Critique: Puzzle Pirates pour iOS

par François Dominic Laramée le 26 juin 2013
Éditeur: Sega
Développeur: Three Rings Design, Inc.
Classement: 12 ans et plus
Prix: Gratuit avec contenu payant («free to play»)
 
Au début des années 2000, Yohoho! Puzzle Pirates opérait une petite révolution dans l’univers des jeux en ligne persistants en créant un monde virtuel basé sur les puzzles plutôt que sur les combats. Sans atteindre les sommets des palmarès (et avec une fraction de la notoriété de World of Warcraft ou d’EverQuest), le jeu a su s’attacher une clientèle fidèle et inspirer certains développeurs à produire, eux aussi, des jeux quelque peu hors norme. 
 
Et voici que, douze ans plus tard, Puzzle Pirates fait le saut sur iOS. Comment ses puzzles ont-ils vieilli? Le jeu est-il toujours pertinent? 
 
Puzzle Pirates
 

Le contenu

 
Puzzle Pirates est bâti autour de quelque 22 puzzles et minis-jeux enrobés d’une thématique attrayante, mais dont les liens avec les mécanismes de jeux ne sont pas toujours des plus convaincants. En voici quelques exemples:
 
Clouer des morceaux de casse-tête (essentiellement des pièces de Tetris) pour boucher les trous dans la coque d’un navire. Simple, mais clair et efficace.
 
Hisser le gréement du vaisseau pour naviguer plus vite. Une grille hexagonale contient des symboles de plusieurs formes et couleurs; en tirant sur les cordages, on doit assembler des groupes de 3 ou plusieurs symboles identiques adjacents qui touchent à une poulie choisie au hasard par l’application à chaque tour. Une belle variation sur le thème du «match-3», thème qui était déjà bien établi à l’époque de Bejeweled.
 
Construire les parties d’un navire, représentées par des ensembles de quelques symboles, en déplaçant ces symboles dans une grille de 5x5 en suivant des règles particulières: un morceau de bois ne peut qu’échanger sa position avec une pièce située au-dessus ou en-dessous de lui, une corde ne se déplace qu’en diagonale, etc. Un puzzle étonnamment efficace, mais pour le lien au thème on repassera...
 
Puzzle Pirates
 
Rares sont les puzzles que l’on peut qualifier de «ratés» ou même de médiocres, mais ceux qui ont suivi l’évolution de cette catégorie au cours des dernières années trouveront que Puzzle Pirates montre son âge. Plusieurs variations sur le thème du «match-3» ou de Tetris, qui pouvaient sembler innovatrices en 2001, pourraient maintenant être qualifiées de classiques. Ce qui ne les empêche pas d’être efficaces, comprenez-moi bien...
 
Il est possible de jouer aux puzzles de manière indépendante ou encore de les insérer dans le cadre d’une mission ou d’une expédition maritime impliquant d’autres pirates. La durée de la mission détermine alors celle du puzzle. Mais attention: à moins d’être le capitaine de son propre bateau, on est à la merci du bon vouloir des autres joueurs quand vient le temps de s’embarquer pour une expédition; or, les capitaines susceptibles de vous engager pour une bataille contre un monstre marin ou une belle expédition de pillage sont peu nombreux et ils ont l’embarras du choix pour assembler leurs équipages, alors les personnages de niveaux plus avancés ont de bien meilleures chances d’être choisis et les novices risquent de rester sur le quai... (J’ai été invité à participer à une seule expédition lors de mon test et toutes les places à bord du navire étaient pleines avant que j’aie eu le temps de répondre.)
 
On peut aussi, si on le désire, s’impliquer plus à fond dans le monde de la piraterie en ouvrant une boutique, en achetant son propre navire pour engager des matelots dans les expéditions de son choix, ou simplement en bavardant avec d’autres pirates au port. Mais pour ça, il faudra ouvrir votre coffre au trésor - le vrai, pas celui de votre personnage.
 

Ce qui est est gratuit ... et ce qui ne l'est pas

 
Il est toujours délicat, dans le cadre d’un jeu «free-to-play», d’établir un équilibre entre le jeu gratuit et les avantages consentis à ceux qui paient. Par exemple, rien n’horripile davantage les joueurs que de devoir affronter des adversaires qui ont dépensé une fortune pour acquérir des armes imbattables. Puzzle Pirates a choisi un compromis que la plupart des joueurs trouveront acceptable:
 
Les puzzles eux-mêmes sont tous gratuits, mais pas forcément à tous les jours. Certains puzzles de base sont toujours disponibles; les autres deviennent gratuits de temps à autre, à tour de rôle.
 
Pour acheter son propre bateau, se payer des vêtements, ouvrir une boutique ou participer à d’autres activités de niveau plus avancé, il faut payer: soit par abonnement, soit à la pièce.
 
Puzzle Pirates
 
Il est toujours possible d’acheter l’accès à certaines activités payantes en accumulant des pièces d’argent («pieces of eight») dans l’univers du jeu. Du moins en théorie: parce que si je me fie à mon expérience, il faudrait entre 100 et 200 heures de travail à bord des navires de la marine pour accumuler assez de pièces d’argent pour acheter un seul doublon d’or, soit le minimum nécessaire pour tout ce qui passe pour du contenu avancé. Ceci dit, il est bon de se rappeler que si les puzzles et l’ambiance vous suffisent, et que vous ne voulez pas aller plus loin, tout est gratuit.
 

Le bon

 
  • Puzzles amusants et assez variés.
  • Ambiance rigolote.
  • Maturité technique: pas de bogues.
  • Compromis «free-to-play» acceptable.
 

Le moins bon

 
  • Serveurs pas toujours très peuplés; il manque surtout de capitaines susceptibles de lancer des expéditions - car ils doivent payer, eux!
  • Certains puzzles de base sont particulièrement répétitifs.
 

Le verdict

 
Un jeu qui montre son âge, mais qui ne décevra pas les amateurs du genre.
 
Note: B.