Combattre le cancer avec une infection bactérienne

par François Dominic Laramée le 20 août 2014

Tous les moyens sont bons pour combattre le cancer. Une équipe de chercheurs, basée notamment aux instituts médicaux Johns Hopkins de Baltimore, a récemment annoncé avoir réussi une percée dans la lutte contre certains types de tumeurs à l’aide d’un médicament pour le moins inusité: une bactérie Clostridium Novyi.

Les chercheurs ont d’abord développé une variante affaiblie de ce micro-organisme, apparenté à l’inquiétant C. difficile qui sévit dans les hôpitaux depuis quelques années. Puis, ils ont injecté des spores de la bactérie directement dans les tumeurs de 17 animaux: d’abord un rat, ensuite 16 chiens. L’injection ayant provoqué une réaction positive du système immunitaire chez le rat et chez six des chiens, les chercheurs ont ensuite traité un patient humain victime d’un cancer des os avancé et ils ont observé une diminution de la taille de sa tumeur, à la fois à l’intérieur de l’os et aux alentours de celui-ci. Autrement dit: on ne parle pas d’une guérison, mais au moins on a pu retarder la progression de la maladie.

Évidemment, un seul résultat positif ne suffit pas: il faudra des années de tests à plus grande échelle pour déterminer si le traitement à la bactérie Clostridium Novyi est plus efficace qu’un placebo dans la population en général. Mais l’on n’a jamais assez de bons médicaments contre le cancer, alors on ne peut que souhaiter que les prochaines études confirment ce premier résultat.

Source: Science Magazine