégorie, prétendant que c'était des modèles ringards qui servaient aux parents pour aller reconduire leurs enfants au terrain de soccer l’été ou à l'aréna l’hiver. Les gens se sont alors tournés vers les VUS dotés de trois rangées de sièges. Ce choix n’est pas logique, mais la crainte des gens de se faire appeler « maman soccer » ou « papa hockey » parce qu’ils conduisaient une fourgonnette a nui à la popularité de la catégorie. Tant et si bien que plusieurs constructeurs, GM et Ford notamment, ont abandonné cette catégorie pour concentrer leurs efforts sur des véhicules multisegments. Le Ford Flex en est le parfait exemple.

Pourtant, ce ne sont pas les qualités qui font défaut aux fourgonnettes. En voici cinq qui vous feront reconsidérer de type de véhicule. 
 

1- Pratique 

Toyota Siena
 
Il est difficile de trouver un véhicule plus pratique qu'une fourgonnette. Avec ses portes latérales arrière coulissantes, très souvent motorisées, il est très facile d’y monter ou d’en descendre. Certaines personnes en ont à redire contre ces portes latérales, mais tentez de monter dans le véhicule dans un stationnement d'un centre commercial alors que l’espace est réduit et vous serez rapidement converti. De plus, l’ouverture par télécommande des portières ou du hayon est vraiment appréciée lorsqu'on arrive les bras chargés de paquets. De nombreux accessoires optionnels permettent de rehausser le côté pratique, notamment les  consoles centrales mobiles et parfois réfrigérées qui font office de glacière.
 

2- Spacieuse 

Habitacle Chrysler
 
La capacité de charge est sans égale et on peut également y asseoir sept personnes, selon la configuration des sièges. Compte tenu de la hauteur du pavillon, il est facile d'y placer des objets forts encombrants. En plus, il est possible de transporter sans problème de gros matériaux de construction comme des feuilles de contreplaqué. Les cyclistes, les amateurs de plein air et les skieurs sont autant de clients satisfaits. Et personne n'aura à se plaindre que sa tête touche au plafond. Certains modèles proposent des espaces de rangement sous le plancher, généralement à l’arrière, en plus de multiples autres placés un peu partout dans l’habitacle.
 
 

3- Polyvalente 

VW Routan
 
Selon l'aménagement des sièges, une fourgonnette peut accueillir jusqu’à sept passagers ou transporter une incroyable quantité d’objets lorsque ces mêmes sièges sont remisés. Dans certains cas, ceux-ci s'escamotent dans le plancher, ajoutant à la polyvalence puisqu'il suffit de quelques secondes pour transformer la fourgonnette en véhicule sept places ou d’en dégager l’espace de chargement. De plus, comme les sièges sont autonomes les uns par rapport aux autres à l'arrière, il est possible de réaliser de multiples configurations bagages/passagers. Même la plus petite des fourgonnettes, la Mazda5, permet de transporter passagers et bagages sans aucun problème. Soulignons au passage que seule la Toyota propose une version à traction intégrale sur le marché.
 

4- Confortable 

Mazda5

 
Pour plusieurs personnes, une berline est plus confortable qu'une fourgonnette. Permettez-moi d'être en désaccord. En effet, les occupants des places avant sont assis dans une position plus élevée que dans une automobile ce qui leur assure une meilleure vision de la route tandis que ces sièges genre conducteurs d'autobus s'avèrent nettement plus confortables lors de longs trajets. Les places arrière, selon les marques et les modèles, peuvent varier, mais elles sont confortables. Par ailleurs, l’espace disponible pour les passagers arrière permet à ceux-ci une meilleure liberté de mouvement que dans une berline traditionnelle dans laquelle on est généralement assis en arrière avec la tête entre les deux jambes... 
 

5- Les enfants adorent

Vidéo à bord
 
Les parents le confirmeront, voyager avec de jeunes enfants n'est pas toujours agréable. Souvent, ceux-ci ont la bougeotte et se sentent opprimés assis à l'arrière d'une berline. De plus, leur niveau de visibilité n'est souvent pas extraordinaire puisque l'assise des sièges est basse. Les enfants adorent les fourgonnettes, car ils y jouissent de plus d’espace et la vision périphérique y est meilleure. En outre, il est possible de commander un système de divertissement à bord qui permet aux jeunes de regarder des films ou encore de jouer à leur jeu électronique préféré. Sans oublier que les écouteurs sont sans fil, ce qui ajoute au confort.
 
Les gens qui refusent d'être vus au volant d’une fourgonnette sont, selon moi, dans l’erreur. En snobant ce type de véhicule, ils se privent d’un moyen de transport aussi confortable que pratique. De plus, les récentes générations des fourgonnettes se sont avérées de bonnes routières. Finalement, étant donné que depuis quelques années la demande est à la baisse dans cette catégorie, les manufacturiers les vendent souvent à un prix fort intéressant.