Critères de sélection pour une tablette tactile

Vous souhaitez vous procurer une tablette, mais ne savez pas trop par où commencer?

Il est important de faire une petite évaluation de vos besoins...

Le système d’exploitation

Sachez d’abord qu’il n’existe actuellement que deux systèmes d’exploitation dignes de ce nom sur le marché des tablettes : iOS (Apple) et Android (Google). S’il n’existe qu’un modèle de tablette sous iOS, soit l’iPad, la situation est complètement différente du côté Android, où chaque manufacturier y va d’un modèle avec des composantes matérielles différentes, et parfois même avec une version modifiée d’Android.

De son côté, la tablette Blackberry PlayBook possède aussi son propre système d’exploitation, dont une mise à jour est prévue en février 2012, mais le succès et la survie de l’appareil sont plus qu’incertains au moment d’écrire ces lignes.

Enfin, il existe des tablettes roulant sous Windows, mais le système d’exploitation dans sa forme actuelle n’est pas adapté aux écrans tactiles.

Par contre, nous verrons bientôt apparaître Windows 8, de Microsoft, avec son interface Metro très prometteuse (et similaire à celle retrouvée sur les téléphones intelligents roulant sous Windows Phone).

système d’exploitationÀ quoi servira la tablette?

Vous devez déterminer quelle sera votre utilisation principale de la tablette : allez-vous naviguer sur le Web, utiliser les réseaux sociaux, regarder des films ou vidéos, lire des livres ou bandes dessinées en format numérique, rédiger un mémoire de maîtrise ou simplement jouer à des jeux?

Car si une tablette est avant tout un objet de divertissement, l’ajout d’un clavier physique peut rendre la rédaction de documents moins pénible (si vous avez déjà tapé plus de 15 minutes sur un clavier virtuel, vous savez que ce n’est pas idéal).

Notez que s’il est possible de brancher un clavier Bluetooth à la plupart des tablettes, certaines (comme la Asus Eee Pad Transformer et la Transformer Prime) peuvent être branchées sur un socle servant de clavier ainsi que de pile d’appoint, augmentant ainsi l’autonomie de la tablette.

Mobilité

En complément à la question précédente, j’ajouterais la question suivante: souhaitez-vous transporter votre tablette partout avec vous?

Si vous prenez le transport en commun de façon quotidienne, une tablette de format 7 pouces serait idéale, puisqu’elle est plus compacte et plus légère qu’un modèle de 10 pouces. En effet, le poids d’une tablette de 7 pouces tourne généralement autour de 400 grammes, ce qui est bien inférieur aux 600 à 700 grammes d’une tablette de 10 pouces.

Si toutefois vous prévoyez l’utiliser principalement dans votre salon, une tablette offrant un écran de plus grande taille serait préférable, puisque vous obtiendrez une plus grande surface pour consommer le contenu Web ou multimédia de votre choix.

Stockage

La plupart des tablettes proposent une capacité de 16 Go ou de 32 Go. Sachez que, pour bien des gens, 16 Go sont amplement suffisants... à moins d’y installer des centaines d’applications (à noter que les jeux prennent souvent beaucoup plus d’espace-disque que les applications) ou de vouloir transporter votre bibliothèque musicale en entier, partout où vous allez.

Dans le doute, optez pour la version 32 Go, ce qui vous en coûtera entre 50$ et 100$ de plus, selon la marque de la tablette. Notez que certaines tablettes, comme l’iPad 2 et la Blackberry PlayBook, offrent une version 64 Go.

Composantes

Plusieurs tablettes offrent un lecteur de carte SD ou microSD, un port USB ou micro USB ou encore une sortie HDMI... mais en avez-vous réellement besoin?

Le lecteur de carte SD ou microSD ne sert pas uniquement à transférer des fichiers d’un appareil à un autre: il pourrait vous servir à augmenter la capacité de stockage de votre tablette, advenant le cas où vous la rempliriez à sa capacité maximale.

Un port USB, quant à lui, pourrait vous permettre non seulement de transférer des fichiers à part d’une clé USB ou d’un ordinateur, mais aussi d’y brancher un clavier ou une souris sans fil (même si l’utilité d’une souris devrait être remise en question lorsqu’on a un écran tactile sous la main).

Quant à la sortie HDMI, elle sera utile si vous prévoyez visionner des films ou des photos de votre tablette sur un téléviseur.

Certaines tablettes, comme l’iPad d’Apple, n’offrent pas de tels ports directement sur la tablette. L’achat d’un adaptateur (lecteur SD ou prise HDMI) est requis pour obtenir ces fonctionnalités.

WifiConnectivité

Toutes les tablettes peuvent normalement se connecter à Internet via le signal Wi-Fi, à la maison comme dans beaucoup d’établissements publics.

La plupart offrent aussi à connectivité Bluetooth, ce qui permet de transférer des fichiers d’un appareil à un autre ou d’y brancher un périphérique utilisant ce protocole.

Si vous possédez un téléphone intelligent, sachez que vous pouvez probablement l’utiliser comme borne sans fil en partageant sa connexion au réseau cellulaire via les ondes Wi-Fi. L’option de se procurer une tablette pouvant se connecter à un réseau « 3G », « 4G » ou « LTE » devient alors moins intéressante, puisqu’elle coûte plus cher au départ, en plus des coûts entraînés par l’abonnement à un plan de données auprès de votre fournisseur.

Photo et vidéo

Les tablettes sont pratiquement toutes équipées de caméras, tant à l’avant qu’à l’arrière. Une caméra à l’avant peut être pratique pour faire des appels vidéo.

N’achetez pas cependant une tablette pour son appareil-photo de 5 ou 8 mégapixels. Ce ne sont que des chiffres destinés à épater la galerie. Dans les faits, vous ne voudrez pas prendre de clichés en maniant une grosse tablette dans vos mains et si vous le faites, vous n’obtiendrez probablement que des photos de qualité médiocre, même à l’extérieur où l’éclairage est pourtant idéal, tant le capteur est minuscule.

Les prix

Qu’elles aient un écran de 7 ou 10 pouces, les tablettes se détaillent normalement entre 400$ et 700$, à l’exception de la Blackberry PlayBook, qui est disponible à partir de 199$ depuis peu, histoire de remonter les chiffres de ventes, et des modèles dits « 3G » de l’iPad, dont le prix peut atteindre les 829$.

Conclusion

Si vous prenez le temps d’évaluer vos besoins et surveillez un peu le marché, vous trouverez chaussure à votre pied.

Du côté de l’iPad et de la Blackberry PlayBook, le choix est simple: il n’y a qu’un modèle et vous n’avez qu’à choisir la capacité de stockage.

Du côté d’Android, vous aurez accès à une plus grande variété de modèles et d’options.

D’ailleurs, les deux principaux systèmes d’exploitation ont été récemment mis à jour: iOS 5 en octobre et Android 4.0 Ice Cream Sandwich en novembre. Une mise à jour du BlackBerry OS est prévue pour le 14 février 2012 et devrait déterminer (en partie, du moins) l’avenir de cette plateforme et de la tablette.

Si vous avez un peu de temps devant vous, vous pouvez toujours attendre l’arrivée des premières tablettes Windows 8, prévues autour de juin 2012.

Mais ne vous faites pas d’illusions: les tablettes Windows 8 équipées d’un processeur ARM ne permettront pas de rouler les logiciels PC, puisque le type de processeur n’est pas le même (les PC étant équipés de processeurs x86).

Enfin, si vous prévoyez surtout lire des livres et avez un budget restreint, allez-y plutôt vers un livre électronique du type Kindle ou Kobo, dont je vous parlerai une autre fois... :)