Comment migrer ses données d’un PC à un Mac

par Stéphane Vaillancourt le 2 novembre 2011

Ça y est. Vous avez décidé de faire le grand saut. Ras-le-bol de Windows, alors vous passez à Mac (vous ne roulez probablement pas Windows 7, mais c’est une autre histoire).

Il existe plusieurs façons de transférer ou d’utiliser ses fichiers Windows sur un Mac.

—Mise à jour—
Si vous avez un disque dur externe, vous pouvez déjà utiliser les fichiers qu’il contient. Mac OS X est en effet capable de lire les partitions PC (FAT, FAT32 et NTFS). Par contre, si vous souhaitez écrire sur le disque dur Windows ou en modifier le contenu), celui-ci devra avoir été formaté en FAT32, sinon vous ne pourrez que lire son contenu. Notez qu’il existe cependant des applications Mac capables d’écrire sur des disques FAT32, comme MacFuse ou Paragon NTFS pour MAC OS X.

Scénarios possibles

Si votre disque dur externe n’est pas formaté en FAT32 ou que vous ne souhaitez pas utiliser un disque dur externe pour effectuer le transfert de vos fichiers, voici les scénarios possibles :

Scénario #1 : Windows sur Mac

Le premier scénario consiste à installer tout simplement Windows sur son Mac avec un logiciel comme BootCamp (consultez le Guide d’installation de BootCamp). Vous pourrez ainsi utiliser les fichiers (ou les transférer) à votre guise, sans passer par un long processus de transfert.

Scénario #2 : Connexion directe PC à Mac

Le second, lui, requiert l’utilisation du PC sur lequel se trouvent les fichiers, du nouveau Mac en question, ainsi que d’un câble réseau.

  1. Reliez directement votre PC à votre Mac en branchant un câble réseau standard dans la carte réseau de chaque ordinateur.
  2. Ouvrez le Finder, sur votre Mac. Choisissez ensuite Se connecter au serveur dans le menu Aller afin d’ouvrir la fenêtre correspondante.
  3. Saisissez l’adresse réseau de votre PC dans la zone de texte Adresse serveur sur votre Mac, en utilisant l’un des formats suivants:
    • smb://NomDNS/NomPartage
    • smb://AdresseIP/NomPartage
    Note : Pour connaître l’adresse IP de votre PC, cliquez sur le menu Démarrer (ou Windows), puis sur Exécuter (ou Run…) et tapez «cmd». À l’invite DOS, tapez «ipconfig» et vous verrez alors l’adresse IP de votre ordinateur sous «IPv4 Address» (normalement 192.168.x.xxx, où chaque « x » représente un chiffre).
  4. Cliquez sur «Se connecter»
  5. Entrez le nom du groupe de travail, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe aux endroits appropriés
  6. Le disque de votre PC apparaîtra sur votre Mac et vous pourrez alors effectuer le transfert de fichiers! (une fois le transfert terminé, faites glisser le volume de votre PC vers la Corbeille afin de le démonter)

Scénario #3 : Connexion réseau

  1. Si vos ordinateurs sont branchés au même réseau local (sur le même routeur ou point d’accès), il vous suffit d’ouvrir le Finder sur votre Mac, puis de choisir ensuite Se connecter au serveur dans le menu Aller afin d’ouvrir la fenêtre correspondante.
  2. Entrez l’adresse réseau de votre PC dans la zone de texte Adresse serveur, en utilisant le format suivant : smb://NomServeur/NomPartage, ou sélectionnez le nom de votre PC dans cette fenêtre, si disponible.
  3. Cliquez sur «Se connecter»
  4. Entrez le nom du groupe de travail, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe aux endroits appropriés
  5. Le disque de votre PC apparaîtra sur votre Mac et vous pourrez alors effectuer le transfert de fichiers! (une fois le transfert terminé, faites glisser le volume de votre PC vers la Corbeille afin de le démonter)

Les courriels

En ce qui concerne la migration du courrier électronique, tout dépend du logiciel ou du service que vous utilisez. Avec Hotmail ou Gmail, vous n’aurez rien à faire, puisque les messages sont accessibles directement via le Web.

Par contre, si vous avez un ou plusieurs comptes configurés sur Microsoft Outlook ou Mozilla Thunderbird, ce guide pourrait vous éviter bien des maux de têtes.

Si vous connaissez d’autres façons de migrer vos données d’un PC à un Mac, n’hésitez pas à nous en faire part. Qui sait, vous pourriez faciliter la tâche de quelqu’un qui souhaite le faire!