Comment gagner 40 000$ en 5 jours grâce à une salade de patates

par François Dominic Laramée le 8 juillet 2014

En fait, le titre de cet article est probablement mensongé. Au rythme où Zack Danger Brown accumule les contributions à son invraisemblable Kickstarter qui tentait d’amasser 10$ pour financer la confection d’une salade de patates, il faudrait probablement dire 50 000$, 100 000$ ou one million dollars, comme le disait si bien le Docteur Evil. (Après tout, le deuxième prénom de Zack Danger Brown est bien censé être «Danger», comme celui d’Austin Powers. On le soupçonne de vouloir secrètement obtenir 100 milliards de dollars, mais avoir commencé mollo pour ne pas effrayer le gibier!)

À l’origine, le projet n’avait qu’un seul objectif: faire une salade de patates, et Brown disait n’avoir pas encore choisi la variété qu’il comptait essayer. Avec l’explosion de revenus, il s’est empressé d’inventer de nouveaux niveaux d’accomplissement à atteindre: à 100$, il s’est engagé à essayer deux recettes; à 250$, à utiliser une mayonnaise achetée dans la section des aliments naturels; à 3 000$, à louer une salle de réception et à inviter les Internets au complet à goûter à sa salade.

Au moment d’écrire ces lignes pour le moins surréalistes, le projet de Brown approchait les 4 000 contributeurs avec encore 24 jours à écouler. Pas moins de 69 personnes avaient choisi le niveau de contribution le plus élevé, soit 50$, ce qui leur permettra de recevoir un livre de recettes de salades de patates de partout dans le monde d’ici le mois de décembre. Juste à temps pour accompagner leur propre projet de sociofinancement pour la dinde du réveillon.

Internets, je vous aime.