ComicCon de Montréal : Questions et réponses avec Felicia Day

Comédienne, auteure, productrice (et adepte de jeux vidéo), Felicia Day est une jeune femme aux talents multiples. Dans le cadre du ComicCon de Montréal, elle a accepté de répondre aux questions de ses nombreux fans. Si vous n'avez pu assister à l'événement, voici un compte-rendu.
 
Vous êtes actrice, productrice, blogueuse, et j’en passe. Si vous deviez faire un seul métier pour le restant de vos jours, que choisiriez-vous?
 
Felicia Day : Je souffre d’un léger déficit d’attention, c’est pour ça que je fais autant de choses différentes (rires). Quel métier je choisirais? Je ne sais pas. Peut-être que je tournerais uniquement des vidéos, mais sur un tas de sujets différents… Je triche un peu, tu m’as demandé de ne choisir qu’une seule chose (rires). J’aime beaucoup le métier de comédienne, qui permet de me glisser dans la peau de quelqu’un d’autre, mais je pense que j’opterais peut-être pour l’écriture, parce que je suis foncièrement asociale (rires). J’aime être seule. Chez moi. Avec mon chien. Et un jeu vidéo (applaudissements). J’ai lu un livre qui parlait des personnes extraverties et introverties. J’ai adoré être classée dans une catégorie qui justifie tout ce que j’ai envie de faire, mais que je ne devrais pas (rires). Je suis désolée, je ne peux pas sortir de la maison. Jamais. C’est biologique (rires). Donc, je choisirais peut-être l’écriture, que j’apprécie beaucoup même si j’écris très lentement. On investit tellement de soi-même quand on invente un monde. L’imagination peut nous emmener à tellement d’endroits différents... C’est probablement le métier que je choisirais.
 
Felicia Day
 
Vous pourriez peut-être écrire une autre bande dessinée de The Guild?
 
Felicia Day : J’y pense (applaudissements). Il faut que je sois d’abord absolument certaine de trouver une histoire que vous allez aimer. Comme je disais, je ne suis pas très rapide, parce que j’essaie d’explorer toutes les possibilités quand j’écris. Il faut aussi que je fasse beaucoup de recherche, ce qui m’oblige à jouer à des jeux vidéo (rires). J’ai passé plus de 200 heures dans Skyrim. Je possède toutes les maisons, et j’ai même mis des enfants dans chacune. Vous avez essayé le contenu téléchargeable Hearthfire pour le jeu? Ça permet d’adopter des orphelins, et de leur donner un logis. Ensuite, chaque fois que l’on visite sa maison, ils vous demandent s’ils peuvent avoir une poupée. Ils veulent toujours avoir quelque chose. Est-ce que c’est la même chose avec les vrais enfants (rires)?
 
(Plusieurs personnes crient « oui » dans la salle)
 
Comme comédienne, est-ce que vous préférez interpréter des filles geeks, ou des personnages complètement différents de vous?
 
Felicia Day : Certains pensent que je joue souvent le même rôle, mais je ne suis pas d’accord. Mon personnage dans Supernatural est très différent de celui dans The Guild. En réalité, je ne passe pas beaucoup d’auditions, je suis trop occupée. Je n’ai pas auditionné une seule fois dans les quatre dernières années. Les gens m’associent souvent à « la fille qui joue des rôles de geeks ». J’ai refusé plusieurs rôles à cause de ça. Parce que je refuse d’être un cliché, ou d’être étiquetée. C’est pourquoi je suis aussi sélective avec les projets auxquels j’accepte de participer. Ce qui est bien des personnages que j’interprète, c’est qu’ils aiment des choses geeks, mais ce n’est pas ce qui les définit de prime abord. J’espère que les rôles que je joue sont plus profond que juste « la fille qui aime les bandes dessinées », ou « la hackeuse ». C’est très important pour moi. Sinon, j’aimerais beaucoup interpréter une personne qui assassine des tas de gens (rires). C’est agréable de pouvoir sortir de sa zone de confort, et si la chance se présente, j’adorerais ça. Pas de tuer des gens, je ne suis pas une meurtrière (rires). J’aimerais quand même poignarder quelqu’un un jour (rires)...
 
Felicia Day
 
Diriez-vous que vous ressemblez, ou que vous êtes différente de votre rôle de Charlie dans Surnaturel?
 
Felicia Day : Il y a toujours des similitudes avec soi-même dans tous les personnages qu’on joue en tant qu’acteur. Je pense que c’est ce qui apporte de l’authenticité à un rôle, mais moi et Charlie ne sommes pas la même personne non plus. D’une certaine façon, je dirais qu’elle possède plus d’assurance que moi. Je n’ai pas beaucoup d’objets geeks chez moi non plus, je ne suis pas aussi maniaque qu’elle là-dessus. Charlie s’exprime beaucoup à travers ses possessions matérielles… Je pense surtout qu’elle a plus d’audace, et plus d’assurance, que moi.
 
