Climatiseur : critères de sélection pour faire le bon achat

L’été arrive bientôt avec ses périodes de chaleur excessive. Vous avez probablement commencé à penser à l’achat d’un climatiseur, mais ne savez pas trop par où commencer?

N’attendez surtout pas trop longtemps, vous risqueriez de tomber sur des ruptures de stock, des délais d’installation ridicules ou pire, des vendeurs malhonnêtes qui tenteront de profiter de votre moment de panique.

Voici donc un petit guide sans prétention pour tenter de démêler tout ça…

Les types de climatiseurs

Il existe plusieurs types de climatiseurs :

  • climatiseur de fenêtre : idéal pour une seule pièce, un appartement, un condo ou un chalet de dimensions modestes
     
  • climatiseur portable (ou mobile) : si vous ne voulez rafraîchir qu’une pièce ou un espace relativement restreint, mais n’avez pas la possibilité d’installer un climatiseur de fenêtre
     
  • climatiseur encastrable : pour ne climatiser qu’une seule pièce
     
  • climatiseur mural : pour diffuser de l’air frais dans une maison
     
  • climatiseur central : pour les maisons équipées de conduits de ventilation

Climatisateurs varia




D’ailleurs, votre facture d’électricité risque d’être plus élevée qu’avec un plus gros climatiseur, puisque le climatiseur de fenêtre n’arrivera pas à suffire à la demande et fonctionnera à plein régime plus longtemps.

La puissance nécessaire

La puissance d’un climatiseur se calcule en « BTU ». Oui, comme les barbecues! BTUest une unité de mesure calorifique qui provient de « British Thermal Unit ». Voilà pour l’explication sémantique.

Maintenant, de combien de BTU avez-vous besoin? Seul un technicien pourra vous le calculer avec certitude.

Dans le cas d’un climatiseur mural ou central, il serait recommandé de consulter au moins 2 ou 3 techniciens, puisque la dépense est autrement plus importante qu’un simple climatiseur de fenêtre. Les techniciens se déplacent habituellement pour aller voir votre maison.

Si vous achetez un climatiseur qui manque de puissance, celui-ci roulera constamment à puissance maximale et s’usera plus rapidement (en plus de vous coûter plus cher en électricité).

Si, au contraire, vous achetez un appareil trop puissant pour votre maison, l’air projeté sera plus froid et les variations de températures plus marquées entre les cycles.

Cycles du climatisateur

Par exemple : un climatiseur de fenêtre de 10400 BTU peut très bien rafraîchir les chambres à l’étage d’un cottage, mais fera peu de différence au rez-de-chaussée et aucune différence au sous-sol (même en installant des ventilateurs oscillants pour pousser l’air, j’ai essayé).

Par contre, un climatiseur mural de 12000 BTU placé de façon stratégique dans une cage d’escalier, entre les étages, aura un rendement optimal, puisque l’air sera projeté de façon à couvrir les deux étages, voire même faire circuler l’air du sous-sol.

Climatiseur seul ou thermopompe?

Climatiseurs 2

En ce qui concerne les climatiseurs muraux, vous avez aussi la possibilité d’acheter un compresseur qui fait office de thermopompe. Vous devrez prévoir quelques centaines de dollars de plus dans votre budget versus l’achat d’un « simple » climatiseur, mais la chaleur projetée par une thermopompe est beaucoup moins sèche et donc préférable à celle produite par les plinthes électriques.

Le budget

Allez-y toujours selon votre budget, mais sachez qu’il est préférable d’opter pour un modèle un peu plus cher et ainsi avoir un appareil de qualité (et garanti plus longtemps – certaines marques offrent une garantie couvrant une période de *10* ans!) que d’opter pour un appareil « bas de gamme » et avoir des problèmes.

Certains vendeurs offrent du financement, mais la plupart exigeront le paiement complet une fois l’installation effectuée (ne payez surtout pas la totalité avant la fin des travaux!).

Voici un exemple du budget à prévoir, selon le type de climatiseur. Ces prix sont donnés à titre indicatif et ne représentent pas nécessairement le prix moyen ou « idéal » :

  • climatiseur de fenêtre : 150$ et plus (environ 400$ pour 10000 BTU)
     
  • climatiseur portable (ou mobile) : 450$ et plus (8000 à 24000 BTU)
     
  • climatiseur encastrable : 350$ et plus (4000 à 24000 BTU)
     
  • climatiseur mural/thermopompe : 2000$ et plus (9000 à 24000 BTU)
     
  • climatiseur central/thermopompe : 3500$ et plus (18000 à 60000 BTU) – on parle de 10000$ et plus pour une installation complète avec conduits de ventilation

Un conseil : n’achetez pas de systèmes « bas de gamme »! Si un bris survient, qu’il soit couvert ou non par la garantie, le vendeur devra commander la pièce directement de Chine et les délais seront beaucoup plus longs qu’un climatiseur de meilleure qualité (qui ne brisera probablement pas - ou pas aussi vite).

En toute confiance…

Assurez-vous que votre vendeur détienne une license de la Régie du bâtiment du Québec et soit membre de la CMMTQ (Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec).

Il ne vous reste plus qu’à prévoir un peu de temps pour magasiner tout ça, mais… n’attendez pas trop!

Bon été!

(Source de la photo ''Cycle de climatisation'': http://www.energieplus-lesite.be)
 

Catégories