Conseils pour voyager en voiture avec votre chien ou chat

Vous ne voulez pas confier vos amis à poils à une garderie canine ou féline pendant vos vacances? Vous ne pouvez vous passer de leur présence même si ce n’est que pendant quelques jours? Alors, la seule solution est qu’ils vous accompagnent en vacances. Cette idée est attrayante, mais le voyage peut se transformer en cauchemar si vous ne prenez pas quelques précautions élémentaires avant le départ. 

À moins d’habiter chez des amis ou des parents, d’être propriétaire ou locataire d’un chalet, il est essentiel de savoir si l’hôtel où vous logerez accepte les animaux domestiques. Imaginez! Vous arrivez à destination avec Pitou ou Minou pour découvrir que les animaux sont interdits.
 
Chien en voiture
 
Supposons que votre animal sera le bienvenu rendu à destination, il faut s’assurer que celui-ci sera en mesure de voyager confortablement et de façon sécuritaire. Réglons le cas des chats en tout premier. Ceux-ci doivent absolument voyager dans une cage de transport, laquelle doit être arrimée afin qu’elle ne s’envole pas en cas de collision ou de freinage brusque.
 
Pour le confort de l’animal, il est recommandé de placer une couverture qui lui est familière et ses jouets préférés dans cette cage de transport. En outre, il doit avoir de l’eau en tout temps. Il se vend des bouteilles goutte à goutte qui s’ancrent sur la portière. Finalement, ne nourrissez pas l’animal avant son départ. Vous éviterez ainsi que l’animal ne souffre du mal des transports. D’ailleurs, cette recommandation s’applique également pour les chiens.
 
Ces derniers aiment généralement rouler en automobile et plusieurs d’entre eux, s’ils sont de petite taille, s’installent sur les genoux de leur maitre ou de leur maitresse. Cette pratique est totalement à déconseiller. En cas de collision, l’animal sera projeté dans l’habitacle et risque d’être blessé par le déploiement des coussins gonflables. Il est essentiel que le chien soit assis sur le siège arrière, portant un harnais de rétention ancré à l’une des ceintures de sécurité de la voiture. Il est aussi fortement déconseillé de laisser le chien se sortir la tête par la fenêtre. Il risque de souffrir d’infections aux yeux et aux oreilles ou d’être atteint par un débris ou un insecte. 
 
Chiens en voiture
 
L’utilisation d’une cage de transport en plastique avec porte grillagée est une meilleure solution. En effet, votre chien ne pourra se promener dans la voiture, se sentira protégé par les parois de la cage et, si jamais il souffre du mal des transports, les dégâts seront plus faciles à éponger... Bien entendu, il faut y placer sa couverture préférée, un jouet et une bouteille d’eau. Enfin, cette cage doit être bien attachée pour éviter qu’elle ne bouge en cas d’impact. Celle-ci peut également servir de niche une fois à destination et être suffisamment grande pour permettre au chien de se tenir debout et s’allonger de toute sa longueur. 
 

Petit vaccin ira loin

 
Mais avant même de choisir une destination pour vos vacances, il est primordial de visiter votre vétérinaire afin que votre compagnon poilu subisse un examen de routine et soit vacciné s’il ne l’était pas. Par exemple, si vous planifiez de séjourner aux États-Unis, sachez que le gouvernement américain exige que votre chien soit vacciné contre la rage 30 jours avant votre entrée aux États-Unis. Votre vétérinaire vous fournira les informations importantes, vaccinera votre animal en cas de besoin et émettra les certificats nécessaires.
 
Une autre précaution à prendre si vous voyagez avec votre chien ou chat, c’est d’identifier l’animal avec un collier ou une médaille indiquant son nom, son adresse et votre numéro de téléphone. Dans le cas des chiens, ils doivent être tenus en laisse en tout temps.
 
Chien en cage
 
Enfin, pourquoi ne pas avoir une trousse comprenant quelques éléments de premiers soins, des sacs pour récupérer les excréments, une brosse pour le poil et une copie du carnet de santé? Comme les animaux sont dérangés lorsqu’on modifie leurs habitudes, il est recommandé d’apporter les plats dans lesquels ils mangent et boivent. Bien entendu, ce n’est pas le temps d’expérimenter avec la nourriture! Servez-leur ce à quoi ils sont habitués. 
 
Tout ça peut sembler compliqué, mais faute d’organisation, vous risquez de regretter d’être parti en vacances avec vos animaux domestiques.
 
Photo :emdot