Critères de sélection pour un lecteur de livres numériques

par Stéphane Vaillancourt le 15 décembre 2011

Que ce soit une question de budget ou une question de besoins, beaucoup de gens préfèrent un lecteur de livres numériques* à une tablette.

Évidemment, le coût représente un facteur important pour bien des familles : le prix des lecteurs de livres numériques les plus chers tourne autour de 199$. Aucune tablette digne de ce nom ne se détaille à un prix aussi bas… sauf la Blackberry Playbook disons, puisqu’elle est actuellement en « vente de feu ».

Voici donc quelques conseils pour vous aider à déterminer quel modèle de lecteur de livres numériques acheter.

L’écran

Les lecteurs électroniques ont un gros avantage sur les tablettes : la plupart sont équipés d’un écran très facile à lire à l’extérieur, même sous un soleil ardent. En revanche, comme leur écran n’est pas rétroéclairé, il vous sera tout aussi difficile de lire un livre le soir (ou la nuit) sans petite lampe de lecteur.

La plupart des modèles sont équipés d’un écran dont la taille varie entre 6 et 7 pouces (ou entre 15,2cm et 17,8cm environ), alors qu’on voit des tablettes dont la taille d’écran varie entre 7 et 11,6 pouces (de 17,8cm à 29,5cm environ).

Depuis quelques temps, cependant, on voit apparaître ce que l’on pourrait appeler des « hybrides » (ou « tablettes de lecture ») : des tablettes Android avec un écran de 7 pouces optimisées pour la lecture, comme la Kobo Vox ou, du côté de nos voisins américains, le Kindle Fire.

Les différences majeures

Les différences entre un lecteur de livres numériques « classique » et de telles tablettes de lecture ne sont pas négligeables.

On parle normalement d’un écran monochrome (du texte noir sur fond gris ou beige… ou le contraire) pour un lecteur de livres numériques versus un écran couleur pour une tablette de lecture.

Il est important de noter la différence d’autonomie de la pile. La tablette de lecture servira à faire beaucoup plus de choses qu’un « simple lecteur » et verra donc son autonomie réduite à 6 ou 7 heures, tandis que le lecteur, lui, vous permettra de lire des milliers de pages sans être rechargé.

Quelques modèles

Voici quelques modèles populaires afin de vous donner une idée des types de lecteurs ou tablettes de lecture actuellement sur le marché :

Kobo touch1- Lecteur de livres numériques Wi-Fi de 6 po eReader Touch Edition de Kobo

Ce lecteur se détaille entre 120$ et 140$. Il possède un écran eInk tactile et une capacité de stockage de 1 Go seulement, mais il est muni d’un lecteur de cartes SD. 

Le temps de chargement des livres est moyen, tourner une page ne fait rien de spectaculaire comme une tablette Android ou autre, mais il remplit très bien sa fonction : vous permettre de lire des livres en plein jour, sans distraction – on pense ici aux médias sociaux – et surtout, sans débourser une somme astronomique.

 

ereader sony2- Lecteur eBook Reader de 6 po de Sony avec Wi-Fi


Ce lecteur se détaille entre 130$ et 170$. Il possède une mémoire interne de 2 Go et est muni d’une fente microSD pour en augmenter la capacité.

Sa pile offre une autonomie de 14 000 changements de pages continus (c’est énorme).

 

Vox de Kobo3- Lecteur Vox de Kobo de 7 po avec écran couleur tactile et Wi-Fi

Ce lecteur se détaille 199.99$ et est disponible en plusieurs couleurs. Il s’agit en fait d’une tablette Android personnalisée par Kobo pour mettre l’emphase sur la lecture de livres numériques, mais vous pouvez tout aussi bien y installer des applications Android. Il peut s’agir d’un achat intéressant si c’est tout ce que votre budget vous permet côté tablettes, sinon je vous conseille plutôt d’opter pour une « vraie » tablette.

Un dernier conseil

Tenez-vous loin des tablettes au nom obscur comme la tablette Android SuperNova 8 pouces de Pandigital ou encore la tablette Kryos 8 pouces de Coby, même si leur prix est alléchant. Ces tablettes roulent normalement sur une version désuète d’Android (2.2 ou 2.3), plutôt conçue pour les téléphones. De plus, leur pile n’offre généralement pas une autonomie intéressante (on parle de 5 heures environ) et elles offrent peu de mémoire de stockage (4 Go, versus 16 Go ou plus pour les autres tablettes Android).

Tenez-vous tout aussi loin de la tablette Kindle Fire d’Amazon. D’abord, parce qu’elle n’est pas vendue au Canada et que si vous avez un problème, vous ne pourrez la retourner nulle part… sauf à Amazon aux États-Unis. Et problèmes il y a. Les forums d’Amazon sont remplis de dizaines et de dizaines d’appels à l’aide pour des tablettes dont l’écran cesse de fonctionner, ou qui restent bloquées au logo lors du démarrage… comme la mienne.

Bonne lecture!

* L’OQLF accepte les termes/synonymes suivants, pour désigner un lecteur de livres numériques :

  • liseuse électronique
  • livre électronique
  • tablette de lecture
  • lecteur de livres numériques
  • lecteur de livrels livrel

Vous avez le choix!