Comment est-ce de travailler avec Jensen (Ackles) et Jared (Padalecki) sur Surnaturel?
 
Felicia Day : Ils sont incroyablement drôles. Ce sont de si bons acteurs, et ils connaissent tellement leurs personnages! Ils déconnent, ils font des blagues, et dès que la caméra s’allume, ils ont vraiment l’air de venir de perdre un être cher… C’est instantané. C’était la même chose sur le tournage de Dr. Horrible. Ces gars-là sont tellement talentueux et professionnels! Leur imagination est vive, ils se transportent immédiatement dans un monde imaginaire, de manière si naturelle… C’est ce que j’aime des gars de Surnaturel. Ils sont trop comiques, c’est difficile de garder son sérieux. Ils essayent toujours de me faire décrocher quand je tourne mes scènes. C’est pour ça que j’ai beaucoup de plaisir à travailler sur cette émission. Je serai de retour dans le quatrième épisode de cette saison-ci (applaudissements). Je pense que cet épisode possède la meilleure finale de toute la série (rires). Je ne veux pas vendre la mèche, mais c’est vraiment très bien écrit...
 
Felicia Day
 
Que préférez-vous sur le plateau de Surnaturel?
 
Felicia Day : J’aime vraiment tout le monde sur le plateau, chaque personne. C’est comme une famille. Je me sens en sécurité de travailler avec eux, et libre de m’exprimer, de faire mon truc sans aucune crainte. Je crois que la peur est l’ennemie de la créativité. Si tu as peur, tu ne repousseras pas tes limites, ou tu ne te sentiras pas à l’aise de faire des choses que tu pourrais trouver embarrassantes. Tous les créateurs doivent composer avec ça, la peur qu’on se moque d’eux. C’est ce qui est fantastique du plateau de tournage de Surnaturel
 
Dans une entrevue avec le magazine Forbes, vous avez exprimé une certaine crainte de voir Hollywood prendre la mainmise sur les productions et séries Web. Que feriez-vous si un gros studio vous offrait un gazilliard de dollars pour racheter votre chaîne Web Geek & Sundry?
 
Felicia Day : Tout d’abord, je ne suis pas certaine du nombre de zéros qu’il y a dans un gazilliard (rires). Inévitablement, les gros studios vont miser davantage sur les productions web, mais ça sera l’équivalent d’avoir davantage de chaînes sur le câble, avec la possibilité d’obtenir du contenu sur demande. Ce sont les productions en tant que telles qui seront mises de l’avant, et c’est une bonne chose pour les créateurs, puisqu’il sera moins question de fidéliser le public envers un réseau de télévision, et plutôt envers le contenu. Du côté affaires, les propriétaires actuels du contenu vont probablement finir par posséder la majorité du contenu sur Internet aussi, mais la chose merveilleuse avec ce médium, c’est que quiconque peut y diffuser ce qu’il veut. On risque donc de voir plusieurs productions qui ressembleront à ce qui se fait aujourd’hui, mais aussi de nouvelles choses. Il y aura toujours la possibilité de regarder une série Web produite à Montréal par exemple, si c’est assez bon pour capter l’intérêt du public. Je pense que c’est fantastique. Ça veut dire que ce n’est plus un circuit aussi fermé qu’avant. Ce n’est plus une question de canal de diffusion, mais bien de contenu, et je pense que c’est une bonne chose pour tous les créateurs. 
 
Felicia Day
 
Vous êtes une adepte avouée des jeux vidéo. Quel est votre jeu préféré, en solo et en ligne?
 
Felicia Day : Mon jeu en ligne préféré est World of Warcraft. J’aime beaucoup Secret World aussi. Je ne sais pas si vous y avez joué (applaudissements)? J’ai appris le code morse, simplement pour accomplir une quête dans ce jeu. Ils ont littéralement intégré le code morse au jeu! Ce que je trouve merveilleux, c’est que les MMO évoluent, et font des ajouts très créatifs à la formule que World of Warcraft a établie. J’aimerais jouer un bon MMO dans l’espace. J’en ai essayé quelques-uns, mais aucun ne m’a accrochée... Pourquoi ne font-ils pas un MMO dans l’univers de Mass Effect (applaudissements)? Pour mon jeu solo préféré, je dois dire Dragon Age et Skyrim. J’ai probablement investi le même nombre d’heures dans les deux jeux. J’ai essayé de coucher avec tout le monde dans Dragon Age (rires). J’ai acheté toutes les maisons dans Skyrim.
 
Avec tout ce que vous avez déjà accompli dans votre carrière, que vous reste-t-il à faire?
 
Felicia Day : C’est une bonne question, je t’aime! Je voudrais écrire un livre. Et réaliser un film. Peut-être aller en Grèce (applaudissements). On dirait qu’il y a beaucoup de Grecs à Montréal (rires). Je souhaiterais visiter la Chine. Parler le Mandarin. J’aimerais aussi apprendre le crochet... Est-ce que tu veux que je continue (rires)?